vendredi 16 mars 2012

Nintendo : « Avec la 3D, nous nous sommes un peu oubliés »


Interrogé par 01net., Ludovic Amouroux, chef de produit au sein de Nintendo France, revient aujourd'hui avec humilité sur le lancement controversé de la 3DS et assure que désormais, « l'impulsion » est donnée.

laisser un avis
envoyer
par mail
imprimer
l'article
Porté par un catalogue typique de la firme – Mario Kart 7 arrive début décembre, et Super Mario 3D Land sort demain, vendredi 18 novembre –, la 3DS s’apprête à connaître son premier Noël. L'occasion pour nous de faire le point sur ses débuts et sur son avenir...

3DS : état des lieux

01net. : quel est l’état des lieux de la 3DS en France ?
Ludovic Amouroux :
 nous avons baissé le prix il n’y a pas très longtemps. Il est vrai que nous avons eu un démarrage plus compliqué en termes de ventes que nous le pensions. Avec ce nouveau tarif, un rythme de croisière est en train de se mettre en place. On espère désormais que la sortie de Mario Kart 7 et de Super Mario 3D Land donneront une nouvelle impulsion à la console.
Quel est le parc installé de 3DS en France ?Je ne peux pas encore donner de chiffres. Des annonces seront faites d'ici à quelques semaines. Pour l’instant nous sommes encore dans le secret. [d’après nos estimations, le parc installé est de 500 000 consoles environ, NDLR].
Se vend-elle mieux que la DS désormais ?Si on cumule DSi, DS Lite, DSi XL, nous sommes sur des niveaux similaires. Mais elle se vend bien sûr plus que la première DS, qu’une DSi seule ou qu’une DSi XL, etc.
Et par rapport au lancement de la DS, les ventes sont dans le même registre ?
Effectivement, nous sommes sur les mêmes niveaux de ventes que ceux au lancement de la première DS [en novembre 2005, Nintendo annonçait avoir dépassé les 420 000 consoles vendues en six mois. Sur la même période, la 3DS atteindrait 500 000 unités, même si le contexte est différent. Il y a six ans, la société prévoyait d’atteindre les 700 000 pièces écoulées à Noël, NDLR]. Mais depuis la baisse de prix, il y a une impulsion qui la situe au-dessus du niveau de ces ventes.
Tout le monde s’accorde à dire que les ventes de la 3DS ont été décevantes. Mais le sont-elles vraiment ou s’agit-il plutôt du contrecoup des ventes exceptionnelles de la DS et d’attentes excessives ?Effectivement, on s’est peut-être dit que l’impulsion allait arriver très vite et beaucoup plus en amont. Pour autant, je ne parlerais pas d’échec. Peut-être que nous avons été un peu trop gourmands dans nos prévisions de ventes. Mais nous sommes contents de voir que la 3DS séduit désormais les joueurs. C’est le concours de la baisse de prix et du développement duline-up, car ce sont les jeux qui font vendre une console, il ne suffit pas qu’elle soit jolie.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...