vendredi 16 mars 2012

Modern Warfare vs Battlefield, la guerre des 3 aura bien lieu


L’an dernier, Call of Duty affrontait un Medal of Honor assez peu convaincant. Cette année, la donne est toute différente. Modern Warfare 3 est opposé à un concurrent des plus sérieux, Battlefield 3. Comparatif en cinq points.

laisser un avis
envoyer
par mail
imprimer
l'article
Sorti le 27 octobre, Battlefield 3 est arrivé le premier sur le champ de bataille. Au bout d’une semaine, Electronic Arts, son éditeur, annonçait d'excellents chiffres de vente avec 5 millions de copies du jeu écoulées. Un record pour la série.
Dans la guerre contre Modern Warfare 3, Battlefield 3 marquait donc des points. Mais c'était compter sans le rouleau compresseur commercial, la force de l'habitude et la qualité de ceModern Warfare 3. Six millions et demi de jeux vendus, claironnait ainsi Activision, son éditeur, en seulement vingt-quatre heures !
On prend dès lors toute la mesure de la puissance de la saga Call of Duty, beaucoup plus grand public, ancrée dans les esprits des joueurs grâce à sa mise en scène sensationnaliste. SiBattlefield 3 semble condamné à moins se vendre, nous avons confronté les deux jeux, dans un petit match en cinq points.
Sorti le 27 octobre, Battlefield 3 est arrivé le premier sur le champ de bataille. Au bout d’une semaine, Electronic Arts, son éditeur, annonçaitSorti le 27 octobre, Battlefield 3 est arrivé le premier sur le champ de bataille. Au bout d’une semaine, Electronic Arts, son éditeur, annonçait
Battlefield 3

La campagne solo

Modern Warfare 3 reprend l’action là où le 2 l’a laissée. Les personnages angulaires sont donc de la partie : Price, Soap et quelques autres... Ils combattent toujours sur différents fronts le dernier survivant des responsables de cette troisième guerre mondiale : Makarov.
Le tableau est apocalyptique, la moitié de l’Europe est ravagée et les Etats-Unis ne vont guère mieux. Le tout est toujours aussi peu vraisemblable. Une guerre entre deux superpuissances à cause d'un massacre dans un aéroport ? Vraiment ?
Pour le reste, les scripts en avalanche sont toujours présents à l’appel et la course-poursuite vers le final quasi intimiste s’effectue à toute vitesse (environ 6 h).
Fidèle à son credo réaliste, Battlefield 3 a opté pour la vraisemblance dans son scénario. Enfin, pour autant qu’un complot terroriste sur fond de conflit irakien, qui met à genoux les grandes villes du monde occidental, soit plausible.
En tout cas, les personnages sont confrontés à des situations plus crédibles, même si cette campagne solo comporte de nombreux artifices et que les QTE et l’impression d’avancer dans un couloir gâchent un peu le plaisir.
Réalisme mis à part, les deux campagnes solo sont assez moyennes, et ne servent finalement qu’à se remettre en jambes avant le multi.
La « nostalgie » nous ferait pencher du côté des personnages bien connus depuis Modern Warfare 1. Mais le personnage principal de la campagne solo de Battlefield 3 est suffisamment mystérieux, carré et bien campé pour être attachant.
Vainqueur pour la partie solo : match nul
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...