mercredi 20 août 2014

Pour les États-Unis, un homme pris en otage est pratiquement un homme perdu

Pour les États-Unis, un homme pris en otage est pratiquement un homme perdu

 

HipanemaDonnez du peps à vos tenues
Je craque
1/5
L'Etat islamique (EI) a revendiqué mardi avoir décapité le journaliste américain James Foley. Dans une vidéo diffusée sur Internet, le groupe de djihadistes extrémistes montre un homme masqué et habillé de noir qui semble trancher la gorge de James Foley, enlevé par des hommes armés en novembre 2012 en Syrie. Sur cette même vidéo, ils ont menacé d'exécuter un autre reporter américain, visible sur les images et identifié comme étant Steven Sotloff. Comment peuvent réagir les Etats-Unis face à une telle menace? Des négociations sont-elles possibles? Eléments de réponses avec Natalie Maroun, directrice du développement de l'Observatoire international des crises et analyste des médias.
LE FIGARO - La Maison-Blanche s'est dite «horrifiée» face aux images diffusées par l'Etat islamique. Est-il possible que les Etats-Unis cessent les frappes pour éviter l'éventuelle exécution du second journaliste?

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...