dimanche 18 mars 2012

Toulouse et Montauban: une seule arme mais de nombreuses questions sans réponse


eclair001.pngCe qui était suspecté depuis jeudi a été confirmé, ce soir, par les enquêteurs et la justice: « Le lien a été fait de façon certaine entre les deux événements de Toulouse et de Montauban » qui ont vu trois militaires être froidement tués et un autre gravement blessé dans des circonstances similaires, à quelques jours d'intervalle, par un homme circulant à scooter et portant un casque à visière.
Une même arme de calibre 11.43 a été utilisée lors des attaque de Toulouse (un militaire du 1er régiment du Train parachutiste tué dimanche dernier) et de Montauban (deux sapeurs du 17e régiment du génie parachutiste ont été tués et un autre gravement blessé jeudi). « Un lien de connexité est établi. Il est possible de dire que la balle tirée à Toulouse et les balles tirées à Montauban proviennent d'une seule et même arme », a expliqué le procureur Michel Valet, à Toulouse où les deux enquête sont désormais regroupées.
En revanche, les expertises sur le chargeur abandonné à Montauban par le tireur n'ont pour l'heure pas permis de déceler d'empreinte digitale ni de trace ADN et des expertises supplémentaires devront être réalisées dans un laboratoire privé. Aucun suspect n’a encore été identifié.
Actualisation en vue. Le général Paulet, patron de la 11e BP, a prévu un point presse en fin de journée.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...