samedi 17 mars 2012

Un homme tué à coups de gourdin dans une mosquée à Arras



Créé le 16/03/2012 à 20h03 -- Mis à jour le 17/03/2012 à 13h14

FAIT DIVERS - L'auteur présumé des faits, qui fréquentait la mosquée, a été placé d'office en hôpital psychiatrique dans la nuit...

Un homme de 73 ans a été tué à coups de gourdins et un second grièvement blessé ce vendredi dans une mosquée d'Arras, dans le Pas-de-Calais, a-t-on appris de source policière.
Trois autres personnes ont été légèrement blessées à l'extérieur de la mosquée, dont une femme qui a fait un malaise. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'individu a agressé deux hommes qui se trouvaient à l'intérieur de la mosquée avec un gourdin en bois, selon le procureur de la République d'Arras, Hugues Weremme. Selon une source proche de l'enquête, le pronostic vital est engagé pour le blessé grave, touché à la tête.

Un «assassinat» selon Guéant

Pour une raison encore inconnue, un Français d'origine marocaine, âgé de 32 ans, est entré dans la mosquée et a frappé des fidèles. L'agresseur, qui a été interpellé, fréquentait la mosquée. Il a effectué plusieurs séjours dans un hôpital psychiatrique, a-t-on précisé de même source. L'homme a été placé d'office dans un hôpital psychiatrique dans la nuit de vendredi à samedi.
Le président du Conseil français du Culte musulman (CFCM), Mohammed Moussaoui, a jugé ce samedi que cette agression mortelle «attirait l'attention» sur la question du suivi psychiatrique, parfois «insuffisant pour prévenir ce genre de drames».
Claude Guéant, le ministre de l'Intérieur, a dénoncé dès vendredi soir l'«assassinat» du fidèle et a fustigé «un acte d'une sauvagerie inouïe».
 E.O., avec agences
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...