vendredi 16 mars 2012

Modern Warfare 3, dix raisons de s'arracher les cheveux


Depuis le début du mois de novembre, nous aiguisons nos réflexes et nos aptitudes sur le multi de Modern Warfare. Au bout d'une quinzaine d'exercices intensifs, les premiers agacements apparaissent. En voici dix.

laisser un avis
envoyer
par mail
imprimer
l'article

Modern Warfare 3, dix raisons de s'arracher les cheveux

Léché, carré, vu, revu, corrigé, peaufiné, le gameplay multijoueur des Modern Warfare est le fruit d'un long travail et d'une profonde réflexion de la part des développeurs. Pourtant, du point de vue du joueur régulier, il y a de nombreuses raisons de s'emporter et d'avoir envie de piétiner sa souris, ou sa manette. Certaines sont liées au jeu, d'autres aux joueurs.
Nous en avons fait un pot-pourri que nous vous proposons autant pour en sourire que parce que c'est vraiment, mais alors vraiment rageant !

10 - Le soldat qui court cinq mètres et s’essouffle

Etre joueur n'est pas forcément synonyme de Chamallow ventripotent, incapable de monter deux marches ou de piquer un sprint sans cracher ses poumons. Dans Modern Warfare, nos soldats surentraînés, certes bardés d’équipement, n'arrivent pas à courir plus de trente mètres sans ressentir le besoin impérieux de s’arrêter pour reprendre leur souffle, vomir ou mourir bêtement sous un bombardement alors qu’ils ne sont qu'à dix centimètres d’un bâtiment où ils auraient été à l’abri.
Alors oui, il y a une amélioration de classe disponible, mais franchement, ajoutez au moins une fonction rush qui permette, en cas de grave danger, de se mettre à l’abri. C’est rageant de se mettre à marcher peinardement quand la mitraille nous crible...

9 - Les campeurs

Attention, tradition ! Le campeur n'est pas spécifique à Modern Warfare, pas plus que l’essoufflement précoce du personnage. Et il est important de faire la différence entre le sniper peu mobile, qui occupe en général des positions élevées donnant sur des axes dégagés, le défenseur de points stratégiques et le campeur. Les deux premiers jouent le jeu, le dernier joue le frag, abusant de certains angles morts ou du fait que les autres joueurs sont concentrés sur l’objectif. Qu’il soit honni et banni !

8 - L’absence de serveurs dédiés pour les parties à XP

Modern Warfare 3 propose des serveurs dédiés ! Oui, grande nouvelle ! Mais on ne peut pas y gagner d’XP ou personnaliser ses classes. Non ? Moins bonne nouvelle.
Il faut donc, encore et toujours, en passer par les parties hébergées. On souhaite alors un bon retour à nos amis les lags, les déconnexions, les changements d’hôte en cours de partie et les longues attentes pour une connexion en début de jeu.
Sans parler de leurs insupportables effets, les personnages qui se téléportent quasiment de trois mètres en trois mètres, intouchables, mais capables de vous aligner si facilement...

7 - Les cheaters (à ne pas confondre avec les très bons joueurs)

Et ce mode d’hébergement de partie ouvre également tout grand la porte aux cheaters en tout genre, qu’ils soient aimboters, wallhackers, spams strikers, etc. S’ils sont peu nombreux, ils sont capables de faire basculer la victoire dans un camp. S’ils sont majoritaires dans une équipe, ils provoquent un profond sentiment de lassitude et de nombreuses déconnexions, faisant qu’il est impossible de trouver d’honnêtes joueurs à fraguer. Le cheater est une évolution de l’espèce « homo gamens » qu’il est difficile de comprendre. Oui, tu es niveau de prestige 90 000, mais tu n’en mérites pas les premiers galons. Quel est l’intérêt alors ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...