vendredi 27 janvier 2012

KALSHA CHEBA MARIA LES LIONS DE L'ATLAS


Les Lions de l'Atlas sont dans la place
Kalsha feat Cheba Maria
Clip produit et réalisé par K-Prodz
Remerciements à la fédération marocaine de football
EXTRAIT INÉDIT DE KALSHA - EN FEATURING CHEBA MARIA
ET TOUTE L'ÉQUIPE DU MAROC !!!! FUTURS VAINQUEUR DE LA C.A.N INCHALLAH

L'Arcep va revérifier le réseau de Free après deux semaines de polémiques



PARIS — L'arrivée de Free perturbe tellement le secteur de la téléphonie mobile que, fait exceptionnel, l'Autorité de régulation des télécoms, l'Arcep, va de nouveau vérifier que le quatrième opérateur respecte bien ses obligations de couverture, après deux semaines de polémiques.
L?Autorité qui avait procédé fin 2011 à une "vérification attentive des informations transmises par Free Mobile" avait indiqué à la mi-décembre que Free Mobile "respectait à cette date le niveau de déploiement 3G qu'elle devait atteindre à l'échéance du 12 janvier 2012", c'est à dire 27% de la population.
Cependant, à la suite du lancement de Free Mobile, le 10 janvier, plusieurs articles de presse citant des opérateurs concurrents, sous couvert d'anonymat, avaient fait état de la possible désactivation par l'opérateur de certaines de ses antennes.
Interrogé par l'AFP, l'Arcep avait alors répondu qu'aucune plainte formelle d'un opérateur n'avait été déposée contre le nouvel entrant.
Mercredi, cependant, ce sont les syndicats CFE-CGC et UNSA des opérateurs télécoms mobiles qui ont demandé une enquête sur Free Mobile qui serait selon eux "en situation de manquement permanent à ses obligations de couverture de la population métropolitaine".
Le même jour, le ministre de l'Industrie Eric Besson demandait officiellement dans un courrier au président de l'Arcep Jean-Ludovic Silicani de vérifier le réseau de Free au regard des "nombreuses interrogations" apparues depuis son lancement.
L'Arcep a donc indiqué vendredi que "dans un souci de transparence et de sérénité", elle estimait utile de demander à la société Free Mobile d?actualiser les informations relatives à l?état de son réseau".
Arbitre impartial
L'Autorité va notamment demander au quatrième opérateur "une liste des sites installés, des sites effectivement activés et des motifs qui auraient pu la conduire, le cas échéant, à l'extinction de certaines stations de son réseau".
Cette décision satisfait Maxime Lombardini, directeur général d'Iliad, maison mère de Free. "Il était temps qu'on sorte de cette polémique qui a été allumée par certains de nos concurrents. Au moins, là, on va avoir un arbitre impartial, selon des méthodes de mesure éprouvées. Cela remet la balle au centre", a-t-il réagi.
L'Arcep examinera ces éléments et le cas échéant "engagera une vérification sur le terrain, selon la même méthode que celle utilisée pour les précédents contrôles", un fait exceptionnel dans un si court délai après la première vérification.
L'Autorité a toutefois tenu à signaler que le lancement d?un nouveau réseau mobile représente une "opération complexe" qui peut nécessiter des "réglages et des mises au point légitimes" dès lors que les engagements de couverture de l?opérateur sont respectés et dans la mesure où le service aux consommateurs n?est pas altéré.
Comme réponse aux "interrogations" des opérateurs concurrent, l'Arcep a également rappelé "que l?obligation de couverture, dans les deux ans suivant la délivrance des autorisations, qui était prévue par les licences 3G attribuées en 2001 et 2002 respectivement à Orange France, SFR et Bouygues Telecom, n?avait pas été respectée et que, si l?Arcep a alors toléré cet état de fait, c?était en raison des difficultés techniques et économiques invoquées par les opérateurs".
Le directeur exécutif d'Orange Pierre Louette s'est dit, pour sa part, "extrêmement surpris que l'Arcep fasse cette comparaison dénuée de fondement. C'était une époque et un contexte différents; Free arrive alors que la 3G existe depuis six ans et que les autres opérateurs ont essuyé les plâtres en 2005".

Concordia : Costa prête à verser 14000 euros par passager Publié le 27.01.2012, 10h27 | Mise à jour : 17h52 ILE DU GIGLIO, JEUDI 26 JANVIER. La compagnie Costa Crociere est parvenue à un accord d'indemnisation avec une association de passagers à hauteur de 11 000 euros par passager. | AFP/FILIPPO MONTEFORTE 15 réactionsRéagir La compagnie Costa Crociere, propriétaire du Concordia, et une association de passagers ayant survécu au naufrage du 13 janvier, sont parvenus vendredi à un accord concernant le dédommagement des rescapés et des familles des victimes. SUR LE MÊME SUJET EN IMAGES. Dans les entrailles du ConcordiaConcordia : «Il n'y a plus d'espoir de survie»Notre dossier sur le naufrage du Costa ConcordiaLes circonstances du drameNaufrage du Concordia : la guerre de l’indemnisation Concordia : deux plaintes en France, d'autres possibles en ItalieConcordia : le récit d'une croisière qui vire au cauchemar Cet accord prévoit une somme forfaitaire de 11000 euros par passager et un remboursement d'environ 3000 euros par personne destiné à couvrir le prix du billet pour la croisière et les éventuels frais de transport ou médicaux. Cet accord concerne environ 3 000 passagers de 60 pays, dont quelque 900 Italiens. «Nous estimons qu'environ 85% d'entre eux vont adhérer à cet accord», indique l'Adoc, une des associations de consommateurs italiens faisant partie du «Comité des naufragés du Concordia» qui a négocié avec Costa Crociere. Un autre accord devra être trouvé pour ceux qui ont subi des blessures ou ont perdu des proches. L'indemnisation des préjudices subis par les passagers suscite la polémique depuis plusieurs semaines. Depuis la catastrophe, plusieurs associations ont annoncé leur intention de porter plainte et différents collectifs de victimes se sont constitués. En France, dont étaient originaires 452 passagers, toutes les plaintes ont été regroupées au parquet de Paris. Aux Etats-Unis, les sommes évoquées sont largement supérieures : un minimum de 125.000 euros par passager indemne, «plusieurs fois cela» pour les blessés, et «plus d'un million» voire «plusieurs millions d'euros» pour les proches des victimes décédées, a dit un avocat. Sauveteurs pessimistes, pompage retardé Deux semaines après le naufrage, les plongeurs tentent toujours de rechercher des disparus. Vendredi matin, les scaphandriers de la marine de guerre ont percé de nouvelles brèches à l'exposif dans l'épave, pour ouvrir de nouveaux couloirs d'accès, bien que selon le coordinateur des opérations, Franco Gabrielli, il n'y ait plus d'espoir de retrouver de rescapés. Le bilan provisoire de la catastrophe s'établit toujours à 16 morts, dont 14 ont été identifiés, et 16 disparus. Le pompage du carburant va bientôt commencer sur l'épave En parallèle, les préparatifs au pompage des 2 400 tonnes de carburant du Concordia s'accélèrent. Les sociétés néerlandaise Smit et italienne Neri mettent en place des valves sur des trous sur 6 des 23 réservoirs. L'extraction du mazout, initialement prévue samedi, pourrait ne commencer que dimanche. Schettino et son second poursuivis Au plan judiciaire, seules deux personnes sont poursuivies à ce jour : le commandant du navire Francesco Schettino et son second, Ciro Ambrosio, pour homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon de navire. Schettino, après avoir été détenu, est assigné à résidence. Ambrosio, laissé en liberté, doit être entendu au parquet de Grosseto. «Nous sommes assez tranquilles. Nous avons des éléments pour démontrer que M. Ambrosio s'est comporté de manière assez correcte», a déclaré son avocat Salvatore Catalano. VIDEO. Concordia : l'incroyable conversation entre le capitaine et les autorités VIDEO. Claude, rescapé du Concordia : "Il a fallu affronter une foule déchaînée"


ILE DU GIGLIO, JEUDI 26 JANVIER. La compagnie Costa Crociere est parvenue à un accord d'indemnisation avec une association de passagers à hauteur de 11 000 euros par passager.

ILE DU GIGLIO, JEUDI 26 JANVIER. La compagnie Costa Crociere est parvenue à un accord d'indemnisation avec une association de passagers à hauteur de 11 000 euros par passager. |AFP/FILIPPO MONTEFORTE

Zoom
La compagnie Costa Crociere, propriétaire du Concordia, et une association de passagers ayant survécu au naufrage du 13 janvier, sont parvenus vendredi à un accord concernant le dédommagement des rescapés et des familles des victimes.   Cet accord prévoit une somme forfaitaire de 11000 euros par passager et un remboursement d'environ 3000 euros par personne destiné à couvrir le prix du billet pour la croisière et les éventuels frais de transport ou médicaux. 

Cet accord concerne environ 3 000 passagers de 60 pays, dont quelque 900 Italiens. «Nous estimons qu'environ 85% d'entre eux vont adhérer à cet accord», indique l'Adoc, une des associations de consommateurs italiens faisant partie du «Comité des naufragés du Concordia» qui a négocié avec Costa Crociere. Un autre accord devra être trouvé pour ceux qui ont subi des blessures ou ont perdu des proches.

L'indemnisation des préjudices subis par les passagers suscite la polémique depuis plusieurs semaines. Depuis la catastrophe, plusieurs associations ont annoncé leur intention de porter plainte et différents collectifs de victimes se sont constitués. En , dont étaient originaires 452 passagers, toutes les plaintes ont été regroupées au parquet de . Aux Etats-Unis, les sommes évoquées sont largement supérieures : un minimum de 125.000 euros par passager indemne, «plusieurs fois cela» pour les blessés, et «plus d'un million» voire «plusieurs millions d'euros» pour les proches des victimes décédées, a dit un .

Sauveteurs pessimistes, pompage retardé

Deux semaines après le naufrage, les plongeurs tentent toujours de rechercher des disparus. Vendredi matin, les scaphandriers de la marine de guerre ont percé de nouvelles brèches à l'exposif dans l'épave, pour ouvrir de nouveaux couloirs d'accès, bien que selon le coordinateur des opérations, Franco Gabrielli, il n'y ait plus d'espoir de retrouver de rescapés. Le bilan provisoire de la catastrophe s'établit toujours à 16 morts, dont 14 ont été identifiés, et 16 disparus.

Le pompage du carburant va bientôt commencer sur l'épave

En parallèle, les préparatifs au pompage des 2 400 tonnes de carburant du Concordia s'accélèrent. Les sociétés néerlandaise Smit et italienne Neri mettent en place des valves sur des trous sur 6 des 23 réservoirs. L'extraction du mazout, initialement prévue samedi, pourrait ne commencer que dimanche.

Schettino et son second poursuivis

Au plan judiciaire, seules deux personnes sont poursuivies à ce jour : le commandant du navire Francesco Schettino et son second, Ciro Ambrosio, pour homicides multiples par imprudence, naufrage et abandon de navire. Schettino, après avoir été détenu, est assigné à résidence. Ambrosio, laissé en liberté, doit être entendu au parquet de Grosseto. «Nous sommes assez tranquilles. Nous avons des éléments pour démontrer que M. Ambrosio s'est comporté de manière assez correcte», a déclaré son avocat Salvatore Catalano.


VIDEO. Concordia : l'incroyable conversation entre le capitaine et les autorités





VIDEO. Claude, rescapé du Concordia : "Il a fallu affronter une foule déchaînée"


Afghanistan : Sarkozy accélère le calendrier



Par Europe1.fr avec Didier François et agences
Publié le 27 janvier 2012 à 17h49
Le président français a reçu vendredi à l'Elysée son homologue afghan, Hamid Karzaï.
Le président français a reçu vendredi à l'Elysée son homologue afghan, Hamid Karzaï. © MAXPPP
Le chef de l'Etat a précisé que 1.000 soldats français rentreront dès la fin 2012.
Une semaine, jour pour jour, après la mort de quatre soldats français, tués par un soldat afghan en Kapisa, Nicolas Sarkozy a annoncé une accélération du calendrier de retrait des troupes françaises d'Afghanistan. Le président français a reçu vendredi à l'Elysée son homologue afghan, Hamid Karzaï.

Un retrait total en 2013

La province de Kapisa, où se trouve le contingent français, passera sous responsabilité afghane à partir du mois de mars prochain, ce qui permettra de rapatrier dès cette année un millier de soldats français supplémentaires. Le rapatriement total des troupes combattantes sera achevé fin 2013 - soit une année plus tôt que le terme de la fin 2014 jusque-là retenu par l'Otan - a indiqué Nicolas Sarkozy. Quelques centaines de militaires resteront toutefois sur place pour continuer les missions de formation, a précisé le chef de l'Etat.
Les missions de formation de l'armée afghane, menées par l'armée française, vont donc reprendre dès samedi - après avoir été suspendues suite à la mort des soldats français la semaine dernière -, a annoncé Nicolas Sarkozy. Le chef de l'Etat a assuré avoir reçu des assurances des autorités afghanes.

Un changement de stratégie

Cette accélération du retrait des troupes françaises marque un tournant dans la stratégie de Nicolas Sarkozy, jusque-là plutôt partisan d'un retrait progressif, calqué sur celui des Américains. Le président français va désormais devoir expliquer sa nouvelle position à ses alliés de l'Otan et notamment aux Américains. Les 3.600 soldats du contingent français occupent en effet une place essentielle dans le dispositif occidental, puisqu'ils protègent les accès à l'est de la capitale afghane, Kaboul

Des lèvres à croquer!


Musique: Colbie Caillat - Oxygen
Pour des lèvres parfaites! Réalisez un gommage des lèvres simplement
et rapidement. Vous avez tous les ingrédients à porté de main.

Baume pour les lèvres: Rêve de Miel, Nuxe.

RESIDENT EVIL: RETRIBUTION 3D - Official Teaser Trailer - Opens 9/14


La colère des Titans - Bande annonce officielle HD - VF


Au cinéma le 28 mars 2012 |

Réalise par Jonathan Liebesman
Avec Sam Worthington, Ralph Fienes, Liam Neeson, Danny Huston,
Edgar Ramirez, Bill Nighy, Rosamund Pike.


Une décennie après sa victoire héroïque sur le monstrueux Kraken, Persée,
le fils demi-dieu de Zeus, tente de mener une vie plus tranquille de pêcheur dans
un village et élève seul son fils de 10 ans, Hélius. Pendant ce temps, les dieux et les
Titans se livrent à une lutte de pouvoir. Dangereusement affaiblis par le manque
de dévotion des humains, les dieux sont sur le point de perdre le contrôle
des Titans emprisonnés et de leur redoutable chef, Kronos, père du triumvirat
au pouvoir, Zeus, Hadès et Poséidon. Longtemps auparavant,
les trois frères avaient renversé leur père puissant, le laissant croupir dans le sombre abîme du Tartare,
un donjon enterré au plus profond des entrailles des enfers.

12 erreurs classiques en maquillage - à éviter !


Je vous montre sur la moitié de mon visage 12 erreurs de maquillage,
des erreurs au niveau des yeux, du teint et des lèvres que je vois souvent.
Mais je ne fais pas juste vous chicaner, je vous dit aussi comment faire pour régler ce problème! ;)

MERCI DE VOUS ABONNER- CYNTHIA DULUDE

12 erreurs classiques en maquillage - à éviter !


Je vous montre sur la moitié de mon visage 12 erreurs de maquillage,
des erreurs au niveau des yeux, du teint et des lèvres que je vois souvent.
Mais je ne fais pas juste vous chicaner, je vous dit aussi comment faire pour régler ce problème! ;)

MERCI DE VOUS ABONNER- CYNTHIA DULUDE

Maquillage Libanais


Tutoriel maquillage libanais facile à réaliser.

Vous avez aimé ce maquillage libanais ?
♥ Cliquez sur J'AIME
♥ Ajoutez cette vidéo à vos FAVORIS et/ou partagez-là sur votre Facebook.
♥ Abonnez-vous à ma chaine pour voir d'autres tuto maquillage (C'est gratuit !)



N'hésitez pas !

Matériel Utilisé :
_ palette Pb Manly
_ Eye-liner liquid
_ Crayon Khol MakeUpForever Noir
_ Star Powder 943 MakeUpForever
_ Mascara Volum Express Gemey Maybelline
_ Faux cils NYX

17h33 38% des Français souhaitent que N. Sarkozy avance sa candidature



38% des Français estiment que Nicolas Sarkozy devrait "avancer son calendrier" pour annoncer sa candidature à l'élection présidentielle, contre 31% qui jugent qu'il ne devrait pas le faire, selon un sondage réalisé par TNS Sofres et Mediaprism pour i-TELE publié vendredi. 31% sont sans opinion. Au sein de l'UMP, 47% estiment que le chef de l'Etat ne doit pas changer son calendrier contre 42% qui jugent qu'il devrait l'avancer. Au PS, 43% estiment qu'il devrait l'avancer et 28% qu'il ne devrait pas l'avancer. Selon ce sondage, les Français sont à 63% (un pourcentage stable) à penser que Nicolas Sarkozy est en train "de perdre des points" alors qu'ils sont 58% (+24 points par rapport à l'enquête précédente du 19 janvier) à penser que François Hollande est en train d'en gagner. Interrogés sur leurs attentes de l'émission de dimanche du chef de l'Etat, 35% attendent l'"annonce de mesures concrètes sur l'emploi", 33% qu'il "revienne sur la gestion de la crise actuelle", 26% qu'il "développe son projet", 20% qu'il "annonce sa candidature" et 14% qu'il "réponde au programme de François Hollande". 17% n'attendent "rien de cela", 6% sont sans opinion. L'enquête a été réalisée sur internet le 26 janvier selon la méthode des quotas sur un échantillon de 1.000 personnes âgées de 18 ans et plus.

Prothèses PIP : Mas mis en examen et laissé libre sous contrôle judiciaire

Prothèses PIP : Mas mis en examen et
laissé libre sous contrôle judiciaire

Le fondateur de la société de prothèses mammaires PIP Jean-Claud
Mas a été mis en examen vendredi à Marseille pour "blessures involontaires",
mais laissé libre sous contrôle judiciaire.

La croissance aux Etats-Unis atteint 2,8% au quatrième trimestre


Créé le 27-01-2012 à 16h48 - Mis à jour à 17h05      Réagir

La croissance a été soutenue par l'augmentation des stocks des entreprises. Les économistes attendaient néanmoins 3% de croissance.

 (c) Sipa
(c) Sipa
SUR LE MÊME SUJET
La croissance de l'économie américaine a atteint fin 2011 son plus haut niveau depuis près de deux ans mais le mouvement de restockage des entreprises et le net ralentissement de l'investissement augurent d'un ralentissement début 2012, comme l'indiquent les statistiques officielles publiées vendredi.
Le produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis a progressé de 2,8% en rythme annualisé au quatrième trimestre selon la première estimation du département du Commerce, après +1,8% sur la période juillet-septembre.
Croissance annuelle de 1,7% en 2011
Les économistes et analystes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne une croissance plus forte, à 3,0%. Sur l'ensemble de 2011, la croissance américaine est revenue à 1,7% après 3% en 2010.
La consommation des ménages tient bon
La croissance du quatrième trimestre a été soutenue par l'augmentation des stocks des entreprises, la plus forte depuis le troisième trimestre 2010, alors qu'ils avaient subi sur juillet-septembre leur premier recul depuis fin 2009.
L'investissement des entreprises en biens d'équipement, lui, n'a progressé que de 1,7% après +15,7% au troisième trimestre.
La consommation des ménages, qui représente environ 70% de l'activité globale dans la première économie du monde, a augmenté de 2% sur octobre-décembre après +1,7% au trimestre précédent.
(Avec Reuters)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...