mardi 31 juillet 2012

Le Conseil supérieur de la magistrature se penche sur le cas Courroye

Le CSM examine aujourd'hui la proposition de la chancellerie de nommer avocat général à Paris le controversé procureur de Nanterre Philippe Courroye, qui y voit une «  sanction disciplinaire ». Nommé en 2007 à Nanterre, contre l'avis du CSM, il a été mis en cause pour sa proximité supposée avec Nicolas Sarkozy et sa gestion de l'affaire Bettencourt avant qu'elle ne soit dépaysée à Bordeaux. L'avis rendu par le CSM ne sera pas contraignant, la décision finale appartenant au garde des Sceaux. Christiane Taubira respectera cet avis, selon la chancellerie.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...