mercredi 4 avril 2012

Islamistes radicaux arrêtés : "spectacle" et "manip de la droite"



Hasard du calendrier ou mise en scène ? La gauche et le Front National n'ont pas manqué de dénoncer le déroulement des arrestations d'islamistes radicaux.
Les caméras étaient encore là, dès l'aube, pour suivre les forces de police dans leur nouvelle opération. Après le coup de filet du 30 mars, les forces de l'ordre sont intervenues mercredi dans une dizaine de ville. Marseille, Roubaix, Valence, Pau, Carpentras,  au total dix islamistes radicaux présumés ont été interpellés.

Et encore une fois la méthode n'a pas manqué de faire réagir les candidats à la présidentielle. Dans une stratégie offensive pour tenter de se relancer, François Bayrou a dénoncé une "mise en scène" des arrestations d'islamistes présumés opérées devant "les caméras".  "Des interventions policières de cet ordre, sous le contrôle de la justice, ne devraient pas se faire,me semble-t-ilsous forme publicitaire, a déclaré le président du MoDem.
 

"Gesticulation électoraliste


Dans un registre similaire, Martine Aubry a elle aussi critiqué le " spectacle " de ces arrestations.   "Moi je suis pour la fermeté, pas pour le spectacle et je suis toujours choquée de voir que les télévisions sont là (...). Laissons la justice faire son travail, c'est tout ce que j'ai à dire ce matin". Dans la même ligne que François Hollande, elle a ensuite remis en cause le timing de ces arrestations "Peut-être aurait-il fallu le faire plus tôt et c'est étonnant que ce soit juste après l'affaire Merah mais enfin il faut évidemment le faire"
 

Clémentine  Autain, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon s'est aussi étonnée du contexte, mettant en garde contre une " manip de la droite ".  "Je suis obligée de m'étonner du contexte... S'il y avait des islamistes dangereux auparavant, il aurait fallu évidemment les arrêter ", a-t-elle dit sur i-TELE. Pour le Front National, il s'agit aussi d'une manipulation électorale. "Jusqu'au dernier jour, le mandat sarkozyste aura été le quinquennat de la gesticulation électoraliste. Les arrestations ultra-médiatisées d'islamistes quelques semaines à peine avant le premier tour le rappellent aux Français", a expliqué Florian Philippot dans un communiqué.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...