vendredi 16 mars 2012

World of Warcraft : le crépuscule d'une idole


Le patch 4.3 de World of WarcraftL'Heure du crépuscule, est disponible depuis la fin novembre et avec lui prend fin la troisième extension du jeu, Cataclysm. Un dragon va mourir et une page se tourner.

laisser un avis
envoyer
par mail
imprimer
l'article
Depuis l’annonce de Mists of Pandaria, la quatrième extension de World of Warcraft, prévue pour courant 2012, les choses s’accélèrent dans le monde d’Azeroth. Depuis la fin novembre, soit un an pile après la sortie de la troisième extension, Cataclysm, les joueurs peuvent enfin se défaire du dragon Aile de mort, à l’origine de la refonte de leur univers, et mettre un point final à ce pan du scénario qui se poursuivra avec Pandaria. La fin d’une époque pour certains. La délivrance pour d’autres. Et l’enfer pour Electronic Arts, qui se retrouve confronté à un WoW sous EPO à quelques semaines de la sortie de son MMO Star Wars : The Old Republic. Blizzard ne rendra pas les armes sans se battre.

Donjons et Dragons

Si la nouvelle instance de raid à 10 ou 25 joueurs permet d’affronter ce légendaire dragon, elle amène avec elle quelques nouveautés structurelles pas inintéressantes. Tout d’abord, elle offre trois fois plus de chance d’empocher des butins de grande qualité. Les joueurs peuvent en effet parcourir cette instance trois fois par semaine : en mode normal, en mode héroïque ou bien en raid aléatoire, avec le nouvel outil de recherche de raid.
De plus, Blizzard dévoile un nouveau système d’attribution du butin (appliqué uniquement dans cette instance). Celui-ci offre plus de chance d’empocher des objets liés à sa spécialisation. Ainsi, lors du lancer de dés d’attribution d’un objet, un magicien aura plus de chance qu’un prêtre soigneur d’empocher une pièce de tissu qui dispose d’un bonus de toucher (considérant que le toucher ne sert pas au soigneur, alors qu’il peut porter la pièce). Ça n’a l’air de rien, mais quand on connaît les drames qui se jouent lors de la répartition des pièces récupérées en raid, on apprécie l’effort. Il va sans dire que cette instance arrive avec un nouveau palier d’équipement : le tiers 13.
Blizzard n’oublie pas non plus les groupes plus restreints, il offre trois nouvelles instances à cinq, préludes à l’instance de raid d’Aile de mort. Bien calibrées et dotées de scenarios originaux, elles sont une bonne occasion de s’équiper doucement et de découvrir de nouvelles mécaniques de combat. On notera également l’apparition d’un nouveau boss dans le bastion de Baradin.

Pas son dernier mort

Sur le front des nouvelles fonctions, on découvre la Transmogrification (presque aussi facile à dire que Supercalifragilisticexpialidocious), qui permet, comme dans Aion, d’appliquer le look d’une pièce d’équipement à une autre, ou encore la Chambre du vide, un nouveau coffre qui permet de stocker de vieilles pièces inutilisées. De nouvelles dagues légendaires sont disponibles (uniquement pour les voleurs, c’en deviendrait presque fatiguant…), ainsi qu’une vingtaine de nouvelles montures et mascottes.
La foire de Sombrelune gagne aussi en visibilité, elle prend maintenant place sur une île spécifique et se voit adjoindre une foultitude de minijeux débiles. Comme à son habitude, Blizzard tente de satisfaire autant son joueur « casual » que son joueur « hardcore » et peaufine son titre par petites touches successives. Son numéro d’équilibriste est délicat, parfois contestable, mais la sauce continue de prendre, on se laisse embarquer sans trop d’efforts.
Ce patch n’est donc pas une révolution, il offre principalement une conclusion, intéressante, àCataclysm. Un choix plus judicieux qu’il n’y paraît. Blizzard sait qu’il ne pourra pas empêcher l’hémorragie de joueurs que va engendrer la sortie d’un monstre comme Star Wars. Il n’abat donc pas ses meilleures cartes. Il offre un patch honorable, un final agréable et garde ses cartouches les plus explosives pour Pandaria. Ne lui reste plus qu’à attendre que les joueurs partis sur Tatooine se lassent pour revenir, courant 2012, avec des pandas survitaminés. WoWn’a décidemment pas fini de faire parler de lui.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...