lundi 19 mars 2012

Hollande promet la sauvegarde des emplois à Fessenheim


Boursier.com) -- La fermeture de la centrale nucléaire d'EDF à Fessenheim en Alsace fait partie des promesses de campagne du candidat Hollande. Le socialiste, qui rencontrait ce lundi les salariés du site, a promis qu'en cas de victoire, cette décision n'entraînerait "aucune suppression d'emploi".
"Ce sont des salariés d'EDF et d'un certain nombre de prestataires dont l'emploi n'est pas menacé mais il est légitime de leur permettre de vivre surplace et donc de travailler sur place", a-t-il estimé sur France Info. Selon lui, les intéressés pourraient donc être embauchés pour procéder au démantèlement de la centrale ou encore travailler dans le domaine des énergies renouvelables.
Dans son programme, le socialiste pose l'objectif de faire passer la part du nucléaire dans la production d'électricité en France de 75% à 50% à l'horizon 2025. L'éventuelle fermeture d'autres réacteurs s'étalera "jusqu'en 2025, c'est-à-dire très loin, au moment où les centrales seront en fin de vie", en prenant en compte le fait que "les vieilles centrales qui n'exigent pas un investissement important pourront être prolongées mais les autres devront être progressivement fermées et remplacées", a-t-il précisé. Il a rappelé être favorable à la poursuite du chantier de l'EPR de Flamanville, dans la Manche, car la France a besoin de "réacteurs de nouvelle génération"...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...