mardi 24 juin 2014

Bygmalion: procédure d'exclusion de l'UMP engagée contre Jérôme Lavrilleux

Bygmalion: procédure d'exclusion de l'UMP engagée contre Jérôme Lavrilleux POLITIQUE - Une procédure d'exclusion de l'UMP a été engagée à l'encontre de Jérôme Lavrilleux, ex-directeur de cabinet de Jean-François Copé quand il était président de l'UMP, a-t-on appris auprès du mouvement.



Le Bureau politique a voté à main levée. Sur une trentaine de présents (sur la cinquantaine que compte le BP), une dizaine environ s'est abstenue, dont Alain Juppé et Michèle Alliot-Marie. Copé n'était pas présent au moment du vote.



Interrogé lundi par Le Monde,l'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé a expliqué: "Je ne suis pas au courant de cela car je n'ai pas reçu de convocation. S'ils décident d'enclencher une procédure d'exclusion, ils devront suivre la procédure et m'envoyer une lettre recommandée, avec le motif invoqué".



"J'irai devant la justice"



"Je pourrai alors être entendu par la commission des recours, avec un avocat. Et s'il le faut, après m'être défendu en interne, je me défendrai en externe, j'irai devant la justice", a-t-il prévenu.



Élu député européen (circonscription du Nord-Ouest) le 25 mai, Jérôme Lavrilleux appartient à ce titre au Parti populaire européen (PPE - rassemblant les partis de droite européens siégeant à Strasbourg). Une appartenance qui est maintenant remise en cause par cette procédure d'exclusion.



Jean-François Copé, ex-président de l'UMP, a démissionné le 15 juin de ses fonctions, en raison de l'affaire Bygmalion et a été remplacé le jour même par un triumvirat, formé des trois anciens Premiers ministres Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon. Jérôme Lavrilleux a reconnu devant plusieurs médias avoir couvert le montage financier illicite au cœur de cette affaire.



Lire aussi:

» Fini de pleurer: Jérôme Lavrilleux règle ses comptes avec l'UMP

» Bygmalion: Lavrilleux "n'était qu'un rouage" dans l'organisation

» Affaire Bygmalion: Jérôme Lavrilleux placé en garde à vue





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1nAEqvQ

via Actualité

VIDÉO. "C à vous" interrompu par des intermittents du spectacle

VIDÉO. "C à vous" interrompu par des intermittents du spectacle MÉDIAS - C'est au tour de France 5 de recevoir une visite surprise. "Ah, je crois que nous avons un incident intermittents du spectacle. La régie va couper", a prévenu Anne-Sophie Lapix dès qu'un groupe, composé de huit personnes, a fait irruption sur la plateau de "C à vous", mardi 24 juin. Et cela n'a pas manqué, le programme a été interrompu vers 19h50 (voir la vidéo en fin d'article) .



Après une coupure pub, suivie d'un documentaire consacrée à la Nouvelle Calédonie, la seconde partie de "C à vous" est revenue à l'antenne avec quelques minutes de retard sur l'horaire habituel. Et la présentatrice d'expliquer: "Comme vous l'aurez compris nous avons été interrompus. Des intermittents sont venus sur le plateau pour débattre de l'assurance chômage. Evidemment ce n'était pas prévu. Nous avons pris date. Nous avons déjà parlé évidemment de ce sujet sur ce plateau. Nous continuerons de le faire, mais là, on poursuit notre dîner ".



Notre rendez-vidéo, Ce qu'il ne pas fallait rater, vous propose de regarder comment l'invitée, Íngrid Betancourt, a réagi non sans humour en expliquant que son expérience de la politique lui a permis de se sentir "très à l'aise" pendant ce happening. "On est désolé que cela soit tombé sur vous" s'est ensuite excusée Anne-Sophie Lapix.







Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1nCVQqp

via Actualité

VIDÉO. Dans le clip de "Get Her Back", Robin Thicke tente désespérément de reconquérir sa femme

VIDÉO. Dans le clip de "Get Her Back", Robin Thicke tente désespérément de reconquérir sa femme MUSIQUE - Robin Thicke a déjà semé la controverse avec sa populaire chanson Burred Lines, et maintenant il revient à l’assaut avec une tentative de réconciliation publique avec sa femme, Paula Patton, à l’aide de son nouvel album.



Robin Thicke et Paula Patton étaient des amoureux depuis l’enfance, mais elle l’a quitté peu après l’incident des VMA avec Miley Cyrus. Des rumeurs d’infidélité circulaient alors au sujet du couple.



En réaction, Thicke a nommé son album à venir Paula et l’a truffé de chansons comme You’re My Fantasy ("Tu es mon fantasme") et Love Can Grow Back ("L’amour peut renaître"). Mais il a fait encore plus avec sa nouvelle vidéo pour sa chanson Get Her Back ("Récupère-la").



On y voit son visage en sang pendant que des messages textes de rupture apparaissent à l’écran. Inspirés de vrais échanges entre Robin et Paula, ces messages disent entre autres: "Nous avions tout", "Pourquoi pourquoi pourquoi??", "Tu m’as fait honte", "Tu bois trop" et "Je me déteste".



Mais le meilleur échange reste le suivant: "J’ai écrit un album entier sur toi», qui a obtenu pour réponse... "Je m’en fous". Le message est clair.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1pKCYu1

via Actualité

VIDÉO. Italie - Uruguay : le but (et la morsure) qui ont qualifié les Sud-américains en huitièmes de finale

Les femmes des Bleus exigent un hôtel 5 étoiles? La FFF dément

Les femmes des Bleus exigent un hôtel 5 étoiles? La FFF dément COUPE DU MONDE - La Fédération française de football a démenti mardi 24 juin l'information de Canal+ selon laquelle les compagnes des joueurs de l'équipe de France auraient réclamé et obtenu d'être logées dans un hôtel plus huppé que celui qui leur avait été initialement réservé à Rio de Janeiro.



"La FFF s'inscrit en faux contre les allégations faisant supporter aux femmes des joueurs une quelconque responsabilité dans les problèmes survenus", indique le communiqué de la FFF.



"Un dysfonctionnement entre la FFF et l'agence chargée de l'accueil et de l'hébergement des familles des joueurs et du staff a généré une confusion et des retards regrettables ce lundi 23 juin à Rio", est-il précisé.



"La FFF assume pleinement les désagréments survenus"



"Les mesures prises aussitôt ont permis un retour rapide à une situation normale et satisfaisante. La FFF assume pleinement les désagréments survenus, s'en excuse auprès des joueurs, du staff et de leur famille", conclut le communiqué.



Plus tôt dans la journée, Canal+ avait affirmé que "les compagnes des Bleus, arrivées mardi au Brésil, avaient demandé et obtenu d'être logées dans un hôtel cinq étoiles à Copacabana plutôt que dans un quatre étoiles" à Rio.



Comme cela était prévu, les joueurs et le staff des Bleus retrouveront leurs familles dès après le troisième match du groupe E contre l'Equateur au Maracana, mercredi soir. Ils passeront alors une seconde nuit à Rio de Janeiro, avant de rejoindre le lendemain leur camp de base de Ribeirao Preto.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1jeniK2

via Actualité

Les pesticides menacent les oiseaux et les vers de terre autant que les abeilles

Les pesticides menacent les oiseaux et les vers de terre autant que les abeilles ENVIRONNEMENT - Des pesticides parmi les plus utilisés dans le monde ont des effets néfastes sur la biodiversité qui ne se limitent pas aux abeilles, mais nuisent aussi aux papillons, vers de terre, oiseaux et poissons, selon une évaluation scientifique internationale présentée mardi 24 juin.



Les auteurs de l'évaluation ont examiné les conclusions de quelque 800 études parues depuis une vingtaine d'années. Ils plaident pour "durcir encore la réglementation sur les néonicotinoïdes et le fipronil", les deux types de substances chimiques étudiées. Ils demandent de "commencer à planifier leur suppression progressive à l'échelle mondiale ou, du moins, à formuler des plans visant à réduire fortement leur utilisation dans le monde".



"Les preuves sont très claires. Nous sommes face à une menace qui pèse sur la productivité de notre milieu naturel et agricole", dit dans un communiqué le Dr Jean-Marc Bonmatin (CNRS), l'un des principaux auteurs de cette analyse menée au cours des quatre dernières années.



40% des pesticides utilisés concernés



L'évaluation a été conduite par un échantillon de 29 chercheurs internationaux dans le cadre d'un groupe de travail spécialisé dans les pesticides systémiques (conçus pour être absorbés par les plantes). Ce groupe conseille notamment l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l'organisme qui rend compte de l'état de santé de la biodiversité mondiale à travers sa "Liste rouge" des espèces menacées.



Les conclusions doivent être publiées sous la forme de huit articles pendant l'été dans la revue Environmental Science and Pollution Research, précise ce groupe de travail.



Les pesticides étudiés sont "aujourd'hui les plus utilisés dans le monde, avec une part de marché estimée à quelque 40%". Ils sont aussi "communément utilisés dans les traitements domestiques pour la prévention des puces chez les chats et chiens et la lutte contre les termites dans les structures en bois".



Des effets immédiats et fatals ou chroniques



Les effets liés à l'exposition à ces pesticides "peuvent être immédiats et fatals mais également chroniques", soulignent les chercheurs, avec des effets comme la perte d'odorat ou de mémoire, une perte de fécondité, une diminution de l'apport alimentaire, comme un butinage amoindri chez les abeilles, ou encore une capacité altérée du ver de terre à creuser des tunnels.



Ces pesticides sont notamment pointés du doigt depuis quelques années comme l'une des causes expliquant le déclin des populations d'abeilles. L'Union européenne a par exemple déjà suspendu en 2013 l'usage du fipronil et de trois néonicotinoïdes en raison de leurs effets sur les pollinisateurs.



Cette nouvelle analyse montre que bien d'autres espèces sont également touchées, au premier rang desquelles les invertébrés terrestres, comme les vers de terre, indispensables maillons de la vie des sous-sols.



Suivent les pollinisateurs -- abeilles et papillons -- puis les invertébrés aquatiques, comme les gastéropodes d'eau douce et les puces d'eau, les oiseaux, les poissons et les amphibiens.



Impact "probable" sur les mammifères



Les chercheurs précisent ne pas avoir de données suffisantes pour déterminer leur impact sur les mammifères et les reptiles, même si un "impact est probable" sur ces derniers.



"Toute la biodiversité est involontairement affectée par ces produits", a réagi mardi l'Union nationale de l'apiculture française (Unaf) qui considère que les "pouvoirs publics français et européens" ne doivent "plus tergiverser".



"Si l'utilisation des néonicotinoïdes a été partiellement restreinte en décembre dernier par l'Union européenne, cela n'est malheureusement pas suffisant, étant donné que ces produits restent utilisés sur de très larges surfaces, comme une grande partie des céréales à paille ou sur de nombreuses cultures à fleur après leur floraison", souligne le syndicat des apiculteurs. Il met en avant aussi "la durée de vie, très longue dans le sol (plusieurs années)" de ces substances.



"Il y a maintenant urgence à décréter une moratoire total sur ces dangereux pesticides", conclut son président, Olivier Belval. Il salue le dépôt la semaine dernière au Parlement d'une proposition de résolution, soutenue par 173 parlementaires de différents partis, pour l'interdiction en Europe des insecticides néonicotinoïdes.




Découvrez d'autres articles santé, alimentation, tendances et sexualité dans notre rubrique C'est la vie.





Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.






Retrouvez les articles du HuffPost C'est la vie sur notre page Facebook.




Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/Vh9NUN

via Actualité

Bygmalion: le groupe UMP à l'Assemblée a payé 638.000 euros pour son site Internet en 2010

Bygmalion: le groupe UMP à l'Assemblée a payé 638.000 euros pour son site Internet en 2010 CRISE A L'UMP - Mis en cause pour avoir octroyé un prêt de 3 millions d'euros à l'UMP sur les fonds du groupe à l'Assemblée nationale, son président Christian Jacob a tenu à faire toute la transparence ce mardi 24 juin en annonçant un audit qui sera conduit par le député Gilles Carrez.



Mais certains élus se sont émus que la période sur laquelle se penchera le président de la Commission des finances ne couvre pas les années pendant lesquelles Jean-François Copé présidait lui-même le groupe des députés UMP. Or, à en croire l'édition du Canard Enchaîné à paraître ce mercredi 25 juin, c'est en partie sur cette période que la société Bygmalion aurait contracté près de 7 millions d'euros de contrats auprès du groupe UMP pour des montants dépassant parfois l'entendement.



LIRE AUSSI - Les trois chiffres embarrassants révélés par le groupe UMP





Le site du groupe UMP a coûté plus cher que celui de Carla Bruni



Le journal satirique a justement mis la main sur des documents comptables faisant état de factures astronomiques réglées rubis sur l'ongle par le groupe UMP à la société dirigée par des amis de Jean-François Copé. A en croire le Canard, le groupe UMP se serait notamment acquitté de la somme de 638.000 euros au titre de prestations de "développement" du site deputes-ump-fr et ce rien que pour l'année 2010.



Une facture astronomique au regard de la modestie du site internet qui ne recense que les profils des députés sur une carte interactive, les vidéos du groupe ainsi que ses communiqués de presse. A titre de comparaison, le site internet officiel de Carla Bruni-Sarkozy avait fait scandale en 2013 pour la lourdeur de sa facture: il n'avait pourtant coûté "que" 410.000 euros entre le 1er janvier 2011 et le 15 mai 2012.



Toujours selon l'hebdomadaire, le groupe UMP aurait également réglé les frais de mise à jour du site personnel de Jean-François Copé pour la modique somme de 48.222 euros. Le coût de surveillance de "l'e-réputation" du groupe UMP lui aurait coûté la bagatelle de 197.340 euros en 2010, chiffre retombé à 107.640 euros en 2013.

Autre surprise: la lettre d'information de Christian Jacob envoyée par mail aux députés UMP une quarantaine de fois dans l'année était facturée 172.415 euros par an en 2011.



Des frais d'hébergement 700 fois supérieurs à la normale



Le Canard Enchaîné va plus loin encore en dévoilant le coût d'hébergement du site deputes-ump.fr. En 2011, les parlementaires auraient payé chaque mois 3588 euros de frais d'hébergement à Bygmalion qui sous-traitait ce service à la société spécialisée OVH. Coût réel de ce service facturé par la même société: 20,83 euros par mois.



motions legales





Selon un document comptable reproduit par Le Canard, ces frais d'hébergement auraient brutalement bondi à 22.676 euros pour le seul mois d'octobre 2011, et ce sans explication.



Les réserves de l'UMP sérieusement entamées



Ces révélations sur les dépenses folles du groupe UMP tombent d'autant plus mal que certains députés dénoncent un "dérapage" des comptes sous la présidence de Jean-François Copé. Lorsque ce dernier est devenu président du groupe parlementaires, les réserves financières atteignaient 10 millions d'euros. A son départ, celles-ci étaient tombées à 6 millions d'euros.



Ce mardi, l'ancien président de l'Assemblée, Bernard Accoyer, qui avait dirigé le groupe avant Jean-François Copé de 2004 à 2007, s'est livré à un réquisitoire contre son successeur, mettant en cause à la fois une dérive financière et une confusion des genres entre le groupe et le parti.



Pendant cette période, "les dépenses ont dérapé de manière totalement déraisonnable. Il y a eu une dérive des dépenses de fonctionnement, des dépenses pour des sociétés qui n'étaient pas mises en concurrence pour des prestations qui n'étaient pas utiles pour les députés", a-t-il affirmé aux journalistes. A suivre.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/Vh9N7d

via Actualité

GDF-Suez: L'Etat vend 3% de ses actions, pour payer Alstom ?

GDF-Suez: L'Etat vend 3% de ses actions, pour payer Alstom ? ALSTOM - L'Etat a engagé mardi la vente de 3,1% du capital du groupe énergétique GDF Suez, ont annoncé les ministres de l'Economie Arnaud Montebourg et des Finances Michel Sapin. La vente représente 75 millions d'actions, ont précisé les ministres dans un communiqué commun. A la Bourse de Paris, au cours de clôture de mardi de 20,80 euros l'action GDF-Suez, cette vente rapporterait 1,56 milliard d'euros.



Plus d'information dans quelques minutes...



LIRE AUSSI

» Alstom : Comment l'Etat peut-il financer l'entrée au capital ?

» La méthode Montebourg a fini par payer

» Alstom: L'Etat va prendre 20% du capital et valide GE



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1nA0S8j

via Actualité

PHOTOS. Les studios de "Game of Thrones" visités par la reine Elizabeth II

Coupe du monde 2014: Italie - Uruguay en statistiques, minute par minute

Coupe du monde 2014: Italie - Uruguay en statistiques, minute par minute SPORT - Deux anciens champions du monde, l'Uruguay et l'Italie s'affrontent mardi 24 juin à Natal (18h00 heure française) pour une place en 8e de finale du Mondial-2014. L'Uruguay, sacrée en 1930 et 1950, ou l'Italie, couronnée en 1934, 1938, 1982 et 2006 ? L'une de ces deux équipes ratera le wagon des huitièmes de finale. Et après l'Angleterre, éliminée après les deux premiers matches, le "groupe de la mort" (D), qui a consacré le Costa Rica, s'apprête à faire une deuxième victime de marque.



L'enjeu de la confrontation dans les conditions tropicales de Natal (nord-est) est simple: le vainqueur (ou l'Italie en cas de match nul) franchira le cap du premier tour. Les deux camps abordent ce match décisif différemment. Les Italiens ont choisi de dramatiser l'événement, que le sélectionneur Cesare Prandelli a qualifié de "match le plus important de (sa) carrière professionnelle". Les Uruguayens semblent eux sûrs de leurs forces.



CLIQUEZ ICI POUR SUIVRE LE MATCH EN STATISTIQUES MINUTE PAR MINUTE













from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1pf79vJ

via Actualité

Réforme ferroviaire: l'Assemblée adopte le texte alors que la grève se disperse

Réforme ferroviaire: l'Assemblée adopte le texte alors que la grève se disperse TRANSPORTS - L'Assemblée nationale a adopté ce mardi 24 juin la réforme ferroviaire à l'origine d'une longue grève de 14 jours à la SNCF et qui touche désormais à sa fin.



Les députés ont validé le texte par 355 voix pour, 168 contre et 27 abstentions. La majorité des députés de l'UMP ont voté contre le texte, comme ceux du Front de gauche mais pour des raisons opposées. Le PS, les écologistes, les radicaux de gauche, ainsi que les centristes de l'UDI ont voté pour.



LIRE AUSSI - La CGT combat-elle en 2014 ce qu'elle défendait en 1997?





Une grève en fin de course



La réforme prévoit de regrouper dans une holding publique la SNCF et Réseau ferré de France (RFF), l'organisme qui gère le réseau. Elle repose sur une organisation complexe avec trois établissements publics à caractère industriel et commercial (Epic). L'objectif est de stabiliser la dette du secteur ferroviaire (44 milliards d'euros) et de préparer son ouverture totale à la concurrence.



Pour protester contre cette réforme, les cheminots avaient débuté une grève nationale le 10 juin au soir, mais la mobilisation s'est peu à peu effritée. Le mouvement - dont le coût est déjà évalué à "plus de 160 millions d'euros" par la SNCF - s'est éteint quasiment partout, en dehors de l'Ile-de-France.



Mardi, à l'heure du déjeuner, quelques centaines d'"irréductibles" cheminots se sont rassemblés à proximité de l'Assemblée nationale, sur l'esplanade des Invalides, pour protester contre une réforme qui "ne marchera pas". Dans la matinée, les grévistes de la gare de l'Est avaient une dernière fois reconduit leur mouvement jusqu'à 18H00, comme l'avaient fait la veille les salariés des autres gares parisiennes.



Cette grève impopulaire (désapprouvée par trois Français sur quatre, selon un sondage Harris Interactive), n'a pas atteint ses objectifs, pour SUD-Rail et la CGT-Cheminots, les deux syndicats à l'initiative du mouvement. Leurs deux principales revendications - la reprise de la dette de RFF par l'Etat et la création d'une entreprise publique unique - n'ont pas été satisfaites.



Des amendements adoptés pour calmer la fronde



Pour apaiser les craintes des salariés, plusieurs amendements au projet de loi ont été votés, notamment sur l'unité de la future SNCF, sa dette, la convention collective ou le statut des cheminots. Les députés ont ainsi adopté un amendement écologiste soulignant "le caractère indissociable et solidaire" des trois entités, SNCF, SNCF mobilités et SNCF réseau".



En outre, le Front de gauche a fait voter un amendement confirmant que le groupe SNCF est "l'employeur des agents et des salariés des trois Epic", une disposition qu'il jugeait importante pour que les grévistes cessent leur mouvement. Pour autant, les élus du groupe à l'Assemblée voteront contre le texte.



Par ailleurs, les députés ont également voté jeudi une "règle d'or" pour freiner la dérive de l'endettement du futur gestionnaire d'infrastructures "SNCF Réseau", en contraignant l'État et les collectivités territoriales à financer le développement de nouvelles lignes qu'ils souhaiteraient.



Les amendements au projet de réforme ferroviaire ont été salués par le patron de la CGT et le Front de gauche. Le secrétaire d'Etat aux Transports Frédéric Cuvillier a clos les débats à l'Assemblée en appelant "la famille cheminote" à se mobiliser autour des enjeux auxquels fait face le secteur ferroviaire.



Une majorité plus difficile à atteindre au Sénat



Si le texte est passé sans grande difficulté à l'Assemblée nationale, il pourrait être plus délicat à faire passer lors de son examen par les sénateurs. La majorité de gauche au Palais du Luxembourg est en effet beaucoup plus ténue et dépend du soutien du Front de Gauche.



Or les élus communistes ont pris fait et cause pour les revendications de la CGT et devraient voter contre le texte au Sénat comme ils l'ont à l'Assemblée. Le soutien des sénateurs centristes pourrait toutefois laisser espérer un rééquilibrage en faveur de la majorité gouvernementale.



Le projet de loi est attendu à la Chambre haute du 9 juillet au 11 juillet, avant une possible commission mixte paritaire pour trouver un texte commun.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1pf77UP

via Actualité

Quelle position pour dormir? La réponse dépend de vos besoins

Quelle position pour dormir? La réponse dépend de vos besoins SOMMEIL - Que vous soyez plutôt du genre à dormir sur le côté, sur le dos ou le ventre, il y a de fortes chances que vous changiez rarement vos habitudes de sommeil.



D'après une étude conduite en 2012 par la société de décoration Anna's Linens, 74% des Américains dorment sur le côté alors que 16% déclarent préférer dormir sur le ventre, et 10% sur le dos. Dans l'hexagone aussi, plus de la moitié des Français dorment sur le côté.



S'il est difficile de dire ce que ces préférences dévoilent de nos personnalités, ces différentes positions ont de réelles conséquences sur le sommeil et la santé.







Lire aussi:



» Positions dans le sommeil: une étude scientifique s'intéresse à ce qu'elles disent sur notre vie de couple

» 5 effets inattendus d'un matelas sur votre sommeil et votre santé

» 37 astuces pour mieux dormir





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1pJsfQD

via Actualité

PHOTOS. Un alphabet fait d'animaux et de corps humains dessinés

Alliance Vita : étrange manifestation contre l'euthanasie

Alliance Vita : étrange manifestation contre l'euthanasie EUTHANASIE - Au Trocadéro, mon ami pierrot. Plusieurs centaines de personnes déguisées en pierrot ont manifesté mardi sur la place du Trocadéro à Paris contre l'euthanasie des personnes âgées et dépendantes. L'initiative de ce mouvement vient d'Alliance Vita qui a choisi de manifester quelques heures avant la décision du Conseil d'Etat sur le dossier emblématique de Vincent Lambert.



Déguisés tout en noir et blanc, ils étaient 600 selon les organisateurs à tenir des pancartes sur lesquelles on pouvait lire "Non à l'euthanasie des vieux" ou "l'urgence est à la solidarité". Au son d'une musique diffusée par des haut-parleurs, ils se sont tenus debout en demi-cercle quelques minutes avant de s'asseoir et d'écouter les intervenants.














"Ces pierrots sont en mal d'amour. C'est tout le symbole de l'urgence d'une politique de solidarité vis-à-vis des personnes les plus fragiles", a déclaré Tugdual Derville, un des anciens chefs de file de la Manif pour tous, délégué général d'Alliance Vita, association pro-vie organisatrice de l’événement. "Nous demandons un plan de développement des soins palliatifs. Il faudrait 500 millions d'euros", a déclaré Tugdual Derville. "Il est légitime d'anesthésier une personne qui souffre trop", a-t-il concédé. "Mais il faut vérifier que les soins anti-douleur ont été bien administrés".



Difficile de croire au début qu'ils allaient manifester contre l'euthanasie. Dès la matinée, on pouvait constater des twitpics, de ces fameux "pierrot en mal d'amour" portant des panneaux divers et variés. "24% des personnes de plus de 75 ans éprouvent un sentiment de solitude" brandissent certains dans le métro. Quand d'autres affirment que "3000 personnes âgées se suicident chaque année".














Une (pré-)campagne qui ressemblait à un acte de prévention contre le suicide des personnes âgées. Mais il n'en est rien. Les organisateurs ont voulu mettre en avant deux affaires qui mobilisent la presse depuis plusieurs semaines: le cas de Vincent Lambert, tétraplégique en état végétatif depuis un accident de la route en 2008, et le procès du Dr Bonnemaison, accusé d'avoir empoisonné sept patients en fin de vie.



"C'est une imposture médicale. Vincent Lambert ne reçoit pas les soins qui lui sont dus", s'est indigné le professeur Xavier Ducrocq, conseiller médical des parents Lambert, qui souhaitent que le traitement de leur fils continue alors que la femme de Vincent Lambert et la majorité de ses frères et sœurs y sont opposés. Les parents de Vincent Lambert ont saisi mardi en urgence la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) avant même que le Conseil d'Etat ne tranche sur le cas de leur fils. Ils lui demandent de s'opposer, par une mesure provisoire et urgente, à un éventuel arrêt des soins.



L'Alliance Vita s'était faite connaître notamment pendant le débat sur le Mariage pour tous. Cette association proche des mouvements catholiques traditionalistes a été fondée en 1993 par Christine Boutin pour "promouvoir la protection de la vie humaine et le respect de la dignité de toute personne". En clair, contre l'avortement et l'euthanasie.



L'association semble habituée aux costumes improbables. En 2012, les militants anti-mariage gay de ce mouvement s'étaient déjà accoutrés de tenues argentées un peu spéciales.



LIRE AUSSI



• Euthanasie: la Belgique légalise la pratique pour les mineurs



• 92% des Français favorables à l'euthanasie pour les maladies "insupportables et incurables"



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/UFA1zF

via Actualité

Affaire Vincent Lambert: le conseil d'Etat se prononce pour l'arrêt des soins et le laisser-mourir

Affaire Vincent Lambert: le conseil d'Etat se prononce pour l'arrêt des soins et le laisser-mourir FIN DE VIE - La décision est inédite. Pour la première fois, le Conseil d'Etat préconise de laisser mourir un homme. La plus haute juridiction administrative a décidé, mardi 24 juin, de rejeter la demande des parents de Vincent Lambert qui réclamaient la poursuite des soins qui maintiennent leur fils en vie depuis six ans.



En 2008, la vie de cet ancien infirmier aujourd'hui âgé de 39 ans a basculé lors d'un accident de la circulation. Il est hospitalisé depuis au CHU de Reims dans un état végétatif "avec un mauvais pronostic clinique".



Une décision qui respecte sa volonté



Le président du Conseil d'Etat, Jean-Marc Sauvé a expliqué que sa décision s'inscrit dans le cadre de la loi Léonetti de 2005. "Cette loi confie aux médecins la responsabilité de décider de l'arrêt des traitements quand ils sont considérés inutiles et disproportionnés, que le patient soit ou non en fin de vie. (...) La poursuite des traitements relève d'une obstination déraisonnable", a-t-il déclaré dans une courte allocution.



A cette occasion, il a également expliqué que malgré l'absence de directives anticipées remplies par Vincent Lambert, "il résulte de l’instruction que M. Vincent Lambert avait avant son accident, clairement et à plusieurs reprises, exprimé le souhait de ne pas être artificiellement maintenu en vie, au cas où il se trouverait dans un état de grande dépendance.



Vendredi dernier, lors d'une audience décisive, le rapporteur public avait préconisé l'arrêt des traitements. Rémi Keller a rappelé que, d'après une récente expertise médicale demandée par le Conseil d'Etat en février, "Vincent Lambert est en état végétatif totalement inconscient". "Le traitement n'a pas d'autre effet que de le maintenir artificiellement emmuré dans son état", a-t-il affirmé, évoquant une "obstination déraisonnable" que la loi Leonetti proscrit.



Les parents saisissent la Cour européenne



Mais les parents de Vincent Lambert ne défendent pas cette position. "Mon fils n'est pas un légume", a lancé sa mère Viviane à quelques heures du jugement.





"Vincent n'est pas un légume", clame sa mère... par BFMTV



Avant même qu'il ne soit rendu, elle avait décidé avec son mari Pierre de poursuivre le combat, quitte à poursuivre le bras de fer judiciaire engagé avec sa belle-fille depuis plus d'un an. Lundi 23 juin, ils ont saisi la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) pour leur demander de "geler" le jugement. En vertu de l'article 39 de la Convention européenne des droits de l'homme, ils demandent l'application de "mesures provisoires" qui permet, en urgence, d'obliger un Etat à ne pas appliquer une décision de justice.



Dans 24 ou 48 heures, la CEDH rendra sa décision. Si elle refuse l'injonction des parents, le processus d'arrêt du traitement délivré à Vincent Lambert pourra commencer, celui-ci débouchant sur la mort du patient. Mais si la CEDH accepte, les médecins n'auront pas le droit d'exécuter le jugement. Il faudra alors attendre que la Cour se prononce sur le fond du dossier. Ce qui prend beaucoup plus de temps



"La décision du Conseil d'Etat resterait acquise mais son effet serait suspendu dans l'attente de la décision sur le fond, rendue dans un délai de deux ou trois ans. Pendant ce temps aucune atteinte ne pourrait être portée au droit a la vie de Vincent Lambert", explique Patrick Spinosi, avocat spécialiste de la CEDH.



Un avis qui ne doit pas être généralisé



Dans son avis, le Conseil d'Etat rappelle que sa décision "concerne exclusivement la situation de Vincent Lambert". Si d'autres cas similaires devaient survenir, ils appelleraient alors une étude approfondie. "Chaque cas particulier doit faire l'objet, sur la base des éléments médicaux et non médicaux le concernant, d'une appréciation individuelle en fonction de la singularité de la situation du patient", peut-on lire sur le site de l'institution.



C'est également l'avis de Jean Léonetti, auteur de la loi de 2005. "Cette décision qui concerne le cas particulier de Vincent Lambert ne peut être généralisée à l'ensemble des sujets en situation pathologique similaire, chaque situation devant être appréciée au cas par cas", écrit le député UMP des Alpes-Maritimes. Il a été sollicité par le gouvernement avec son collègue Alain Claeys pour rendre des propositions d'ici à la fin de l'année pour préciser les contours de son texte que beaucoup jugent dépassés.



LIRE AUSSI



"Qu'on laisse enfin partir Vincent" par son neveu François Lambert



Témoignage: "Mon épouse nous a préparés à sa mort"



Les parents Lambert saisissent la CEDH



Retour sur l'affaire Vincent Lambert





Découvrez l'avis du Conseil d'Etat

CE_375081_24062014 by Alexandre Boudet






Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1ruhCAp

via Actualité

Assassinat d'Hélène Pastor: deux suspects identifiés, flux financiers suspects sur les comptes de son gendre

Assassinat d'Hélène Pastor: deux suspects identifiés, flux financiers suspects sur les comptes de son gendre JUSTICE - L'étau se resserre sur les auteurs et commanditaires de l'assassinat d'Hélène Pastor. A l'occasion d'une conférence de presse sur cette affaire ce mardi 25 juin, le procureur de la République de Marseille Brice Robin a indiqué que deux suspects avaient été identifiés via l'analyse ADN, la vidéosurveillance ainsi que les téléphones.



Brice Robin a également déclaré que des flux financiers suspects "qui méritent d'être expliqués" ont été constatés sur les comptes bancaires de Wojciech Janowski. Le gendre d'Hélène Pastor fait partie avec sa femme Sylvia Pastor des 23 personnes en garde à vue dans l'enquête sur l'assassinat de l'héritière d'un empire monégasque de bâtisseurs fondé par son grand-père italien Jean-Baptiste.



Sylvia Pastor a pour sa part été placée en garde à vue pour les nécessités de l'enquête", a fait savoir le procureur, qui a ajouté que Wojciech Janowski, en tant que consul honoraire de Pologne à Monaco, ne bénéficiait pas de l'immunité parlementaire:














En outre, le procureur de la République a affirmé que des "sommes importantes" avaient été découvertes lors des perquisitions. Mais il s'est gardé de livrer un quelconque mobile, expliquant qu'il était encore "trop tôt". "On peut le penser", a-t-il tout de même concédé alors qu'on l'interrogeait sur un éventuel contrat passé pour assassiner la riche héritière.





















Une douzaine de témoins et des images de vidéosurveillance



Cette enquête hors normes est instruite par la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs) de Marseille, chargée des affaires de criminalité organisée. Les enquêteurs ont pu notamment s'appuyer pour leurs investigations sur une douzaine de témoins présents sur les lieux et sur des images de vidéosurveillance.














Une information judiciaire pour assassinat et tentative d'assassinat en bande organisée et association de malfaiteurs avait été ouverte le 20 mai. Hélène Pastor, 77 ans, et son chauffeur, Mohamed Darwich, 64 ans, avaient été grièvement blessés le 6 mai dans un guet-apens devant l'hôpital L'Archet, dans l'ouest de Nice, par un tireur embusqué. Agissant à visage découvert, l'homme armé d'un fusil de chasse à canon scié avait fait feu à deux reprises à travers les vitres du véhicule avant de prendre la fuite en compagnie d'un complice.



Mohamed Darwich, touché au niveau de plusieurs organes vitaux, avait succombé à ses blessures le 10 mai, Mme Pastor, touchée au thorax, au cou et à la face, était décédée le 21. Les obsèques de cette dernière avaient été célébrées dans la plus grande discrétion à Monaco le 28 mai, en présence du prince Albert II, de la famille proche et de quelques anciens employés.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1v1EmYT

via Actualité

Les parents de Vincent Lambert saisissent la justice européenne avant l'arrêt du Conseil d'Etat

Les parents de Vincent Lambert saisissent la justice européenne avant l'arrêt du Conseil d'Etat FIN DE VIE - Les parents de Vincent Lambert ont pris les devants. Avant même que le Conseil d'Etat ne rende son jugement, mardi 24 juin, sur le maintien en vie ou l'arrêt des traitements de cet homme de 39 ans, son père et sa mère ont pris une décision cruciale: saisir la Cour européenne des droits de l'homme.



Selon Le Monde , ils ont demandé dès lundi à la justice européenne de regarder de près le dossier de leur fils. Plus précisément, ils souhaitent obtenir que la CEDH gèle la décision du Conseil d'Etat si celle-ci ne va pas dans leur sens. Catholiques proches des milieux traditionalistes, ils s'opposent à l'euthanasie passive de Vincent Lambert, préconisée par le rapporteur public.



Une réponse avant la fin de semaine mais deux ans d'instruction



Avant un éventuel recours sur le fond, Pierre et Viviane Lambert ont fait appel à l'article 39 de la Convention européenne des droits de l'homme, relatif aux "mesures provisoires". Il permet, en urgence, d'obliger un Etat à ne pas appliquer une décision de justice.



"Lorsqu'il existe un risque imminent de dommages irréparables en cas d'atteinte au droit à la vie (article 2) ou de traitements inhumains et dégradants (article 3), il est possible de saisir extrêmement rapidement par fax ou mail la CEDH. Elle statue dans les 24 heures pour, le cas échéant, enjoindre à un Etat de ne pas procéder à l'exécution d'une décision de justice susceptible de porter atteinte à ces principes", explique l'avocat Patrice Spinosi, spécialiste de la CEDH.



Cette procédure est généralement utilisée dans des cas d'extradition ou de renvoi de personnes dans un pays où elles risquent de subir un traitement inhumain et dégradant. Mais elle pourrait s'appliquer parfaitement dans le cas de Vincent Lambert. La CEDH serait alors en mesure de donner une réponse d'ici à la fin de semaine sur la requête des parents. Le Monde affirme qu'elle rendra sa décision "dès que possible après que l'arrêt aura été rendu par le Conseil d'Etat".



La décision du Conseil d'Etat sera-t-elle cassée pour autant? Non, mais il faudra très longtemps pour que la CEDH ne statue sur le fond. "La décision du Conseil d'Etat resterait acquise mais son effet serait suspendu dans l'attente de la décision sur le fond, rendue dans un délai de deux ou trois ans. Pendant ce temps aucune atteinte ne pourrait être portée au droit a la vie de Vincent Lambert", ajoute Me Spinosi. De quoi prolonger une guerre familiale qui dure déjà depuis plus d'un an.



LIRE AUSSI



Témoignage: "Mon épouse nous a préparés à sa mort"



Retour sur l'affaire Vincent Lambert





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1v12E5m

via Actualité

VIDÉO. Le FN privé de groupe au Parlement européen: pourtant ils y croyaient dur comme fer

VIDÉO. Le FN privé de groupe au Parlement européen: pourtant ils y croyaient dur comme fer POLITIQUE - Ils y croyaient dur comme fer. Le Front National allait pouvoir former un groupe parlementaire au Parlement européen... Pourtant lundi soir à minuit, le parti de Marine Le Pen n'avait pas réuni les conditions requises pour y parvenir. Au fil des mois, la formation d'extrême droite, grand vainqueur des élections européennes, paraissait convaincue de constituer vite une grande formation eurosceptique, une confiance largement partagée dans les médias, jusqu'à cet échec du 24 juin. Une désillusion à revoir dans la vidéo au-dessus de cet article.



Des difficultés que n'a pas connues le parti europhobe britannique. De son côté, Nigel Farage, est parvenu à constituer un groupe grâce, ironie du sort, à une dissidente du Front National. Pour Marine Le Pen, c'est un premier échec depuis son arrivée à la tête du parti en 2011.



LIRE AUSSI



» Le FN privé de groupe européen : les 3 raisons de son échec

» Marine Le Pen est une people comme les autres



» Pourquoi le FN a du mal à tourner la page Jean-Marie Le Pen



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/V8HvM2

via Actualité

VIDEO. Un jeu vidéo entièrement dessiné à la main intitulé "Cuphead"

VIDEO. Un jeu vidéo entièrement dessiné à la main intitulé "Cuphead" JEUX VIDÉO - Et si en design de jeux vidéo aussi, c'était mieux avant? Deux frères Canadiens effectuent un retour en arrière de 80 ans (!) et créent Cuphead, le jeu vidéo du futur - et du passé.



Présenté à la Electronic Entertainment Expo de Los Angeles début juin, Cuphead est entièrement dessiné à la main, pour une esthétique digne des dessins animés Disney des années trente. Créé par le studio canadien MDHR, le jeu marche dans les pas des Gunstar Heroes, Wario Land Shake ou Contra III, tous dessinés à la main malgré le coût beaucoup plus important et le temps nécessaire pour réaliser cet exploit artistique. Deux personnages sont disponibles, Cuphead ou Mugman: des tasses combattantes.



"Cuphead est un jeu de combat classique, très porté sur les boss battles. Inspiré par les dessins animés des années trente, les visuels et le son ont été réalisés avec les techniques de l'époque. Le jeu est dessiné à la main, les couleurs sont peintes à l'aquarelle", explique le studio sur son site



cuphead



Pas non plus de musique électronique du style de Mario pour Cuphead. Les développeurs ont confié la composition de la musique à Kristofer Maddigan et la bande-son devient un jazz années trente parfaitement en phase avec l'esthétique du jeu.



Disponible courant 2015 sur Xbox One et PC, ce jeu pourrait bien remettre au goût du jour le dessin à la main, déjà apprécié par les fans de Super Mario World. Grâce à un nouveau logiciel pour Ipad, Pixel Press, il est déjà possible de dessiner votre propre jeu vidéo.



cuphead



Lire aussi:



» Le jeu vidéo a-t-il sa place au musée?

» Le créateur du jeu vidéo dans "Her", David O'Reilly, crée un vrai jeu vidéo, "Mountain"

» Vidéo Game Story: la plus grande exposition consacrée au jeu vidéo





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.







from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1yIOKJQ

via Actualité

VIDEO. "First Kiss": 40 inconnus se donnent des gifles dans une ultime parodie

VIDEO. "First Kiss": 40 inconnus se donnent des gifles dans une ultime parodie VIDEO - Vous vous souvenez certainement de la vidéo "First kiss" qui a fait le tour du Web en mars dernier en proposant à 20 inconnus de s'embrasser pour la première fois devant des caméras. Voici sa dernière parodie, avec des gifles et l'enfant star du "Sixième sens" qui a bien changé (voir vidéo en tête d'article).



Vue plus de 85 millions de fois sur YouTube, "First Kiss" a déjà été parodiée des dizaines de fois: il y a eu des homophobes qui prennent dans leur bras des homosexuels, il y a eu la version lesbienne, la version gay, la version couleur,... Mais l'ultime parodie n'a rien de tendre.



Réalisée par le scénariste américain Max Landis ("Chronicle"), "The Slap" ("La gifle") réunit 40 inconnus pour se donner des gifles tour à tour. Une séquence en noir et blanc, drôle, stressante et ... percutante.



Les guests stars



Alors que la chanteuse Soko se cachait dans la toute première vidéo, "The Slap" a aussi ses célébrités: Haley Joel Osment ( l'enfant du "Sixième sens") ou encore Jessica Stroup et Dustin Milligan (de la série "90210").













LIRE AUSSI

Après "First Kiss", le premier câlin entre homos et homophobes

Les ventes d'albums de Soko décollent



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





Découvrez notre nouvelle rubrique Le Bon Lien en cliquant ici.




from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1jbNHYM

via Actualité

Enlèvements au Nigéria: une milice annonce le rapt de plus de 60 nouvelles femmes et jeunes filles

Enlèvements au Nigéria: une milice annonce le rapt de plus de 60 nouvelles femmes et jeunes filles BOKO HARAM - Plus de 60 femmes et jeunes filles ont été enlevées dans le nord-est du Nigeria, a indiqué ce mardi 24 juin une milice locale. Les autorités nigérianes n'ont toutefois pas encore confirmé ces informations, même si la secte islamiste Boko Haram est clairement montrée du doigt.



Au moins 30 personnes auraient été tuées et plus de 60 femmes et jeunes filles enlevées dans une série d'attaques, ont déclaré des responsables locaux et des habitants du nord-est du pays.



Ces tueries et enlèvements ont eu lieu au cours d'une série d'attaques des insurgés dans le village de Kummabza, dans l'Etat de Borno, ces sept derniers jours, selon des habitants qui ont fui les violences. Le quartier général de la Défense nationale nigériane a affirmé lundi soir sur Twitter qu'il cherchait "à confirmer les nombreuses informations faisant état d'enlèvements de jeunes filles dans le Borno".



TRIBUNE - La guerre contre les djihadistes au Nigéria est également la nôtre





Le Nigeria et ses voisins ont adopté le 17 mai à Paris, avec le soutien des Occidentaux, un plan de "guerre" contre Boko Haram, qualifié de "secte terroriste" et de "menace majeure" pour la région. Organisé alors que la mobilisation internationale battait son plein pour sauver les quelque 200 lycéennes enlevées, le sommet de Paris réunissait les présidents nigérian, tchadien, camerounais, nigérien et béninois, ainsi que des représentants des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne et de l'Union européenne.



Le Conseil de sécurité de l'ONU a placé Boko Haram sur la liste noire des organisations terroristes soumises à des sanctions en raison de leurs liens avec Al-Qaïda.





Fin mai, le chef de l'armée de l'air nigériane avait révélé que les deux cents jeunes filles enlevées par le groupe islamiste armé Boko Haram avaient été localisées.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1lMoOXC

via Actualité

VIDÉOS. Helena Costa revient sur sa décision de ne pas entraîner Clermont mais garde le secret

VIDÉOS. Helena Costa revient sur sa décision de ne pas entraîner Clermont mais garde le secret FOOTBALL - Elle n'a pas voulu en dire plus. La Portugaise Helena Costa, qui a renoncé lundi à entraîner Clermont (L2), ce qui aurait fait d'elle la première femme à entraîner un club professionnel en France, a expliqué mardi 24 juin qu'il s'agissait d'une décision "purement personnelle".



Coupant court aux questions des journalistes présents à la conférence de presse (voir la vidéo en haut de cet article), elle a seulement dit avoir tout expliqué au président du club, Claude Michy, et qu'il était le seul auquel elle devait rendre des comptes. Elle a ensuite quitté la salle.














"Elle a un problème de confiance qui s'est installé"



"C'est une décision étonnante, surprenante, incompréhensible", a enchaîné Claude Michy, s'exprimant à son tour devant la presse. "C'est une femme, elles sont capables de nous faire croire un certain nombre de choses (...) Elle a simplement dit: 'je m'en vais', on n'a pas réussi à lui faire changer d'avis. Elle part avec son secret."









"Elle a un problème de confiance qui s'est installé, mais je ne sais pas par quoi elle a été déstabilisée (...) Maintenant c'est la suite qui compte. Le club est structuré, il y a un staff pour entraîner les joueurs. On trouvera un autre entraîneur, ou une entraîneuse", a poursuivi Michy.



Annoncée en mai à Clermont-Ferrand, l'arrivée d'Helena Costa avait fait l'effet d'une bombe et donné à ce club de 2e division d'Auvergne une aura internationale, jusqu'aux pages du New York Times. L'annonce de sa défection a conduit 45 entraîneurs à postuler à sa place depuis lundi, mais aucune femme: "par contre j'en ai appelé une!", a lancé le président du club avec humour. La reprise de l'entraînement devait avoir lieu ce mardi.



Son agent se dit "en colère et triste"



Sonia Souid, l'agent qui avait repéré Helena Costa et avait suggéré à la direction du club de Clermont de l'embaucher, n'a pas eu plus d'explications à donner sur le coup de théâtre de lundi.














"Je ne reconnais pas l'Helena Costa qui s'est présentée devant nous il y a un mois (...) On s'est retrouvé face à un mur, elle avait déjà pris sa décision. Je suis en colère et triste, pour toutes les autres femmes qui auraient voulu être à sa place. Je suis en colère car c'est une décision égoïste", a-t-elle asséné.























Sonia Souid, ancienne Miss Auvergne, est l'une des rares femmes à exercer la profession d'agent dans le monde très masculin du ballon rond. Agée de 36 ans, surnommée le "Mourinho en jupons", Helena Costa avait assuré le 22 mai, lors de sa présentation à Clermont, qu'elle n'avait "pas peur" d'entraîner l'équipe clermontoise.



Sa conférence de presse fait réagir



Sur Twitter, la conférence de presse de Helena Costa a fait réagir, certains n'hésitant pas à user de clichés sexistes (comme cela avait été le cas lors de l'annonce de sa nomination), d'autres faisant preuve d'humour pour relativiser ce mini-psychodrame:









































Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1jbNJQp

via Actualité

Patrick Vieira : la Suisse accorde son aide fiscale à la France concernant l'ex-footballeur

Patrick Vieira : la Suisse accorde son aide fiscale à la France concernant l'ex-footballeur FISCALITÉ - La Suisse a indiqué mardi qu'elle va transmettre à la France des données bancaires concernant les avoirs de l'ancien footballeur français Patrick Vieira.



"L'AFC (Administration fédérale des contributions) accorde l'assistance administrative concernant Monsieur Patrick Vieira (...)", peut-on lire mardi dans la Feuille fédérale, le bulletin officiel suisse. Berne précise que l'AFC va transmettre aux autorités compétentes françaises les informations demandées concernant un compte auprès de la banque suisse UBS.



Le capitaine de l'équipe française durant l'Euro-2008, qui travaille actuellement pour le club anglais Manchester City, dispose de 30 jours pour faire appel de la décision de la Suisse.



Fin mai, l'Administration fédérale des contributions avait rendu une décision semblable à l'encontre de l'ancien international français Claude Makelele.



LIRE AUSSI



• Coupe du monde 2014: les célébrations de buts de Miguel Herrera, le sélectionneur du Mexique, amusent les internautes



• Coupe du monde 2014: le spray des arbitres amuse les internautes





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1jbNDrZ

via Actualité

Premier emploi: 71% des salariés jugent que les jeunes diplômés ne sont pas correctement préparés au marché du travail

"True Blood" saison 7: le choc dès le premier épisode

"True Blood" saison 7: le choc dès le premier épisode SÉRIE TÉLÉ - Cataclysme à Bon Temps.Le premier épisode de la saison 7 de True Blood a marqué de nombreux internautes.




ATTENTION AUX SPOILERS, Arrêtez votre lecture si vous ne souhaitez pas vous gâcher la surprise



tv show gifs









Cet épisode reprend pile au moment où le dernier épisode de la saison 6 nous avait laissé. Bon Temps était attaqué par des vampires contaminés. Chaque humain se voyait alors attitrer un vampire sain pour le protéger des vampires malades. L'épisode démarre avec une scène de bataille jusqu'au moment où... des pleurs se font entendre. Tara est morte. Sa mère la pleure dans un recoin jusqu'à ce que Sookie et ses amis arrivent.



true blood







"Elle est morte. Je déteste dire ça, mais elle est vraiment morte. Je ne suis plus dans la série" a confié l'actrice Rutina Wesley, à TVGuide. Et cette mort aura nécessairement des effets sur le reste des personnages, Sookie en tête. "Ils seront tous profondément affectés. Tara et Sookie sont les meilleures amies, donc je pense que ça va réellement la toucher. Elle va lui manquer, même si Tara faisait ses propres trucs. Ça va lui faire très mal, d'autant plus qu'elle est morte deux fois." ajoute l'actrice.



Mais Sookie n'était pas le seul personnage proche de Tara. Pam, sa créatrice l'était aussi. "Ça va être intéressant de voir comment ça va l'affecter et de voir si elle montrera la moindre émotion. Je suis curieuse de voir ça" continue Rutina Weslay.



Sur les réseaux sociaux, la mort de Tara ne fait pas l'unanimité.




































La saison 7 de True Blood continuera le dimanche 29 juin prochain, sur la chaîne américaine HBO, avec l'épisode 2 intitulé "I Found You". Cette saison 7 est la dernière de la série.



LIRE AUSSI



• Saison 7 de "True Blood" : encore plus de sexe et de violence que dans "Game of Thrones" ?



• "True Blood": le final de la saison 6 choque les fans et redistribue les cartes





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1jbD7Bb

via Actualité

Withings Activité : la montre connectée qui surprend

Marine Le Pen sans groupe à Bruxelles : les trois raisons de son échec

Marine Le Pen sans groupe à Bruxelles : les trois raisons de son échec POLITIQUE - Peine perdue pour Marine Le Pen. Engagée dans une course contre la montre depuis les élections européennes pour constituer un groupe au Parlement européen, la leader du FN a échoué dans son entreprise. Annoncée par son allié néerlandais Geert Wilders, la nouvelle a été confirmée par son bras droit Florian Philippot.



Cet échec est la première déconvenue pour Marine Le Pen depuis qu'elle a pris les rênes du parti en janvier 2011. En un mois, elle n'est pas parvenu à élargir la base d'alliés potentiels. Si elle a facilement réuni les 25 députés nécessaires à la constitution de ce groupe, elle n'a pas réussi à convaincre des partenaires dans six pays de l'Union européenne.



LIRE AUSSI: Pourquoi le FN veut à tous prix un groupe au Parlement





Comme lors de la précédente mandature, c'est donc dans le groupe des non-inscrits que les eurodéputés frontistes vont siéger, au moins pour un temps. Exit donc les 20 à 30 millions d'euros de subvention sur cinq ans et une visibilité plus grande dans l'hémicycle. S'il veut inverser la tendance dans les prochains mois, le Front national va devoir corriger trois points qui expliquent son échec jusqu'à maintenant.



1- Une dédiabolisation qui n'est pas terminée





Depuis son accession à la présidence du FN, voilà trois ans et demi, Marine Le Pen s'est lancée dans une stratégie de dédiabolisation. Celle-ci a fonctionné parfaitement à l'échelle nationale puisque son parti est arrivée en tête des élections européennes. Mais au niveau européen, cette entreprise n'est pas achevée. Exemple avec les partenaires potentiels du FN qui ont refusé de s'allier avec Marine Le Pen.



Ce n'est pas seulement parce qu'il risquait de perdre en leadership du groupe eurosceptique que le Britannique Nigel Farage a choisi de monter un autre groupe de son côté (avec succès). Le leader du parti Ukip a des mots très durs contre le FN. Il l'accuse toujours notamment d'antisémitisme. La faute surtout à Jean-Marie Le Pen dont l'image colle au parti d'extrême-droite et qui sera à nouveau présent dans le futur Parlement. Ces accusations ont également été reprises par le Parti populaire danois et sa récente sortie sur Patrick Bruel n'a pas arrangé la donne.



"Ça montre que l'extrême droite n'arrive pas à sortir d'une forme de marginalité, qu'elle ne rassemble pas. En France, Marine Le Pen essaye de se dédiaboliser, mais en Europe, beaucoup de partis ont compris que le Front national était toujours un parti d'extrême droite, dont les valeurs étaient ambiguës, qui n'a pas fait le clair sur toute une série de choses, qui n'a pas condamné ou exclu Jean-Marie Le Pen", a souligné le socialiste Pierre Moscovici.



2- Ses alliés pas tous prêts aux mêmes compromissions





Après avoir échoué à convaincre des membres du groupe mené par Nigel Farage, Marine Le Pen a entrepris de faire venir à elle de nouveaux élus. Si elle a refusé d'emblée de s'allier avec les Grecs d'Aube doré ou l'élu allemand néo-nazi, la présidente du FN a tenté d'attirer le député polonais Janusz Korwin-Mikke du KNP.












Problème pour elle: si son compère néerlandais Gert Wilders a bien pris part à cette discussion, il ne voulait pas entendre parler d'une alliance avec lui. "Le PVV a vraiment envie de former une fraction, mais pas à n'importe que prix", a soutenu le leader batave. Il aurait, selon son expression, dû "construire un pont trop important" pour collaborer avec le parti polonais KNP. Celui-ci est en effet ouvertement homophobe, révisionniste et souhaite également abolir le droit de vote pour les femmes.



"Nous n'avons pas de groupe parce que nous avons fait le choix de la cohérence politique", se défend Florian Philippot. Pourtant son parti semblait prêt à des concessions rejetées par d'autres.



3- L'absence de réseaux à Bruxelles





Les difficultés de Marine Le Pen a réunir autour d'elle suffisamment de partis étrangers s'expliquent aussi par son manque d'entregent dans les instances européennes. Car à défaut de convaincre des partis dans leur ensemble, elle a cherché à débaucher des indépendants ou des dissidents de formations politiques déjà présentes à Bruxelles.



C'est exactement ce que le Britannique Nigel Farage a réussi en récupérant Joëllle Bergeron, élue française sous l'étiquette du FN qui a rallié son groupe après que le parti de Marine Le Pen a tenté de la faire démissionner.



Le FN, lui, a échoué. Ce n'est pourtant pas faute de fréquenter depuis longtemps les couloirs du Parlement européen: Jean-Marie Le Pen est élu depuis 1984, Bruno Gollnisch depuis 1989 et Marine Le Pen a été élue pour la première fois en 2004. Seulement, les députés européens du FN ne sont pas parvenus à tisser une toile suffisamment importante. Leur assiduité loin d'être parfaite n'y est pas étrangère.



Avec une vingtaine d'élus durant cette mandature, le parti peut cependant espérer constituer un groupe de spécialistes des arcanes bruxelloises et strasbourgeoises, indispensable pour peser dans les mois à venir.



LIRE AUSSI



Le casse-tête des alliances pour le FN



Pourquoi le FN peine à tourner la page Jean-Marie Le Pen



Marine Le Pen est devenue une people comme les autres



Tous les résultats des européennes, région par région, et pays par pays





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1q3ONgP

via Actualité

"Cauchemar en cuisine": Gordon Ramsay arrête l'émission

Bygmalion: l'UMP règle ses comptes à l'Assemblée, Lavrilleux en voie d'exclusion

Bygmalion: l'UMP règle ses comptes à l'Assemblée, Lavrilleux en voie d'exclusion POLITIQUE - Une double comptabilité, des fausses factures, un prêt de 3 millions d'euros octroyé dans le dos des députés... L'UMP solde ses comptes dans un climat tendu ce mardi 24 juin après le nouveau rebondissement de ce week-end dans l'affaire Bygmalion.



Une réunion de groupe particulièrement sensible devait notamment se tenir dans la matinée pour examiner la légalité et l'opportunité du prêt accordé à l'UMP par le patron des députés Christian Jacob, un très proche de Jean-François Copé. Révélé samedi par Médiapart, ce prêt devait contribuer au sauvetage financier du parti après la campagne présidentielle de 2012.



Bien qu'a priori légal, ce dernier a été soigneusement dissimulé aux parlementaires, officiellement pour ne pas nuire au mouvement, ce qui a mis le feu aux poudres.



LIRE AUSSI - Copé dépose ses lois pour la transparence des partis politiques





La question du maintien de Christian Jacob à la tête du groupe est désormais posée, même si elle divise les parlementaires. "S'il est avéré que Christian Jacob a utilisé des fonds pour autre chose que ce à quoi ils sont destinés, le fonctionnement du groupe, s'il a fait des bêtises, il doit partir", tranche le député de Lozère Pierre Morel-A-l'Huissier.



"Tous les députés ont été choqués de ne pas avoir été associés à ce prêt. Les Français sont ulcérés, nous devons donner des gages", a estimé de son côté l'ancienne ministre filloniste Valérie Pécresse sur France Info .





Pécresse : l'UMP doit retrouver "le chemin de... par FranceInfo



D'autres élus estiment au contraire que la légalité du prêt devrait protéger le président du groupe qui n'a agit que dans l'intérêt du parti.





















Exclusion de Jérôme Lavrilleux et préparation du congrès



L'affaire n'en restera pas là. Car un nouveau bureau politique est programmé pour ce mardi 18h avec un agenda là encore très sensible.



La direction provisoire du parti (le triumvirat formé des anciens Premiers ministres Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et François Fillon, avec le secrétaire général Luc Chatel) y examinera la situation de Jérôme Lavrilleux. L'ex-directeur de cabinet de Jean-François Copé a démissionné de son poste mais la direction veut l'exclure, en raison de son implication dans l'affaire Bygmalion. Ce dernier compte se défendre "jusqu'au bout", en allant "devant la justice" si nécessaire. "Je ne démissionnerai pas", a affirmé lundi le nouvel eurodéputé, assurant même vouloir intégrer le Parti populaire européen à Strasbourg.



Cette ligne de défense a provoqué la colère de plusieurs cadres fillonistes qui, à l'instar de Valérie Pécresse, lui demandent ""d'assumer ses actes". Sur France Inter, le député des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, bras droit de François Fillon, a conseillé à l'ancien directeur de cabinet de Jean-François Copé de se faire plus discret.












Une attaque qui a eu le don de réveiller les vieilles rancoeurs des copéistes, à l'image du député Sébastien Huygue.












Ces disputes ne devraient pas faciliter la préparation sereine du congrès de l'automne qui verra l'élection du prochain président de l'UMP. Alors que seuls deux candidats se sont déclarés, les députés Bruno Le Maire et Hervé Mariton, ce congrès sera précédé par la publication d'un audit sur les finances du parti au mois de juillet puis par les élections sénatoriales de septembre au cours desquelles la droite espère bien reconquérir la Chambre haute.



Un "antisarkozysme nouveau" mortifère



A cette crise interne qui n'en finit pas de rebondir pourrait bientôt s'ajouter un conflit frontal avec l'hypothétique retour de Nicolas Sarkozy. Depuis les révélations sur le financement de sa campagne présidentielle, le front des opposants à l'ancien président de la République s'est élargi et consolidé.



A tel point que Jean-Pierre Raffarin, désigné casque bleu des factions rivales à l'UMP, a cru bon ce matin de prévenir ses amis contre "un antisarkozysme nouveau" qui menacerait sa formation politique. "Je vois dans le parti, pour la première fois, avec tout ce climat de règlements de comptes, quelquefois un antisarkozysme nouveau", s'est-il inquiété ce mardi sur Europe1 .



"Il y a un leadership de Nicolas Sarkozy qui reste dominant dans le parti", a affirmé l'ancien chef de gouvernement, ajoutant: "Je ne veux pas que les gens se prononcent en fonction de positions anti, je souhaite que les militants choisissent celui qui sera le meilleur".





Raffarin: "Le leadership de Nicolas Sarkozy est... par Europe1fr



Pour déminer ces tensions, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy ont convenu de se rencontrer. Mais qu'adviendra-t-il si l'ancien président et ses adversaires ne trouvent pas un modus vivendi? Jean-Pierre Raffarin ne mâche pas ses mots: "tout ceci peut conduire à l'éclatement".



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1q3OLFK

via Actualité

PHOTOS. iPhone 6: date de sortie, prix, iOS 8, taille d'écran: toutes les informations et les rumeurs

Plans de métro : êtes-vous capable de reconnaître ces 15 villes ?

VIDÉO. Taux de chômage: Rebsamen espère une "stabilisation" en 2014 sous le seuil des 10%

VIDÉO. Taux de chômage: Rebsamen espère une "stabilisation" en 2014 sous le seuil des 10% EMPLOI - Le ministre du Travail, François Rebsamen, a affirmé mardi 24 juin que son objectif était la "stabilisation" du taux de chômage cette année sous le seuil des 10% .



"Il y avait 9,7% du taux de chômage fin 2013. Cette année on va essayer de tenir sur cette base, en-dessous de 10% du chômage. J'espère une stabilisation a la fin de l'année", a affirmé le ministre sur Radio Classique/LCI, à deux jours de la publication des nouveaux chiffres des demandeurs d'emploi.



Des objectifs fixés à la fin du quinquennat



Jusqu'ici, François Rebsamen s'était fixé un objectif plus lointain: celui de ramener leur nombre "le plus près possible des trois millions" d'ici à la fin du quinquennat, en mai 2017.



Le gouvernement parie notamment sur les 30 milliards d'allégements du coût du travail du pacte de responsabilité (20 milliards de crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi et 10 milliards d'exonérations de cotisations patronales) pour créer jusqu'à 500.000 emplois à l'horizon 2017.



François Hollande a admis début mai qu'il n'aurait pas la crédibilité nécessaire pour briguer un second mandat si le chômage ne baissait pas d'ici la fin de son mandat.



Espoir aussi pour les seniors



Lundi 23 juin, François Rebsamen, avait déjà dit "espérer" que le plan pour l'emploi des seniors, dont il a détaillé les grandes lignes, permettrait une "stabilisation" du chômage des plus de 50 ans "d'ici 6 mois".



"J'espère que les effets (du plan seniors, ndlr) se feront sentir rapidement par une stabilisation, d'ici 6 mois", avait-il déclaré. Le plan pour l'emploi des seniors, dévoilé par le ministre lors d'une conférence de presse, propose notamment d'étendre la prime du contrat de génération à l'embauche d'un senior et de la doubler pour ce public.



Baisse inattendue puis stabilisation selon l'Insee



Après une baisse inattendue fin 2013, le chômage mesuré par l'Insee selon les normes du bureau international du travail s'est stabilisé à 9,7% en métropole (10,1% avec l'Outre-mer) au premier trimestre 2014, à contrecourant du nombre d'inscrits à Pôle emploi qui continue de grimper mois après mois.



La décrue de la fin de l'année dernière avait fait dire au gouvernement que la promesse du chef de l'Etat d'inverser la courbe du chômage avait été tenue. Dans ses dernières prévisions, publiées début avril, l'Institut de la statistique estimait que le taux de chômage devait rester stable jusqu'au milieu de l'année 2014. Mardi, il livrera cette fois ses pronostics à l'horizon de la fin de l'année. Faute d'une croissance suffisante, aucun organisme international n'anticipe toutefois d'embellie sur le marché de l'emploi français avant 2015.



Pôle emploi publie le nombre d'inscrits à la fin mai Le nombre d'inscrits à Pôle emploi fin mai sera rendu public jeudi 26 juin à 18h. Après la débâcle des européennes, l'exécutif avait subi un nouveau coup dur avec une hausse de 14.800 chômeurs en catégorie A (sans aucune activité) à Pôle emploi. Leur nombre avait atteint un nouveau sommet de 3.364.100 en métropole fin avril.



La hausse avait été encore plus marquée en incluant les chômeurs exerçant une petite activité (+36.400), qui étaient 4.985.900 à la fin avril (5.285.600 avec l'Outre-mer). Pôle emploi n'a plus enregistré de baisse des inscriptions depuis octobre 2013. Et, depuis l'élection de François Hollande en mai 2012, environ 440.000 nouveaux demandeurs d'emploi sans activité ont été enregistrés.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1rt9jVD

via Actualité
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...