samedi 28 juillet 2012

Denver: un robot aide la police


Des personnes se recueillent.
Des personnes se recueillent près du cinéma où a eu lieu la tuerie, vendredi 20 juillet.
Un robot doit pénétrer dans l'appartement piégé du suspect qui a tué par balles douze personnes et en a blessé 58 autres, vendredi.
Un drame qui a eu lieu en pleine projection du dernier volet de la série Batman dans un cinéma de la banlieue de Denver.
La police de l'Etat américain du Colorado tente d'entrer dans l'appartement piégé du suspect.
La police s'est munie d'un robot pour désamorcer tous les explosifs.
Le chef de la police d'Aurora a déclaré que le salon de l'appartement avait des fils entrelacés reliés à des pots et à des objets ressemblants à des obus de mortier.
Selon une source policière, une musique très forte passe en boucle dans l'appartement.
"Ces pièges étaient sans aucun doute destinés à tuer et blesser les premières personnes entrant dans l'appartement", a confié la source.
Le tireur, identifié comme James Holmes, étudiant à l'université de médecine du Colorado, avait par ailleurs acheté plus de 6000 balles et cartouches sur Internet au cours des deux derniers mois, a indiqué le chef de la police locale.
Les Etats-Unis sont de nouveau sidérés par une tuerie, cette fois dans un cinéma du Colorado où se déroulait une première du nouveau film de Batman.
Barack Obama et son rival pour la Maison Blanche, Mitt Romney, expriment tous les deux leur « choc » et leur « tristesse ».
James Holmes
A ce stade de l’enquête, le FBI, la police fédérale, ne pense pas que la tragédie soit liée au terrorisme.
Barack Obama qualifie la tuerie d’ « horrible » et de « tragique ».
Le président américain, qui a écourté vendredi soir une journée de campagne électorale en Floride pour suivre l’enquête depuis Washington, promet que son gouvernement « fera tout ce qu’il peut pour soutenir les victimes et leurs familles ».
Par ailleurs, Il ordonne que le drapeau américain soit mis en berne.
De son côté, Mitt Romney, qui, lui-aussi, a suspendu sa campagne vendredi, dénonce « un acte de violence insensée » qui laisse derrière lui « un chagrin immense ».
Le drame s’est déroulé à Aurora, la troisième ville du Colorado, dans un cinéma qui présentait le nouveau film sur Batman en première.
Le suspect, un homme blanc âgé de 24 ans et sans casier judiciaire, a attendu le début du film avant de jeter des gaz lacrymogènes dans la salle et de tirer sur le public qui, d’abord, a cru que cette scène faisait partie du spectacle.
Puis, la panique s’est emparée de la salle et le tueur, vêtu d’un gilet pare-balles et muni de quatre armes à feu, a continué à tirer, n’hésitant pas à viser certaines victimes dans le dos.
A ce stade de l’enquête, le FBI, la police fédérale, ne pense pas que la tragédie soit liée au terrorisme.
Les enquêteurs refusent de spéculer sur le mobile du crime.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...