vendredi 16 mars 2012

Les autorités iraniennes interdisent la vente de Battlefield 3


Le dernier épisode de la série des Battlefied a été officiellement interdit à la vente en Iran. Les autorités de Téhéran n'acceptent visiblement pas le rôle joué par leur pays dans ce jeu de tir à la première personne.

laisser un avis
envoyer
par mail
imprimer
l'article
Téhéran a officiellement déclaré la guerre à Battlefield 3, rapporte l'AFP, ce 28 novembre 20011. Le dernier opus de la série des jeux des FPS militaires d'Electronic Arts fait en effet transiter sa campagne solo par Téhéran d'où des terroristes nucléaires mènent leur action visant à raser les grandes villes occidentales.

Dans un contexte international tendu, où les Etats-Unis et Israël ne s'interdisent pas une intervention militaire pour empêcher l'Iran de se doter de la force nucléaire, ce que le gouvernement iranien nie vouloir faire, ce jeu a visiblement dépassé les bornes pour les autorités de Téhéran. L'AFP rapporte que les services de renseignements iraniens ont indiqué que « tous les magasins d'informatique ont interdiction de vendre ce jeu illégal ».

Electronic Arts, qui a annoncé avoir écoulé plus de cinq millions de copies de son jeu, ne devrait pas trop pâtir économiquement de cette décision, le marché vidéoludique iranien n'étant pas vraiment ouvert aux produits occidentaux. Ils y sont le plus souvent piratés.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...