vendredi 16 mars 2012

TF1, 20h50 : rien ne résiste aux Enfoirés


La troupe des Restos du cœur revient ce soir sur TF1, à 20 h 50, avec un nouveau show qui en met encore plein la vue… pour la bonne cause.

HÉLÈNE BRY | Publié le 16.03.2012, 07h55

Zoom
Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile
C’est une image qui résume toute la ferveur des Enfoirés, intacte vingt-sept ans après la création des Restos du cœur. Des milliers de personnes, avec enfants, drapés dans des couvertures de survie, attendant des heures dans un froid polaire devant la halle Tony-Garnier à 

Car assister « en live » au concert de la troupe, disponible dès demain en CD et DVD, et diffusé ce soir à 20h50 sur TF1, se mérite. 
SUR LE MÊME SUJET
    « Ça y est, on est à l’intérieur! Et en plus on est juste devant! » crie une femme dans son portable. Des mères de famille, équipées de sacs à dos, remplis de bouteilles d’eau, ont sorti perruques disco et bracelets fluo. En attendant l’entrée en scène des 38 Enfoirés, les écrans géants diffusent des images des années passées. « Moi je file un rencard à ceux qui n’ont plus rien… sans idéologie discours ou baratin… » La voix de  touche au cœur les 12000 spectateurs qui applaudissent à l’unisson.
    Sur scène, « , l’opéra rock » ouvre le bal, Goldman et Canteloup en costumes Renaissance accompagnent une Jenifer rayonnante. Les mises en scène, destinées à en mettre plein la vue, se succèdent comme les balançoires suspendues au-dessus du public pour Claire Keim, Patrick Bruel, Jean-Louis Aubert et Alizée chantant « Je te promets ».

    Le public est plus que dans tout autre spectacle aux premières loges lorsque la proue du « Titanic » traverse la salle, offrant à une Chimène Badi virginale une vue imprenable sur cette marée humaine qui applaudit son interprétation de « My Heart Will Go On ».
    Puis c’est la compagnie Enfoir’Air qui fait décoller l’ambiance avec de jolies hôtesses de l’air nommées Nolwenn, Lorie, Shy’m, mais aussi Alizée et Claire Keim reprenant « Rolling in the Deep » d’Adele, tandis que le commandant de bord Kad Merad, très en forme, chante « Il Believe I Can Fly » avec un accent anglais volontairement épouvantable mais une très belle voix.

    Les saynètes s’adressent à tous les âges. « C’est encore mieux en vrai que quand on les voit a la télé », s’enthousiasme Huguette, une grand-mère venue avec ses petites-filles.
    Sur fond de ballerines et bikers, on réalise soudain que Jean-Baptiste Maunier, le petit chanteur des « Choristes », a pris au moins deux mètres depuis le film. Tout de cuir vêtu, le beau gosse chante « la Tarentelle » d’Yves Duteil, avec tous ses acolytes des « Enfoirés ».

    Les valeurs sûres, elles aussi, cartonnent. Même en marinière, Patrick Bruel peut constater que les femmes crient toujours son prénom. Mais « Patriiiiiiick » est dorénavant distancé à l’applaudimètre féminin par Garou… Parmi les groupies quadra déchaînées qui dansent et s’égosillent dans la fosse, Laurence et cinq ou six autres copines sont venues retrouver leurs 20 ans. « On a laissé les maris et les enfants à Marseille, et on en a profité pour passer une nuit à l’hôtel à Lyon toutes ensemble, avec jacuzzi et bon petit resto, racontent ces fans de Grégoire et Christophe Maé en immortalisant les artistes sur leurs smartphones. On reprend le train ce soir à 20 heures. Le retour à la réalité va être dur. »

    « Le Bal des Enfoirés » sera disponible dès demain en double CD à 21,99 € et DVD à 26,99 €. Pour faire un don, rendez-vous sur www.restosducoeur.org.


    Le nouveau single des Enfoirés "Encore un autre hiver"

    Le Parisien
    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...