samedi 21 juin 2014

UMP : Le groupe parlementaire a prêté 3 millions d'euros au parti en 2012, reconnaît Christian Jacob

UMP : Le groupe parlementaire a prêté 3 millions d'euros au parti en 2012, reconnaît Christian Jacob POLITIQUE - Les révélations s'enchaînent à l'UMP. Confirmant une information de Mediapart, le président du groupe parlementaire Christian Jacob a en effet reconnu avoir prêté à son parti 3 millions d'euros tirés de sa dotation à l'Assemblée nationale, peu après les élections législatives de 2012 et sans que d'autres membres soient au courant.



A la suite de cette révélation, le président de l'Assemblée nationale Claude Bartolone a annoncé dans un communiqué une prochaine révision des statuts des groupes parlementaires "pour permettre l'exercice d'un contrôle sur l'utilisation qu'ils font des dotations qui leur sont versées".



"Au lendemain des élections législatives, en attendant la dotation de l'Etat, le parti avait un trou de trésorerie et comme les finances du groupe le permettaient, on a fait un prêt de 3 millions d'euros au parti, avec une convention, un échéancier, un taux d'intérêt", a expliqué à l'AFP Christian Jacob.



Le chef du groupe parlementaire, proche de Jean-François Copé qui vient de quitter l'UMP à la suite de l'affaire Bygmalion, a également confirmé qu'il n'avait pas informé les autres députés UMP de l'existence de ce prêt, qui est "complètement" légal selon lui. "Non, parce que j'ai pris mes responsabilités de président de groupe. On n'est pas sur un don, on est sur un prêt", a-t-il dit, "je ne vois pas ce qu'il y a d'illégal là-dedans".



À l'heure actuelle, environ 540.000 euros ont été remboursés par l'UMP au groupe, a-t-il indiqué.



Bartolone réclame plus de transparence



Dans un communiqué diffusé quelques heures après les révélations de Mediapart, le président de l'Assemblée nationale, le socialiste Claude Bartolone, a annoncé son intention de mettre fin à l'absence de contrôle sur la façon dont les groupes parlementaires utilisent leurs moyens financiers.



Ceux-ci sont tirés du budget de l'Assemblée nationale, et donc de fonds publics, pour un montant de 10,1 millions d'euros au total en 2014, "pour leur permettre de disposer de personnels et d'organiser leurs travaux", a rappelé Bartolone.



Mais "la mise en cause par la presse de l'utilisation des fonds de certains groupes politiques, d'abord au Sénat et aujourd'hui à l'Assemblée, conduit à revoir le statut des groupes pour permettre l'exercice d'un contrôle sur l'utilisation qu'ils font des dotations qui leur sont versées", a indiqué Bartolone.



Ce dernier a "demandé aux questeurs d'engager un travail et de formuler pour la prochaine session des propositions pour modifier la réglementation actuelle dans un souci de moralisation et de transparence", pour une mise en place pour le budget 2015.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1uQ6NsJ

via Actualité

Coupe Du Monde 2014 : Allemagne - Ghana en statistiques, minute par minute

Coupe Du Monde 2014 : Allemagne - Ghana en statistiques, minute par minute COUPE DU MONDE - L'Allemagne affronte le Ghana samedi 21 juin à Fortaleza (nord-est du Brésil) sur l'élan de sa large victoire face au Portugal (4-0). Cette fois, l'enjeu est simple: en cas de succès, la Nationalmannschaft se rapprocherait des 8e de finale, en attendant le résultat du match Etats-Unis - Portugal, joué dans la moiteur de Manaus dimanche.



Les Allemands devront quand même se méfier. Ils avaient déjà signé un 4-0 dans leur entrée en lice au Mondial-2010 (contre l'Australie) avant de s'incliner face à la Serbie 1-0... D'autant que le Ghana, battu par les Américains 2-1, abat sa dernière carte. Une défaite pourrait sceller l'élimination des Black Stars.



Ce match aura une saveur particulière pour les frères Boateng, qui comme en 2010, s'affrontent dans un match de Coupe du monde: le défenseur allemand Jérôme et l'offensif ghanéen Kevin-Prince.



» SUIVEZ LE MATCH EN STATISTIQUES, MINUTE PAR MINUTE, EN CLIQUANT ICI :

allemagne ghana coupe du monde




from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1pVf94m

via Actualité

Alstom se prononce officiellement en faveur de l'offre de General Electric

Alstom se prononce officiellement en faveur de l'offre de General Electric ÉCONOMIE - Le Conseil d'administration d'Alstom a validé à l'unanimité le projet d'alliance avec General Electric sur ses activités énergie, a-t-il annoncé dans un communiqué samedi 21 juin.



"Le Conseil d'administration a unanimement décidé d'émettre un avis favorable à l'offre de GE" et l'entreprise engagera désormais "les procédures d'information et de consultation des instances représentatives du personnel d'Alstom", détaille-t-il.



Le projet d'alliance entre Alstom et l'américain General Electric (GE) reste cependant suspendu samedi aux négociations tendues sur le prix du rachat par l'État de 20% du capital de l'industriel détenu par Bouygues. Et le temps presse car l'offre de GE expire lundi et tout devra être réglé d'ici là.



Discussions entre Bouygues et l'États toujours en cours



Vendredi, le gouvernement s'était prononcé en faveur du projet de l'américain face à celui du tandem germano-nippon Siemens/Mitsubishi Heavy Industries. Il avait annoncé dans le même temps et à la surprise générale qu'il comptait devenir l'actionnaire principal d'Alstom afin d'exercer sa "vigilance patriotique", selon les mots du ministre de l'Économie d'Arnaud Montebourg.



Pour ce faire, il compte racheter 20 des quelque 30% que le groupe diversifié Bouygues détient dans Alstom. Problème: ce dernier, qui a déjà vu sa participation fondre au rythme des soubresauts boursiers d'Alstom et qui a besoin d'argent pour redonner un coup de fouet à Bouygues Telecom, ne compte pas céder ses parts au prix du marché.



Les discussions entre Bouygues et le gouvernement "bloquent" donc sur le prix, comme l'indiquaient samedi matin des sources proches du dossier à l'AFP. Dans la soirée, alors qu'une source proche du dossier évoquait une entente, le négociateur pour l'État David Azema assurait qu'aucun accord n'avait été trouvé.



François Hollande lui-même a reconnu samedi en début d'après-midi que la "position définitive" de l'État sur Alstom "dépendra" des négociations en cours avec Bouygues (voir la vidéo ci-dessous) .







"S'il n'y avait pas ces avancées, s'il n'y avait pas cette vente à un prix qui pour le gouvernement soit acceptable, alors il y aurait nécessairement à revenir sur l'alliance telle qu'elle vient d'être annoncée" avec General Electric, a prévenu le président de la République en marge d'un mini-sommet européen à l'Élysée.



Bouygues a déjà beaucoup perdu



Concrètement, l'État veut racheter ces parts au prix du cours actuel, soit 28 euros par action, selon la dernière cotation d'Alstom vendredi à la clôture de la Bourse de Paris. Mais Bouygues en demande 35. À 28 euros l'action, l'État devrait donc débourser 1,72 milliard d'euros, contre 2,1 milliards si l'achat se faisait sur la base d'une action à 35 euros.



Car le groupe français a déjà beaucoup perdu avec Alstom. En 2006, il avait acheté 21,03% de son capital, puis était monté à 29,4% à la faveur de rachats d'actions au fil de l'eau. La valeur de cette participation avait atteint un sommet en 2010 quand l'action se négociait 55 euros.



Mais le cours de Bourse a ensuite perdu beaucoup de sa valeur, avant de tomber à 26 euros en début d'année 2014. Et cela avait entraîné une dépréciation de 1,4 milliard d'euros que le groupe avait dû passer dans ses comptes en 2013.



"Le temps presse"



L'État, qui compte financer cette acquisition via l'Agence des participations de l'État (APE), est lui obligé de négocier uniquement avec Bouygues, note une source proche des discussions. Car comme il a affiché ses intentions, il ne peut plus acheter sur le marché sans être confronté à des vendeurs avides de plus-values sur un titre recherché.



Une source proche du dossier assurait cependant dès vendredi soir être "certaine" que "chacun ferait preuve de responsabilité". "Je n'imagine pas une seconde que chacun ne prenne pas ses responsabilité face à cette alliance", a-t-elle ajouté. "Les relations sont trop globales entre un grand groupe comme Bouygues et les pouvoirs publics français pour qu'il en aille autrement. Je n'ai pas de souci là-dessus. Si c'est difficile, c'est normal".



Bouygues et l'État doivent donc rapidement trouver un terrain d'entente, en tout cas avant la réouverture de la Bourse de Paris lundi à 09H00. Et le temps presse aussi car l'offre de General Electric expire lundi. Son patron Jeff Immelt a déjà prévenu qu'aucun délai ne serait accordé.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1nsijGH

via Actualité

Star Wars 8 et 9 : Rian Johnson bien parti pour remplacer J.J. Abrams aux commandes des prochains opus

Star Wars 8 et 9 : Rian Johnson bien parti pour remplacer J.J. Abrams aux commandes des prochains opus CINÉMA - Alors que le très attendu Épisode VII de Star Wars est en plein tournage, Lucasfilm et Disney seraient d'ores et déjà tombés d'accord pour trouver un successeur au réalisateur J.J. Abrams pour l'opus suivant.



Et c'est Rian Johnson qui aurait été choisi pour écrire et mettre en scène l’Épisode VIII, selon Deadline. Le site avance même qu'il pourrait travailler sur l'Épisode IX.



Même si rien n'est encore officiel, le scénariste et réalisateur américain de 40 ans — à qui l'on doit le film Looper et trois épisodes de la série à succès Breaking Bad — a laissé entendre sur Twitter qu'il était partant mais quelque peu stressé de reprendre les rênes de la célèbre saga.












"Mon Dieu, je vous en supplie, faites que je ne me foire pas", peut-on entendre dans cet extrait du film L'Étoffe des héros, sorti en 1983.



Mais pas de panique. S'il accepte bel et bien de relever le défi, il ne doit pas oublier qu'il lui reste un bon bout de temps avant de devoir présenter aux les fans de la série les Star Wars 8 et 9. La sortie de l'Épisode VII n'est pour l'heure prévue que pour décembre 2015.



LIRE AUSSI :

»Star Wars 7 : la première photo officielle du tournage

»Star Wars 7: toutes les rumeurs et les informations

»Certaines scènes de "Star Wars 7" tournées à Abou Dabi





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1uPFPkP

via Actualité

Coupe Du Monde 2014 : Argentine - Iran en statistiques, minute par minute

Coupe Du Monde 2014 : Argentine - Iran en statistiques, minute par minute FOOTBALL - Conduite par Lionel Messi, quatre fois Ballon d'or, l'Argentine décrochera son billet pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014 en cas de succès sur la modeste équipe d'Iran, samedi 21 juin à Belo Horizonte.



Pour ce faire, Alejandro Sabella, le sélectionneur de l'Argentine, n'a pas commis l'erreur du premier match et a aligné d'entrée ses "quatre fantastiques", Messi, Di Maria, Higuain et Agüero, face à l'Iran, en match du groupe F du Mondial 2014.



» SUIVEZ LE MATCH EN STATISTIQUES, MINUTE PAR MINUTE, EN CLIQUANT ICI:



from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1ywLot2

via Actualité

"Trop dur les maths" au bac: plus de 40.000 lycéens signent une pétition

"Trop dur les maths" au bac: plus de 40.000 lycéens signent une pétition ÉDUCATION - "Trop dur les maths", estiment les candidats qui ont planché jeudi sur les épreuves du bac scientifique: plus de 40.000 lycéens ont décidé de s'adresser directement au ministère de l'Éducation nationale en signant une pétition demandant l'arrêt du "carnage".



"Après la physique et l'anglais c'est à présent au tour des maths d'être ultra-dure, si ça continue les résultats vont être inférieurs a 50% de réussite", dénoncent ces élèves qui sont 176.730 cette année à passer les épreuves de la filière scientifique. "Il faut arrêter le carnage des sujets du bac S", ont-il demandé au ministère dans cette pétition publiée jeudi sur internet.



Des pages Facebook de contestation



Une page Facebook, intitulée "Bac S 2014: sujet de maths trop dur", a également été ouverte quelques heures après la fin de l'examen. "Je me sentais prête pour cette épreuve et au final je me suis ramassée", a écrit Katy Delahaut sur cette page qui comptait près de 10.000 likes (j'aime, ndlr) samedi.



"On va (encore) se prendre cher", a pour sa part pronostiqué Sacha Nowak, plusieurs internautes prévoyant "du monde au rattrapage".



"Le bac était soi disant donné, l'éducation nationale l'a repris", pouvait-on lire sur une autre page Facebook ouverte jeudi et baptisée "Mort au bac de maths 2014".



Le tétraèdre de la discorde



Sur Twitter, les élèves ont aussi massivement exprimé leur colère, une question de l'épreuve portant sur un tétraèdre semblant leur avoir posé particulièrement problème.



"Toute l'année t'as des cubes et la au bac ils te mettent un tétraèdre régulier isocèle rectangle en A coupé par un plan!", s'est indigné @Niglo. "RT (retweete, ndlr) si toi aussi tu as mis 30 minutes à essayer de dessiner un tétraèdre sur ta copie", a lancé @AeRoLiNeR95.












Certains utilisateurs des réseaux sociaux cherchaient plutôt le réconfort, jugeant comme @Daarrky que "sur ton CV tu dis que t'as eu ton bac S session 2014 t'as le job direct", alors que d'autres préféraient miser sur la mansuétude des correcteurs: "Le barème de notation prendra en compte la difficulté des épreuves", a assuré @roi_Olaf.












En 2013, le taux de réussite des bacheliers dans la filière scientifique caracolait à 92,5%, le plus élevé des séries générales.



Les sujets des épreuves du baccalauréat sont préparés un an avant la date de l'examen par des commissions d'enseignants.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/UrQ1oN

via Actualité

Dopage : Teddy Tamgho, champion du monde du triple saut, suspendu un an

Dopage : Teddy Tamgho, champion du monde du triple saut, suspendu un an SPORT - Teddy Tamgho, champion du monde du triple saut, a été suspendu un an pour avoir manqué à 3 reprises des contrôles antidopage, a annoncé samedi la Fédération française d'athlétisme (FFA).



La suspension prend effet à compter du 18 mars 2014, indique le document mis en ligne par la FFA, qui a considéré la "bonne foi" de l'athlète dans sa sanction.



Dans un communiqué, la FFA précise que trois contrôles antidopage hors compétition ont été diligentés par la Fédération international (IAAF) auprès du champion français: les 19 décembre 2012, 28 janvier 2014 et 18 mars 2014. "Il apparaît, selon l'IAAF, que Teddy Tamgho n'aurait pas été en mesure de se rendre disponible (...) sur les lieux indiqués par l'athlète dans le cadre de la localisation".



"Il a fait preuve de négligence"



Cela "constituerait une infraction aux règles antidopage", poursuit le texte, notant que l'IAAF a offert à Teddy Tamgho "la possibilité de contester le manquement à son obligation de localisation ou d'expliquer et justifier son absence".



Selon la FFA, le champion de 25 ans "n'a pas souhaité contester les deux premiers contrôles infructueux", dans les délais prévus. La FFA estime toutefois que Tamgho "n'a pas sciemment fourni des informations erronées quant à sa localisation effective" mais qu'"il a fait preuve de négligence, sans pour autant que cela révèle une réelle volonté d'échapper au contrôle des institutions antidopage".



En conclusion, la FFA considère que Teddy Tamgho "a bien commis une infraction" et décrète à son encontre une "suspension de compétitions pour une période d'une année". "La sanction (...) prend effet à compter du 18 mars 2014". L'athlète a la possibilité de faire appel de la sanction.



Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1lWqGJ9

via Actualité

Ukraine: les combats se poursuivent malgré le cessez-le-feu et la Russie met ses forces armées "en état d'alerte"

Ukraine: les combats se poursuivent malgré le cessez-le-feu et la Russie met ses forces armées "en état d'alerte" INTERNATIONAL - Un cessez-le-feu unilatéral a beau avoir été déclaré par Kiev vendredi soir, les tirs se sont poursuivis samedi 21 juin dans l'est de l'Ukraine et Vladimir Poutine a placé les forces armées du centre de la Russie en "état d'alerte".



"Ça a tiré hier soir, puis ce matin à partir de 4 heures et ça continue maintenant", a affirmé à l'AFP une habitante près de Slaviansk. Malgré l'entrée en vigueur du cessez-le-feu à 22H00, trois soldats ont été blessés dans une attaque au mortier dans la nuit dans la région de Donestk, a aussi indiqué le service ukrainien des gardes-frontières.



Le nouveau président Petro Porochenko espérait pourtant que sa mesure encouragerait les rebelles à déposer les armes et faciliterait donc l'application de son plan de paix pour mettre fin à l'insurrection séparatiste dans l'Est qui a fait plus de 370 morts depuis avril.



Mesure rejetée par les séparatistes et la Russie



Selon le ministère ukrainien de la Défense, les séparatistes "essaient de déstabiliser la situation dans l'Est, au mépris des vies et de la santé des civils". Et malgré le cessez-le-feu qu'elles ont adopté, les force de l'ordre de Kiev répondent.



Le cessez-le-feu unilatéral "ne signifie pas que nous ne répondrons pas en cas d'agression contre nos troupes", avait prévu la présidence vendredi quand la mesure avait été rejetée d'emblée par la Russie et les séparatistes.



"Une première analyse montre malheureusement que ce n'est pas une invitation à la paix et à des négociations, mais un ultimatum adressé aux insurgés du sud-est de l'Ukraine pour qu'ils déposent leurs armes", avait réagi le service de presse du Kremlin.



Forces armée russes "en état d'alerte"



Parallèlement, le ministère russe de la Défense a expliqué que Poutine avait placé les forces armées du district militaire central du pays "en état d'alerte" pour des manœuvres jusqu'au 28 juin. Une annonce qui intervient alors que Moscou a confirmé avoir renforcé ses troupes à la frontière avec l'Ukraine.



Selon le chef d'état-major de l'armée russe, Valeri Gerasimov, plus de 65.000 soldats et plus de 180 avions, une soixantaine d'hélicoptères et quelque 5500 unités d'équipement militaire participeraient aux exercices de ces troupes basées dans l'Oural et dans l'ouest de la Sibérie, à 400 km de l'Ukraine.



Si le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a de son côté déclaré samedi lors d'une visite en Arabie saoudite que son pays était préoccupé par l'"intensification" de l'opération militaire ukrainienne, Barack Obama et François Hollande ont a nouveau brandi la menace de "nouvelles mesures contre la Russie" faute de désescalade en Ukraine.



LIRE AUSSI :



» La Russie coupe le gaz à l'Ukraine



» La politique ukrainienne expliquée par le foot



» BLOG - Après la crise ukrainienne, la realpolitik pour la paix ?





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.



Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.





from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1leQ1CX

via Actualité

PHOTOS. Harry Potter: Découvrez à quoi ressemble le Chemin de traverse du parc d'Universal

PHOTOS. Harry Potter: Découvrez à quoi ressemble le Chemin de traverse du parc d'Universal HARRY POTTER - Un avant-goût pour les fans. Le Chemin de traverse ("Diagon Alley" en anglais) n'ouvrira pas avant le 8 juillet prochain, mais les premières photos de la nouvelle extension du parc d'Universal Harry Potter Wizarding World en montrent les détails.



La nouvelle rue du parc comprendra notamment Le chaudron Baveur (Leaky Cauldron) -- eh oui, avec de la bière au beurre -- le magasin de balais, le vendeur de crème glacée et le Poudlard Express, entre autres.



Mais la véritable attraction de cette nouvelle rue s'appelle "Harry Potter and the Escape of Gringotts" un grand voyage avec les gobelins de la banque Gringotts en animatronic, des systèmes de projections 3D. Le train passera sous un dragon, le fameux Pansedefer ukrainien.



Un internaute chanceux qui a pu découvrir le Chemin de traverse avant l'ouverture officielle a partagé les images de sa ballade sur Reddit:








Lire aussi:

» Un spin-off d'Harry Potter adapté en trilogie

» Hermione aurait dû finir avec Harry Potter

» Le château de Harry Potter avec 400.000 briques de Lego





Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.






Pour suivre les dernières actualités en direct, cliquez ici.







from L'actu sur Le HuffPost http://ift.tt/1qqF1CY

via Actualité
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...