dimanche 20 juillet 2014

Le Hamas revendique l'enlèvement d'un soldat israélien

Le Hamas revendique l'enlèvement d'un soldat israélien INTERNATIONAL - La branche armée du mouvement palestinien Hamas a revendiqué dimanche soir l'enlèvement d'un soldat israélien, déclenchant des manifestations de joie dans les rues de la ville de Gaza.



"Le soldat israélien Shaul Aaron est entre les mains des Brigades Ezzedine al-Qassam", le bras militaire du mouvement islamiste, a déclaré leur porte-parole Abou Obeida dans une allocution télévisée.



Au même moment des scènes de liesse, glorifiant le Hamas, ont éclaté dans les rues de la ville de Gaza aux cris d'"Allah Akbar" (Dieu est Grand), mais aussi à Ramallah et à Hébron, en Cisjordanie occupée, selon des journalistes de l'AFP.



Interrogée, l'armée israélienne a répondu qu'elle était en train de "vérifier" les allégations du groupe armé palestinien.



Le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri, a salué dans un communiqué "la capture d'un soldat sioniste, une grande victoire et vengeance pour le sang des martyrs".



Les Brigades al-Qassam ont précisé que le soldat avait été capturé il y 24 heures lors d'un embuscade contre les troupes israéliennes dans le secteur de Touffah, à la périphérie est de l'agglomération de Gaza, et ont donné son numéro de matricule.



Treize soldats israéliens de la brigade Golani ont été tués ces dernières 24 heures dans la bande de Gaza, portant à 18 le nombre de militaires morts depuis le début de l'offensive israélienne le 8 juillet, le bilan le plus lourd pour les forces israélienne depuis 2006.



En juin 2006, un commando de Gaza, dont des combattants du Hamas, avait kidnappé à la frontière israélienne le soldat franco-israélien Gilad Shalit, qui avait été libéré en novembre 2011 contre plus de 1.000 prisonniers palestiniens.



Le chef de l'ONU presse Israël de "faire beaucoup plus" pour épargner les civils



Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a pressé dimanche Israël de "faire beaucoup plus" pour épargner les civils dans son offensive militaire contre la bande de Gaza, condamnant "l'action atroce" de l'armée à Chajaya, où plus de 60 Palestiniens sont morts.



"Israël doit exercer le maximum de retenue et faire beaucoup plus pour protéger les civils" palestiniens, a déclaré M. Ban dans une conférence de presse à Doha où il a entamé une tournée au Moyen-Orient visant à mettre fin au conflit entre Israël et le Hamas palestinien qui contrôle la bande de Gaza.



"Alors que j'étais en route pour Doha, des dizaines d'autres civils, dont des enfants, ont été tués dans des frappes militaires israéliennes à Chajaya", une banlieue à l'est de la ville de Gaza, a-t-il dit avant d'ajouter: "Je condamne cette action atroce".



M. Ban s'exprimait après un entretien avec l'émir du Qatar, cheikh Tamim Ben Hamad Al-Thani, dont le pays est l'un des principaux parrains du Hamas.



Au moins 100 Palestiniens ont été tués à Gaza dans la seule journée de dimanche, la plupart dans une violente offensive contre Chajaya, selon les secours palestiniens.



"Trop de personnes innocentes meurent (...), vivent constamment dans la peur", a ajouté le secrétaire général de l'ONU, soulignant que "Gaza est une plaie ouverte (et) nous devons arrêter l'hémorragie maintenant".



Le blocus de la bande de Gaza, imposé par Israël depuis des années, "ne peut pas être durable", a encore dit M. Ban alors que la levée de ce blocus est l'une des conditions du Hamas pour un cessez-le-feu.



- Ouvrir 'un horizon d'espoir' -



"Les Palestiniens, mais aussi les Israéliens doivent voir un horizon d'espoir", a indiqué le secrétaire général de l'ONU.



Le ministre qatari des Affaires étrangères, Khaled al-Attiyah, qui intervenait pendant la conférence de presse, a déclaré que "les consultations se poursuivaient en vue d'un cessez-le-feu" entre Israéliens et Palestiniens.



"Le Qatar ne prétend pas avoir engagé une initiative spécifique", a-t-il dit en réponse à des rumeurs sur un plan d'action qatari pour une trêve, après le rejet d'une proposition de cessez-le-feu formulée par l'Egypte et acceptée par Israël.



Le Hamas a affirmé ne pas avoir été mis au courant de cette proposition et l'avoir apprise par les médias, ce qui l'a rendu furieux. Il a remis ses revendications pour un cessez-le-feu à l'Egypte, au Qatar, à la Turquie, à la Ligue arabe et au président Abbas.



Le mouvement islamiste palestinien exige "la fin de l'agression contre le peuple palestinien", la levée complète du blocus de Gaza, l'ouverture du poste-frontière de Rafah avec l'Egypte et la libération de prisonniers.



- Trouver une issue au conflit -



"Nous ne faisons que transmettre les demandes du peuple palestinien. Peu importe qui agit pour faire aboutir ces demandes dès lors que justice sera faite même partiellement", a commenté le ministre qatari des Affaires étrangères.



Le secrétaire général de l'ONU doit s'entretenir en soirée avec le président palestinien Mahmoud Abbas, avant de s'envoler lundi pour Koweït, deuxième étape de sa tournée qui doit le conduire aussi au Caire, à Jérusalem, Ramallah et Amman.



L'ONU a expliqué samedi que M. Ban veut agir "en concertation avec les acteurs régionaux et internationaux, pour mettre fin à la violence et trouver une issue" au conflit.



Pour sa part, M. Abbas devait rencontrer à Doha avec le chef du Hamas, Khaled Mechaal, qui a fait dans la matinée une courte visite à Koweït où il a été reçu par l'émir, cheikh Sabaha al-Ahmed Al-Sabah, dont le pays assure la présidence de la Ligue arabe.



Dans une allocution télévisée, M. Abbas, qui s'est entretenu en soirée à Doha avec Ban Ki-moon, a appelé à une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU, et qualifié le bombardement de Chajaya de "crime contre l'humanité" dont les auteurs doivent être "poursuivis et punis".



Le conflit, le plus sanglant depuis 2009 dans l'enclave palestinienne, est le quatrième entre le Hamas et Israël en moins d'une décennie. Il a fait au mois 438 morts côté palestinien en 13 jours.



from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1wNVYs4

via Actualité

Beyoncé diffuse sur Instagram un premier teaser du film "Cinquante nuances de Grey" ("Fifty Shades of Grey")

Beyoncé diffuse sur Instagram un premier teaser du film "Cinquante nuances de Grey" ("Fifty Shades of Grey") CINEMA - Beyoncé a eu le privilège de dévoiler les premières secondes d'un des films les plus attendus de l'année 2015: Fifty Shades of Grey (Cinquante nuances de Grey), une adaptation sur grand écran de la trilogie de E.L. James.



La chanteuse américaine a posté un court extrait du film sur son compte Instagram officiel dimanche 20 juillet.



On y découvre un homme de dos, sans doute Christian Grey interprété par Jamie Dornan et une main qui se pose sur un genou -probablement les jambes de Dakota Johnson qui joue le personnage d'Anastasia Steele. Le tout est accompagné par la voix suave de la chanteuse américaine, un extrait susurré de sa chanson "Crazy in love".







La sortie du film en salles, dont la plupart des scènes ont été tournées dans le nord de Vancouver (Canda), est prévue en France pour le 11 février 2015. La première bande annonce officielle du film sera diffusé jeudi 24 juillet.



Beyonce devrait être au générique du film, notamment avec son titre "Haunted" :







Lire aussi :



» Ce livre a fait augmenter les MST chez les seniors



» BLOG - La vérité sur le fantasme de soumission





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/WmVkXp

via Actualité

Une mini-tornade fait un mort et cinq blessés dans des campings en Ardèche

Une mini-tornade fait un mort et cinq blessés dans des campings en Ardèche MÉTÉO - Une mini-tornade a fait un mort et cinq blessés dimanche après-midi dans des campings du sud de l'Ardèche, où une centaine de caravanes et de tentes ont été touchées par des chutes d'arbres, a-t-on appris auprès des pompiers et de la gendarmerie. Un Français de 42 ans, qui se trouvait sous un arbre, a été tué lorsque celui-ci a été emporté par la tornade.



Deux personnes ont été gravement blessées, mais leur pronostic vital n'est pas engagé. Trois autres personnes ont été plus légèrement blessées. Les blessés étaient en cours d'évacuation vers les hôpitaux de la région dimanche en fin d'après-midi.



LIRE AUSSI : Alerte orages et inondations



Les dégâts les plus importants ont eu lieu au camping des Ponts, à Saint-Just-d'Ardèche, à la limite du département du Gard, où a été tué l'homme de 42 ans et où quatre autres personnes ont été blessées.



Une personne a aussi été blessée au camping de La Plage sur la même commune, qui borde le cours de la rivière Ardèche. Des dégâts matériels ont été recensés dans un troisième camping.



La mini-tornade a frappé vers 16h, abattant la plupart des arbres et poteaux électriques de la zone. "Sur un rayon de 3 à 4 km, les arbres ont été complètement couchés", a indiqué à l'AFP le capitaine François Degrange, commandant en second de la compagnie de gendarmerie du Teil. "Je n'ai jamais vu ça dans ma carrière", a-t-il ajouté.



Une centaine de caravanes, de tentes, mobile-homes et un restaurant ont été touchés sur les trois campings, selon la même source. La tornade a aussi endommagé de nombreux véhicules.



Une vingtaine de gendarmes ainsi que des pompiers étaient sur place dimanche en fin d'après-midi.



"On va évacuer les campeurs et les reloger dans les salles des fêtes des communes avoisinantes", a précisé le capitaine Degrange.



La route départementale 86, qui traverse Saint-Just-d'Ardèche, était coupée à la circulation en raison de nombreux arbres tombés sur la chaussée.



Le département de l'Ardèche avait été placé dimanche par Météo-France en vigilance orange "orages", de même que la Haute-Loire et huit autres départements de la région Rhône-Alpes.



from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1nsoXlt

via Actualité

Ukraine: des joueurs étrangers du Shakhtar et du Metalist refusent de rentrer à cause de la crise politique

Ukraine: des joueurs étrangers du Shakhtar et du Metalist refusent de rentrer à cause de la crise politique FOOTBALL - Six joueurs étrangers du Shakhtar Donetsk et un joueur du Metalist Kharkov ont refusé de rentrer en Ukraine en raison de la crise politique dans le pays. C'est ce qu'ont annoncé des médias locaux dimanche 20 juillet.



Six joueurs du Shakhtar, dont les Brésiliens Alex Teixeira, Fred, Douglas Costa, Dentinho et l'Argentin Ferreyra, n'ont pas voulu prendre l'avion pour l'Ukraine à l'issue de leur match amical face à Lyon (4-1), disputé samedi soir à Annecy, a indiqué l'agence ITAR-TASS. "Je ne veux pas faire de commentaires pour le moment", a déclaré le manager général du Shakhtar, Sergei Palkin, cité par le site d'information Tribuna.



"Après le crash, je n'ai aucune intention de retourner en Ukraine"



Sur son site Internet, le club champion d'Ukraine en titre annonce l'arrivée de l'équipe à Lviv (ouest de l'Ukraine) où le club doit disputer le 22 juillet la Supercoupe d'Ukraine face au Dynamo Kiev. Une photo de quelques joueurs descendant de l'avion, dont le Croate Darijo Srna et l'Ukrainien Taras Stepanenko, illustre la brève où aucune référence aux joueurs déserteurs n'est faite.



Par ailleurs, le milieu de terrain argentin du Metalist Kharkov Sebastian Blanco a refusé de rentrer avec son club à la fin d'un stage de préparation en Autriche, a rapporté l'agence E-Sport. "Après le crash de l'avion de la Malaysia Airlines, je n'ai aucune intention de retourner en Ukraine", a assuré le joueur. "La situation là-bas est actuellement anormale. J'ai décidé de rester à Buenos Aires", a ajouté Blanco.



La Fédération ukrainienne de football (FFU) avait refusé de reporter le début du championnat, prévu le 25 juillet, malgré la situation dans le pays. "Le pays tout entier pleure devant la tragédie qui le frappe. C'est terrible. Mais cela n'aura pas d'incidence sur le coup d'envoi du championnat. Nous insistons sur le fait que le football doit rester en dehors de la politique", avait fait valoir le responsable du service de presse de la FFU, Pavel Ternovoi.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1qthEfx

via Actualité

Trois joueurs de rugby de Clermont à l'hôpital après une agression à la machette et au sabre

Trois joueurs de rugby de Clermont à l'hôpital après une agression à la machette et au sabre SPORT - Ils ont subi une attaque d'une rare violence. De passage à Millau (Aveyron) avant un stage prévu dans les Pyrénées-Orientales, plusieurs joueurs de rugby de l'ASM Clermont ont été agressés par une dizaine de personnes armées de sabres, de couteaux et de machettes dans la nuit de samedi à dimanche alors qu'ils regagnaient leur hôtel, rapporte le club auvergnat sur son site.



Trois des joueurs, par ailleurs internationaux français, ont dû être hospitalisés mais leur pronostic vital n'est pas engagé. "Aurélien Rougerie et Benjamin Kayser ont été hospitalisés pour des blessures au bras, tandis que Julien Pierre, touché à la crête iliaque, va devoir subir une opération chirurgicale réparatrice afin de soigner des coupures profondes", précise l'ASM.














On apprend par ailleurs qu'une enquête a été "aussitôt ouverte" à Millau et que le club envisage des poursuites judiciaires en plus des plaintes déposées par les joueurs agressés. "L’ensemble du club est à la fois profondément choqué et indigné par ces faits et apportera tout le soutien nécessaire aux autorités locales qui ont ouvert une enquête relative à cette agression afin de retrouver et punir les agresseurs", peut-on également lire dans son communiqué.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.







from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1mtnDJd

via Actualité

Famille Royale britannique: nouvelle photo officielle du Prince George marchant, pour fêter son premier anniversaire mardi

Famille Royale britannique: nouvelle photo officielle du Prince George marchant, pour fêter son premier anniversaire mardi PEOPLE - Le Prince George, fils du Prince William et de Kate, apparaît en train de marcher seul, bras en l'air et regard déterminé, sur une nouvelle photo officielle rendue publique dimanche 20 juillet. Il s'agit seulement de la quatrième photo officielle du petit prince, qui fêtera son premier anniversaire mardi.



Sur le cliché, qui faisait la Une dimanche des quotidiens britanniques, le garçonnet aux cheveux blonds, habillé d'une salopette-short bleue à fines rayures blanches et d'un polo bleu marine, avance seul avec confiance vers l'objectif, s'équilibrant avec les bras. La photographie a été prise le 2 juillet au musée d'histoire naturelle de Londres où le Duc et la Duchesse de Cambridge avaient emmené leur fils, troisième dans l'ordre d'accession au trône britannique, voir une exposition sur les papillons.



"Le Prince George était plein de vie, très sûr de lui et confiant, c'est un petit garçon très déterminé", a déclaré John Stillwell, le photographe auteur du cliché. "Après l'avoir vu peu de temps après sa naissance puis à son baptême, trois mois plus tard", je peux dire "qu'il était un bébé à son baptême et qu'il est maintenant devenu un enfant, c'est le principal changement", a ajouté le photographe. "A qui ressemble-t-il ? Je dois dire à son père, William", a-t-il encore dit.





Salopette-short de la marque française Petit Bateau



Le prince George, né l'été dernier au cœur d'une incroyable frénésie médiatique, est devenu une véritable icône de mode enfantine. Comme ses précédentes tenues, il y a fort à parier que sa salopette-short de la marque française Petit Bateau ainsi que son polo bleu marine assorti à ses chaussettes et à ses chaussures vont se classer parmi les meilleures ventes à travers le monde.














Pour son premier anniversaire mardi, le prince William et Kate "vont célébrer l'événement en privé avec la famille proche et des amis au palais de Kensington", leur résidence londonienne, a précisé une porte-parole du prince William.



Un précédent cliché officiel avait été diffusé le jour de la fête des mères au Royaume-Uni, le 30 mars dernier. Alors âgé de huit mois, le prince posait aux côtés de ses parents William et Kate ainsi que de leur chien Lupo, à la fenêtre de leur résidence de Kensington Palace.



Le petit prince était ensuite parti avec ses parents en avril en visite officielle en Nouvelle-Zélande et en Australie.














Lire aussi :



» Kate Middleton DJ, le Prince William grapheur



» Le ventre plat de Kate Middleton fait fantasmer les Anglaises









from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1rtM6Wq

via Actualité

James Garner est mort: décès de l'acteur américain de "La Grande Evasion" et "Maverick"

James Garner est mort: décès de l'acteur américain de "La Grande Evasion" et "Maverick" CULTURE - James Garner est mort. L'acteur américain est décédé à l'âge de 86 ans samedi dans sa maison de Los Angeles, a-t-on appris dimanche 20 juillet. Comme le note Le Figaro , James Garner s'est spécialisé dès sa jeunesse dans un genre cinématographique particulier, le film de guerre.



C'est sans conteste "La Grande Evasion", sorti en 1963 et dans lequel il donnait la réplique à Steve McQueen, qui a contribué à en faire un acteur incontournable à Hollywood. Egalement bien présent à la télévision (la série "Maverick") on a aussi pu voir James Garner dans des films comme "Space Cowboys" de Clint Eastwood ou encore "N'oublie jamais", où il incarne le personnage joué par Ryan Gosling en plus vieux.









Selon la police de Los Angeles, James Garner est mort de cause naturelle. En 2008, il avait subi une attaque dont il ne s'était jamais vraiment remis, avec des problèmes de santé à répétition.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1rtM68P

via Actualité

L'adolescent rom lynché en Seine-Saint-Denis est sorti du coma

L'adolescent rom lynché en Seine-Saint-Denis est sorti du coma FAITS-DIVERS - L'adolescent Rom, hospitalisé depuis plus d'un mois après avoir été lynché en Seine-Saint-Denis, agression qui avait suscité une large indignation, est sorti du coma et parle. C'est ce qu'a annoncé dimanche 20 juillet son avocate à l'AFP.



Le jeune Gheorghe, qui avait dans un premier temps été désigné sous le prénom de Darius, "va très bien", a déclaré à l'AFP Me Julie Launois-Flacelière. "Il est sorti du coma et son pronostic vital n'est plus engagé. Il parle et reconnaît sa famille, c'est très positif", a-t-elle détaillé. Selon une source proche du dossier, confirmant une information du Journal du Dimanche, le juge en charge de l'instruction a pu lui rendre visite vendredi à l'hôpital.



LIRE AUSSI: Soupçonné de cambriolage, un adolescent rom lynché







Depuis quelques semaines, l'adolescent, souffrant de graves lésions crâniennes et soigné à l'hôpital parisien Lariboisière, n'était plus maintenu dans le coma que par les médicaments, que les médecins supprimaient peu à peu. Selon son avocate, "il est trop tôt pour évaluer ses séquelles après un mois dans le coma mais sa mémoire montre des signes encourageants". L'adolescent de 17 ans, qui ne parle pas le français, bénéficie d'un interprète et d'une surveillance de sa chambre.



Gheorghe avait été retrouvé le 13 juin en fin de soirée, inconscient, dans un chariot de supermarché abandonné près de la Cité des Poètes, quartier sensible de Pierrefitte-sur-Seine. L'adolescent, qui vivait depuis peu avec sa famille et d'autres Roms dans une maison désaffectée de cette commune du nord de Paris, avait été enlevé chez lui, devant ses proches, par un groupe de jeunes qui le suspectaient d'avoir cambriolé un appartement dans la cité.



Il était arrivé en France sous une fausse identité, pour rejoindre ses parents après s'être enfui d'un centre psychiatrique en Roumanie.

Un mois après les faits, ses agresseurs, dont le nombre n'est pas connu, n'ont pas été interpellés. Début juillet, une information judiciaire pour "tentative d'homicide" et "enlèvement et séquestration" a été ouverte par le parquet de Bobigny.



Lire aussi:

» Un maire UMP "pas choqué" qu'on évince les Roms de son arrondissement

» Le maire ne regrette pas son dérapage incendiaire sur les Roms

» La pétition anti-Roms de Morano part en vrille





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1n5fbnF

via Actualité

Manifestation pro-Palestine à Paris: Valls dénonce des "débordements inacceptables" qui "justifient" l'interdiction

Manifestation pro-Palestine à Paris: Valls dénonce des "débordements inacceptables" qui "justifient" l'interdiction GAZA - Les "débordements inacceptables" qui ont eu lieu à Paris samedi lors d'une manifestation propalestinienne "justifient d'autant plus" son interdiction préalable par les autorités, a estimé dimanche 20 juillet le Premier ministre Manuel Valls.



"Ce qui s'est passé hier encore à Paris, des débordements inacceptables, justifie d'autant plus le choix qui a été fait avec courage par le ministre de l'Intérieur d'interdire une manifestation. La France ne laissera pas les esprits provocateurs alimenter je ne sais quel conflit entre les communautés", a-t-il déclaré lors de la commémoration des 72 ans de la rafle du Vel' d'Hiv' à Paris.



Le Premier ministre est également revenu sur les violences verbales et physiques qui ont émaillé la manifestation (autorisée) du dimanche 13 juillet. "Ce qui s'est passé dimanche dernier dans les rues de Paris sont des faits d'une extrême gravité. Rue des Tournelles, rue de la Roquette, on a entendu 'mort aux juifs'. Une fois de plus, une fois de trop, on s'en est pris à des synagogues, non seulement avec des mots, mais avec des gestes", a-t-il dit.



L'interdiction, une "forme de provocation" selon Jégo



Le gouvernement "a fait une forme de provocation" en interdisant la manifestation propalestinienne et n'a pas "su affirmer l'autorité de l'Etat", a jugé dimanche Yves Jégo, candidat à la présidence de l'UDI.



"Dans les villes de province les manifestations étaient autorisées, elles se sont bien passées. A Paris le gouvernement a pris l'irresponsabilité de l'interdire, et il y a eu des affrontements", a déclaré sur i-Télé le député de Seine-et-Marne, évoquant "une erreur du gouvernement", qui "aurait mieux fait d'encadrer cette manifestation".



"Manifester l'autorité de l'Etat vis-à-vis des casseurs, ça c'est indispensable, mais on n'interdit pas une manifestation compte tenu des circonstances, et de l'émotion d'une grande partie des Français à propos de ce qui se passe en Israël et en Palestine", estime l'élu de Seine-et-Marne. Selon lui, "le préfet de police aurait dû donner sa démission".



"Ce qui s'est passé hier est dû à la maladresse d'un gouvernement qui a fait une forme de provocation et qui n'a pas su affirmer l'autorité de l'Etat", a-t-il asséné. "Au fond le vivre ensemble à la française fait que arabes, musulmans, juifs, catholiques, doivent avoir la capacité de prospérer ensemble dans ce pays, de se respecter", selon lui.



"Son irresponsabilité (au gouvernement) est une formidable campagne d'adhésion au Front national", pense aussi celui qui a assuré la présidence par intérim de l'UDI après le retrait de Jean-Louis Borloo.



19 personnes toujours en garde à vue



Dix-neuf personnes se trouvaient toujours en garde à vue dimanche matin, notamment pour violences sur forces de l'ordre, au lendemain de la manifestation parisienne en soutien aux Palestiniens qui avait été interdite par les autorités, a-t-on appris de source judiciaire.



En tout, 44 personnes ont été interpellées samedi durant les violences qui ont émaillé ce rassemblement dans le nord de la capitale, dont les derniers stigmates - verre brisé et résidus de feux de poubelle - étaient effacés dimanche matin par les services de nettoyage de la ville de Paris. Dix-sept policiers et gendarmes ont été blessés.



Selon la source judiciaire, les 19 personnes placées en garde à vue sont soupçonnées de violences aggravées (en réunion ou avec arme) sur personne dépositaire de l'autorité publique, outrages, rébellion, dégradations aggravées ou encore participation à un attroupement.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1yKIoIX

via Actualité

Le cigarettier RJ Reynolds condamné à verser une indemnisation record de 23,6 milliards de dollars

Le cigarettier RJ Reynolds condamné à verser une indemnisation record de 23,6 milliards de dollars ETATS-UNIS - Une amende astronomique. Un tribunal de Floride a ordonné au cigarettier américain RJ Reynolds Tobacco Company (Camel, Winston, etc.) de verser une indemnisation de 23,6 milliards de dollars à la veuve d'un fumeur décédé d'un cancer du poumon, une somme record pour un seul plaignant dans l'histoire de cet Etat du sud.



Le verdict, rendu par le jury du comté d'Escambia après une quinzaine d'heures de délibération, est assorti de dommages et intérêts d'un montant de 16 millions de dollars à verser à la succession du défunt, Michael Johnson Senior. Au cours du procès, qui aura duré quatre semaines, les avocats de la veuve de Michael Johnson, Cynthia Robinson, ont fait valoir que RJ Reynolds n'avait pas fait le nécessaire pour informer les consommateurs des dangers du tabac.



Une négligence qui coûte cher



Une négligence qui aurait permis que Michael Johnson contracte un cancer du poumon. Selon ces avocats, M. Johnson était devenu "accroc" à la cigarette et ses multiples tentatives d'arrêter de fumer avaient échoué.



"RJ Reynolds a pris un risque calculé de fabriquer des cigarettes et de les vendre à des consommateurs sans les informer convenablement des risques", a affirmé Willie Gary, l'un des avocats de Cynthia Robinson, dans un communiqué. "Nous espérons que ce verdict enverra à RJ Reynolds et aux autres grands cigarettiers un message qui les obligera à arrêter de mettre en danger la vie de personnes innocentes", a-t-il ajouté.



RJ Reynolds va faire appel de cet décision, a annoncé dans un communiqué l'avocat de la société, J. Jeffery Raborn, pour qui le jugement va "bien au-delà des limites du raisonnable et de l'équité". Le cigarettier est "convaincu que le tribunal respectera la loi et ne permettra pas que ce verdict fou tienne", a ajouté M. Raborn, jugeant les dommages et intérêts "très excessifs et irrecevables par les droits étatique et constitutionnel".



Le tabac, première cause de mort prématurée aux États-Unis



Le tabac reste la première cause de mort prématurée aux États-Unis, tuant près d'un demi-million d'Américains chaque année, selon les experts. Environ 18% des Américains fument, contre 42% dans les années 60.



Quelques jours avant ce verdict sans précédent, la maison-mère, Reynolds American, avait annoncé l'acquisition prochaine de sa rivale Lorillard afin de créer un mastodonte à même de conquérir le marché des cigarettes électroniques, dont la croissance vient compenser la chute des ventes de cigarettes traditionnelles.



Cette acquisition pourrait redessiner le marché américain du tabac, l'un des plus importants à l'échelle mondiale, avec des ventes annuelles pesant plus de 90 milliards d'euros en 2013, selon l'institut de recherche Euromonitor.



L'électronique, une bonne alternative?



L'alternative électronique, qui fait inhaler de la vapeur et non de la fumée, et qui ne contient pas de goudron, pourrait contribuer à prévenir beaucoup de cancers et autres maladies causés par les toxines des cigarettes traditionnelles, qui tuent une personne toutes les six secondes, selon le rapport d'un groupe de cinquante médecins et d'experts auprès de l'Organisation mondiale de la santé, en mai.



En janvier, les États-Unis ont fêté le cinquantième anniversaire du rapport de leur ministre de la Santé, établissant que fumer pouvait engendrer un cancer du poumon.



Depuis, pas moins de treize types de cancers et plusieurs autres afflictions - diabète, cécité... - ont été identifiés comme pouvant être causés par la consommation de tabac.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1msPol1

via Actualité

L'organisation basque ETA annonce le "démantèlement de ses structures logistiques"

L'organisation basque ETA annonce le "démantèlement de ses structures logistiques" PAYS BASQUE - Le groupe séparatiste basque ETA a annoncé qu'il avait démantelé les "structures logistiques et opérationnelles" de ses actions armées, un pas supplémentaire vers le désarmement total. C'est ce que rapporte un journal proche du mouvement dans son édition de dimanche.



Le journal basque Gara cite une déclaration envoyée par l'ETA indiquant que le groupe a achevé le "démantèlement des structures logistiques et opérationnelles liées à la conduite de la lutte armée". Ce changement vise à transformer "une confrontation armée en une confrontation démocratique", souligne le journal.



ETA s'est engagée à mettre "hors d'usage" son arsenal



ETA est responsable de la mort de 829 personnes durant ces quarante dernières années, procédant par attentats à la bombe et assassinats, militant pour l'indépendance du Pays basque (situé à cheval entre le nord de l'Espagne et sud de la France). L'organisation indépendantiste a annoncé le 20 octobre 2011 la fin de son activité armée mais sans se dissoudre.



Depuis, l'organisation s'est engagée, le 1er mars dernier, à mettre "hors d'usage" son arsenal. Elle confirmait ainsi l'annonce faite le 21 février par la Commission internationale de vérification, l'un des groupes, non reconnu par Madrid, travaillant au suivi du cessez-le-feu, qu'elle avait constaté pour la première fois qu'ETA avait "scellé et mis hors d'usage une certaine quantité d'armes".



Pour avancer dans le processus de sa dissolution, l'ETA réclame notamment des négociations avec les gouvernements français et espagnol, qui les refusent, et le regroupement au Pays Basque de ses militants détenus, dispersés actuellement dans des prisons des deux pays.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/Wm3gIw

via Actualité

Météo: 25 départements en alerte orange "orages" jusqu'à 10 heures

Météo: 25 départements en alerte orange "orages" jusqu'à 10 heures MÉTÉO - Vingt-cinq départements sont en alerte orange "orages" jusqu'à 10h, selon le dernier bulletin émis par Météo-France dimanche vers 07h20.



La vigilance en raison des pluies orageuses, qui peuvent s'accompagner de fortes rafales de vent et d'averses de grêle, concerne désormais la Haute-Normandie, l'Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, ainsi que le Calvados, l'Orne, la Mayenne, la Sarthe, l'Eure-et-Loir, l'Ain, le Rhône, la Haute-Loire, l'Ardèche et la Drôme.



"Les pluies orageuses vont se décaler vers l'est" dimanche matin, indique Météo France, précisant qu'au "fil des heures, l'activité orageuse se renforcera et s'étendra vers la Bourgogne, la Lorraine et la vallée du Rhône, l'Alsace, Rhône-Alpes et la région PACA".



meteo





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.







from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1msIOuL

via Actualité

Météo: 25 départements en alerte orange "orages" jusqu'à 10 heures

Météo: 25 départements en alerte orange "orages" jusqu'à 10 heures MÉTÉO - Vingt-cinq départements sont en alerte orange "orages" jusqu'à 10h, selon le dernier bulletin émis par Météo-France dimanche vers 07h20.



La vigilance en raison des pluies orageuses, qui peuvent s'accompagner de fortes rafales de vent et d'averses de grêle, concerne désormais la Haute-Normandie, l'Ile-de-France, le Nord-Pas-de-Calais, la Picardie, ainsi que le Calvados, l'Orne, la Mayenne, la Sarthe, l'Eure-et-Loir, l'Ain, le Rhône, la Haute-Loire, l'Ardèche et la Drôme.



"Les pluies orageuses vont se décaler vers l'est" dimanche matin, indique Météo France, précisant qu'au "fil des heures, l'activité orageuse se renforcera et s'étendra vers la Bourgogne, la Lorraine et la vallée du Rhône, l'Alsace, Rhône-Alpes et la région PACA".



meteo





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.







from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1qs0r67

via Actualité

VIDÉO. Le mercato télé de la rentrée 2014 : Lapix, Salamé... À quoi ressembleront leurs nouvelles émissions ?

VIDÉO. Le mercato télé de la rentrée 2014 : Lapix, Salamé... À quoi ressembleront leurs nouvelles émissions ? MÉDIAS - Anne-Sophie Lapix, Natacha Polony, Léa Salamé, Julien Courbet: voilà des stars (ou futures stars) du PAF qui ont animé "le marché des transferts" de la télévision cet été. De "C à Vous" à "Mots Croisés" pour Lapix, d' "On n'est pas couché" au Grand Journal pour Polony, à quoi doit-on s'attendre pour cette rentrée télé?



Le HuffPost tente de vous montrer en avant-première à quoi ressembleront ces émissions avec leurs nouveaux animateurs et chroniqueurs. Une expérience à découvrir dans la vidéo au-dessus de l'article.



Parmi les principaux mouvements cet été, Anne-Sophie Lapix (qui conserve la présentation de "C à Vous") se replongera dans la politique, en reprenant l'émission dirigée jusqu'ici par Yves Calvi, "Mots croisés", qui sera diffusée un lundi soir sur deux. Natacha Polony, elle, retrouvera le plateau du Grand Journal à la rentrée. Un plateau qu'elle a déjà fréquenté en novembre 2013, elle était alors invitée suite à un tweet polémique qui lui avait été vivement reproché.



C'est d'ailleurs Léa Salamé qui remplace Natacha Polony dans l'émission "On n'est pas couché", alors que Julien Courbet doit laisser "Sans aucun doute", déprogrammé sur TMC. Il apportera en revanche sa bonne humeur à Cyril Hanouna, en tant que chroniqueur dans l'émission "Touche pas à mon poste". Parallèlement, il présentera deux jeux: "Le Maillon Faible" (dont les premières images ont été révélées) et "À prendre ou à laisser", deux anciennes émissions de TF1.



Pour remplacer Léa Salamé, Audrey Pulvar retrouve une tranche politique pour elle toute seule sur I-Télé, elle qui avait quitté la chaîne d'info en continu en juillet 2011. Ce sont des retrouvailles, même si la journaliste passée par D8 ou encore Les Inrockuptibles entretemps, intervenait déjà sur I-Télé, dans l'émission de Laurence Ferrari, "Tirs Croisés".



Autre transfert remarqué en matière d'émission d'information : l'arrivée de François-Xavier Ménage qui a fait ses adieux (émouvants) à BFM TV. Homme de terrain pour la chaîne d'info en continu, cette fois, il prend les rênes de "Capital" sur M6.



Voilà des mouvements bien loin des plus folles rumeurs qui ont circulé pour la rentrée 2014, comme celle, début juin, concernant la possible venue de Nabilla à "Touche Pas à mon poste".



LIRE AUSSI



» Ingrid Chauvin s'exprime pour la première fois depuis le décès de sa fille



» Lunettes : qui de Pulvar ou Hollande est le plus patriote?









Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.









from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1yKlQI5

via Actualité

Israël-Palestine: deux soldats israéliens tués, des milliers de Palestiniens fuient les bombardements

Israël-Palestine: deux soldats israéliens tués, des milliers de Palestiniens fuient les bombardements GAZA - Des milliers de Palestiniens fuyaient dimanche 20 juillet au matin le quartier de Chajaya, à l'est de la ville de Gaza, selon des journalistes de l'AFP qui ont vu de nombreuses victimes étendues dans les rues après de violents bombardements israéliens. Les ambulances ne pouvaient pas se rendre dans cette zone proche de la frontière avec Israël en raison d'intenses tirs de chars israéliens.



Interrogé par l'AFP, le porte-parole des services d'urgences, Achra al-Qoudra a indiqué qu'au moins 20 cadavres avaient déjà été retirés des décombres à Chajaya. La chaîne de télévision locale al-Ketab montrait des images insoutenables de cadavres brûlés et déchiquetés, y compris d'enfants, filmées à Chajaya.



Deux soldats israéliens tués, le bilan dépasse les 350 morts Palestiniens



Toujours dimanche matin, l'armée israélienne a annoncé que deux nouveaux soldats avaient été tués dans des combats dans la bande Gaza, portant le total des Israéliens tués à sept. Les soldats Bar Rahav, 21 ans, et Bnaya Rubel, 20 ans, ont été tués respectivement par un missile anti-char et dans un échange de tir à l'arme légère.



L'armée israélienne a déclaré dimanche qu'elle allait intensifier son offensive terrestre sur la bande de Gaza au 13e jour de ses opérations dont le bilan a dépassé les 350 morts Palestiniens, ce qui en fait le conflit le plus sanglant depuis 2009. "Ce soir, la phase terrestre de l'opération Bordure protectrice s'étend avec des forces supplémentaires pour combattre le terrorisme dans la bande de Gaza et établir une réalité qui garantit aux Israéliens de vivre en sécurité", a déclaré l'armée dans un communiqué.



De quoi sérieusement compromettre un éventuel cessez-le-feu, alors que le Hamas a remis les conditions d'une trêve avec Israël à l'Egypte, au Qatar, à la Turquie, à la Ligue arabe et au président palestinien Mahmoud Abbas, a indiqué samedi le mouvement islamiste.



Hamas et OLP tentent de négocier



"Le Hamas a donné les revendications de la Résistance (palestinienne) à toutes les parties intéressées, y compris le Qatar, la Turquie, la Ligue arabe ainsi que Mahmoud Abbas", a déclaré à l'AFP un porte-parole du Hamas à Gaza, Fawzi Barhoum. Ce dernier Barhoum a précisé que l'Egypte, précédemment médiatrice entre Israël et le Hamas, avait été aussi informée.



C'est la première fois que le président Abbas, chef de l'Autorité palestinienne qui administre les zones autonomes de Cisjordanie, est publiquement cité comme partie prenante du processus par le Hamas, de facto au pouvoir à Gaza. Le président Abbas, en retrait depuis le début de la crise, doit rencontrer dimanche à Doha le chef en exil du Hamas, Khaled Mechaal, dans l'espoir d'obtenir un cessez-le-feu, selon un proche de Mahmoud Abbas.



A Ramallah, Yasser Abed Rabbo, le secrétaire général de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), dirigée par Mahmoud Abbas, a entériné les demandes du Hamas au nom du programme national palestinien pour aboutir à un Etat souverain. "Les demandes de la Résistance sont aussi nos demandes", a dit Yasser Abed Rabbo dans une interview à la télévision palestinienne. "Si Gaza est brisée, tous les Palestiniens seront brisés", a-t-il ajouté.



Un haut responsable palestinien à Gaza a rappelé samedi les conditions nécessaires à un cessez-le-feu:



- "La fin de l'agression contre le peuple palestinien".



- La levée complète du blocus de Gaza, en place depuis 2006.



- L'ouverture du poste-frontalier de Rafah avec l'Egypte.



- La liberté de mouvement pour les habitants de Gaza dans la zone frontalière avec Israël.



- La suppression de la "zone tampon", interdite aux habitants de Gaza, à la frontière.



- L'autorisation de pêcher jusqu'à 12 milles marins des côtes de Gaza.



- La libération des prisonniers arrêtés de nouveau avoir été relâchés dans le cadre de l'accord d'échange avec le soldat israélien Gilad Shalit en 2011.



Invitation de l’Égypte à négocier



L'Egypte a présenté cette semaine une initiative de cessez-le-feu, acceptée par Israël mais rejetée par le Hamas, exigeant une levée du blocus de Gaza, l'ouverture de la frontière avec l'Egypte et la libération de dizaines de détenus.



Le Hamas a affirmé ne pas avoir été mis au courant de cette proposition et l'avoir apprise par les médias, ce qui l'a rendu furieux. Le mouvement islamiste veut impliquer ses alliés turc et qatariote dans toute initiative de trêve. Dans un communiqué publié dans la nuit de samedi à dimanche, le mouvement islamiste a indiqué qu'il avait reçu une invitation de l'Egypte, via des médiateurs, pour qu'une délégation dirigée par son chef Khaled Mechaal aille au Caire discuter de l'initiative égyptienne.



Dans ce texte, le Hamas a fait savoir que sa position sur la proposition égyptienne était "connue", à savoir qu'il l'écartait, mais il s'est déclaré en même temps "disposé à coopérer avec toute initiative de n'importe quelle partie qui répondra aux demandes spécifiques palestiniennes déjà présentées". Un responsable du ministère égyptien des Affaires étrangères s'est refusé à démentir ou confirmer l'invitation envoyée au Hamas.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1yKlQba

via Actualité

Déclarations d'intérêts des parlementaires: mode d'emploi et fonctionnement

Déclarations d'intérêts des parlementaires: mode d'emploi et fonctionnement TRANSPARENCE - La Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) va diffuser ce jeudi 24 juillet sur son site Internet les déclarations d'intérêts des quelques 900 députés et sénateurs. Une première sous la Ve République et une nouvelle étape dans la moralisation de la vie publique entreprise dans la foulée du séisme de l'affaire Cahuzac.



Jusqu'ici, les parlementaires devaient remplir une déclaration censée prévenir les conflits d'intérêts qu'ils remettaient à une des deux assemblées. Certaines étaient rendues partiellement publiques (comme au Sénat) ou pas du tout (comme à l'Assemblée nationale). Désormais, la transparence se veut totale, sur le modèle des déclarations d'intérêts diffusées par le Parlement européen (disponibles ici).



LIRE AUSSI - Vous ne devinerez jamais ce que certains ministres ont déclaré





Cette publication, qui intervient le jour de la clôture de la session extraordinaire d'été du Parlement, a été plusieurs fois repoussée en raison du grand nombre de déclarations que la HATVP a dû récolter en seulement quelques mois. Présidée par Jean-Louis Nadal, la Haute autorité a déjà publié fin juin les déclarations de patrimoine et d'intérêts des membres du gouvernement.



A quoi servent ces déclarations d'intérêts? Qui concernent-elles et qui les contrôle? Mode d'emploi.




  • PATRIMOINE OU INTÉRÊTS, QUELLE DIFFÉRENCE?






La loi prévoit désormais que les ministres, leurs principaux collaborateurs, les parlementaires et les élus locaux déposent à la fois une déclaration de patrimoine et une déclaration d'intérêts. La première recense toutes les liquidités, portefeuilles financiers, propriétés immobilières et mobilières. Elle vise à vérifier que l'élu ne s'enrichit pas personnellement pendant son mandat. Seules les déclarations de patrimoine du président et des ministres sont publiées par la HATVP. Celles des parlementaires et des élus locaux seront uniquement consultables en préfecture sur rendez-vous et seront non-publiables.



Ces mêmes élus doivent remettre une déclaration d'intérêts (intégralement publiques), censées alerter le public quant à d'éventuelles situations de conflit d'intérêt. Ces déclarations (dont voici un exemplaire vierge) décrivent les activités actuelles et celles exercées au cours des cinq dernières années par les élus, la participation aux organes dirigeants d'un organisme public ou privé ou d'une société, les participations au capital d'une société ou encore les fonctions bénévoles susceptibles de faire naître un conflit d'intérêts.



Elles doivent aussi détailler les activités des conjoints tout comme l'identité de leurs collaborateurs parlementaires et la description de l'activité de ces derniers. A terme, près de 9000 déclarants auront renseigné leur déclaration d'intérêt.




  • QUEL CONTRÔLE?






Contrairement aux déclarations de patrimoine qui font l'objet d'un contrôle relativement stricte de la part de la Haute autorité, les déclarations d'intérêts ne font pas l'objet de vérifications très poussées. Selon nos informations, la HATVP ne diffusera pas "d'appréciation" en amont comme elle l'avait fait pour la déclaration de patrimoine du ministre Jean-Marie Le Guen, épinglé pour avoir sous-évalué ses propriété immobilières.



La faiblesse des moyens de la HATVP, dont les effectifs ne dépassent pas 20 personnes , associée à l'avalanche de déclarations en 2014 en raison de l'inauguration du dispositif, ne faciliteront pas non plus les recoupements, même si l'institution devrait trouver son rythme de croisière d'ici à l'an prochain.



La Haute autorité pourra en revanche être alertée par les citoyens ou la presse si ceux-ci constatent une erreur ou une omission dans la déclaration d'intérêt d'un de leurs élus. Le fait d'omettre de déclarer une partie substantielle de ses intérêts est passible d'une peine de trois ans d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende, voire d'une interdiction d'exercer une fonction publique.




  • QUELLES LIMITES ?






Déposées au 1er février dernier, certaines déclarations d'intérêts risquent d'être obsolètes dès leur publication. Théoriquement, les parlementaires devraient actualiser régulièrement leur déclaration en alertant la Haute autorité par courrier. Mais la nouveauté du dispositif, encore en phase de rodage, tout comme l'absence d'un système de télédéclaration ne va pas faciliter la tache de la HATVP.



Exemple avec la liste des collaborateurs parlementaires. On estime à 3000 le nombre de personnes travaillant pour les députés et sénateurs. Rien qu'à l'Assemblée, une cinquantaine d'entre elles changeraient d'affectation chaque mois. Combien d'élus auront le réflexe de notifier ces changements à la Haute autorité? Impossible de le prévoir tant que ce dispositif ne sera pas rentré dans les moeurs.



Autre détail fâcheux, la liste des voyages et cadeaux reçus par les élus ne sera pas diffusée par la HATVP. Ces données sensibles, qui alimentent régulièrement les critiques contre le lobbying parlementaire, restent du seul ressort des deux assemblées. Le Sénat comme l'Assemblée nationale obligent leurs membres à déclarer tous les cadeaux reçus d'une valeur supérieure à 150 euros, sans pour autant les rendre publics. Un exercice qui dépend bien souvent de la bonne volonté des élus, aucune sanction n'étant prévue par les règlements des assemblées. En 2013, la déontologue de l'Assemblée nationale regrettait que seuls 12 cadeaux avaient été déclarés par les députés sur l'ensemble de l'année.



Enfin, les élus ne sont pas tenus de spécifier les liens familiaux qu'ils peuvent entretenir avec leurs collaborateurs. Si leurs noms de famille ne coïncident pas, impossible de savoir sans recoupement si tel ou tel député emploie un lointain cousin, une belle-soeur ou un demi-frère.



La Haute autorité dispose en revanche d'un véritable pouvoir d'injonction pour contraindre les élus à jouer le jeu. La loi punit d'un an de prison et 15.000€ d'amende "le fait de ne pas communiquer les informations et pièces utiles à l'exercice de la mission de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique".



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1rsZv17

via Actualité

Faire l'amour dans l'eau: est-ce bien prudent?

PHOTOS. Coups de soleil: le pire du pire avec des traces de main, de maillot, de smiley...

Comment faire du café glacé? Les astuces d'un professionnel

Comment faire du café glacé? Les astuces d'un professionnel ALIMENTATION - C'est l'été, ce moment de l'année où, en tant qu'accro à la caféine que nous sommes, nous passons des tasses bien chaudes au rafraîchissant café glacé. Mais c'est sacrément cher. Pourquoi? Car il faut beaucoup plus de café pour en faire un glacé qu'un chaud. Et beaucoup plus de temps.



Faisons-le donc nous-mêmes! Mais comment? Comme Hawaii est le seul Etat des Etats-Unis qui peut vendre du café, et comme il y fait très chaud, on s'est dit qu'ils devaient savoir une chose ou deux sur le sujet.



Lire aussi:



» Le café au beurre : nouvelle tendance aux États-Unis



» 11 raisons pour lesquelles vous devriez boire du café tous les jours





Karen Paterson est la co-fondatrice du Hula Daddy Kona Coffee, une ferme à Holualoa (une ville côtière de l'État d'Hawaï) qui produit du café arabica haut de gamme depuis 2002. Avec tout le café qu'elle a goûté à longueur de journée, chaque jour, ces 12 dernières années, elle sait comment faire un café qui atteint son potentiel maximal.



Quand on en vient au café glacé, elle dit qu'il y a deux manières de le faire: on peut préparer une tasse de café chaud plus fort et le servir sur des glaçons faits à partir de café gelé, ou alors le préparer froid.



Choisir l'une des deux méthodes dépend de ce que l'on cherche, explique Paterson au Huffington Post américain. "Le café chaud a plus de goût et plus d'acidité, mais il est plus difficile à conserver." Le café froid n'a pas autant de goût, car il perd de ses notes hautes et basses qu'on trouve dans le café chaud, dit-elle, "mais il a un plus bas niveau d'acide, ce qui en fait un café plus doux au goût. Et on peut le conserver au frigo jusqu'à ce qu'on soit prêt."



On nous dit aussi que c'est génial avec du gingembre.



Ce dont vous avez besoin:




  • 1/3 de tasse de graines de café bien noirs et torréfiés, tels que, selon Paterson, ceux du Sumatra ou du Brésil



  • 1 tasse et demi d'eau froide et filtrée: "l'eau filtrée rend le café meilleur", dit-elle



  • un moulin à café



  • des épices (optionnel): vous pouvez tester avec de la muscade, du gingembre, de la noix de coco ou de la cannelle






Que faire:




  • Moulez le café pour qu'il soit suffisamment corsé pour une cafetière à piston



  • Remplissez la cafetière avec de l'eau et le café moulu, "mais ne poussez pas le piston. Laissez-la au frigo pour autant de temps que vous voulez." Entre 12 et 48h, c'est le mieux.



  • Ensuite, appuyez sur le piston et votre café est prêt



  • Buvez






Lire aussi:



» Boire plus de café pour réduire le risque de diabète ?



» Ces 9 génies ne pouvaient pas non plus se passer de café



» 5 bonnes raisons de boire du café



» L'application Up Coffee contrôle votre consommation de caféine






Découvrez d'autres articles santé, alimentation, tendances et sexualité dans notre rubrique C'est la vie






Retrouvez les articles du HuffPost C'est la vie sur notre page Facebook.







from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1msCqDQ

via Actualité

Fausses taches de rousseur: les "Freckles" sont la tendance du moment

Fausses taches de rousseur: les "Freckles" sont la tendance du moment MODE - Les taches de rousseur sont en vogue… et les crayons destinés à s’en dessiner des factices encore plus. Le "freckles pencil" Topshop doit arriver en boutique sous peu.



Sont-ce les délicieuses taches de rousseur des tops au top comme Bar Refaeli, Erin Heatherton ou la très énervante Gisele Bündchen qui nous sont montées à la tête ou celles des actrices ultra bankable comme Julianne Moore, Emma Watson ou Kelly Reilly?



Lire aussi:



» 10 mauvaises habitudes de maquillage



» BLOG. Le top des mannequins sans maquillage





Il n’empêche que la tache de rousseur est l’obsession beauté du moment (et va de pair avec la monomanie du teint sain, nude et ultra-naturel). Sur Twitter ou sur Instagram, il est d’ailleurs de bon ton de revendiquer haut et fort la présence de ses taches de son trop mimi via les hashtag #freckles ou #girlwithfreckles.










Le retour du crayon à taches de rousseur



Le crayon à taches de rousseur (qu'on avait osé commander au Club des Créateurs de Beauté il y a des décennies et qu'on croyait enterré tout comme le crayon blanc spécial french manucure) a amorcé insidieusement son come-back il y a déjà quelques années. Au défilé Chloé automne-hiver 2011/2012, on avait constellé le visage des mannequins de fausses taches de son au crayon Mac. Même chose une saison plus tard au défilé Jeremy Scott printemps-été 2012. Tombée des podiums, la fausse éphélide se porte désormais à la ville. Et si la nature ne vous a pas comblée de ces charmantes pigmentations, vous pouvez aujourd’hui vous procurer un crayon spécial dans les boutiques anglaises les plus pointues. Topshop devrait notamment commercialiser à partir de ce mois de juillet son « freckles pencil ».











Lire la suite sur



logo terrafemina





Lire aussi:



» 5 choses à savoir avant d'acheter des lunettes de soleil



» Customiser ses vêtements, rien de plus facile



» Une bonne idée: la bibliothèque de vêtements






Découvrez d'autres articles santé, alimentation, tendances et sexualité dans notre rubrique C'est la vie






Retrouvez les articles du HuffPost C'est la vie sur notre page Facebook.







from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1u4Gq7e

via Actualité
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...