vendredi 16 mars 2012

Hollande et Sarkozy à égalité au premier tour selon un nouveau sondage



 

Publié le 14.03.2012, 07h04 | Mise à jour : 21h05


François Hollande et Nicolas Sarkozy recueillent 28% des intentions de vote dans le dernier sondage CSA.

François Hollande et Nicolas Sarkozy recueillent 28% des intentions de vote dans le dernier sondage CSA. | Christophe Guibbaud

Zoom1/8


Au coude à coude dans les sondages pour le premier tour de l'élection présidentielle, avec 28% d'intentions de vote au premier tour, et  se sont une nouvelle fois affrontés à distance ce mercredi. A Marseille, le candidat  a tenu un meeting devant des milliers de militants et de sympathisants, dans lequel il a annoncé au droit à la formation pour tous. 
 Un peu plus tôt dans l'après-midi, il avait rencontré des syndicats d'entreprises en difficulté dans la cité phocéenne. 


En début de journée, c'est Nicolas Sarkozy qui faisait l'actualité. Celui qui veut toujours afficher de la distance face aux sondages contradictoires a notamment loué les qualités d'Alain Juppé relançant ainsi les rumeurs de Matignon si Nicolas Sarkozy venait à être réélu.

Avec leparisien.fr, revivez minute par minute les événements de la journée de campagne :

Suivez la Présidentielle 2012 : inscrivez-vous à la newsletter 



20h35. Le discours de François Hollande à Marseille, qui a duré plus d'une heure, se termine par une Marseillaise. 

20h30. «Je ne vous demande pas de gagner pour moi-même», demande le candidat socialiste aux militants. «J'ai cette pudeur, je veux gagner pour la France, bien plus que pour la gauche. Je veux donner l'espoir.» 

20h26. «Il nous reste 39 jours jusqu'au premier tour. Chaque jour doit être un temps de campagne», précise-t-il. 
«Je ne gagnerai pas seul je dois être soutenu, je ne vosu demande pas votre aide, je n'ai pas besoin d'aide ni de secours», harangue-t-il faisant référence au gimmick de Nicolas Sarkozy à la fin de chacun de ses discours. 

20h25. «Il est possible que nous gagnons, ce serait même souhaitable mais nous n'en sommes pas sûrs», ajoute François Hollande. 
«La victoire dépendra de la capacité qui sera la nôtre. La victoire nous irons la chercher parce que nous en serons dignes et nous en serons fiers»

20h20. «Je veux m'adresser à tous ceux qui attendent de la justice, de l'égalité», lance François Hollande. 
«Nous devons aimer notre pays pour mieux le servir. Le patriotisme c'est celui de créateur, de l'entrepeneur... Le patriotisme c'est celui des artistes (...), des infirmières » Et de faire un clin d'oeil - sous le regard amusé de sa compagne Valérie Trierweiler - à la qualification de l'OM en quart de finale de la ligue des champions

20h16. Un nouveau sondage donne François Hollande et Nicolas Sarkozy à égalité au premier tour. 
Dans un sondage de l'institut CSA pour BFMTV, 20 minutes et RMC, tous deux recueillent 28% d'intentions de vote au premier tour, mais le candidat socialiste l'emporterait au second tour avec 54%. Dans cette enquête CSA, réalisée après le meeting géant de Nicolas Sarkozy à Villepinte, François Hollande recule de deux points par rapport à la précédente enquête réalisée le 6 mars (28% contre 30%). Nicolas Sarkozy est inchangé à 28%. Mardi, un sondage Ifop-Fiducial avait, pour la première fois, placé Nicolas Sarkozy en tête au premier tour avant qu'une autre enquête TNS Sofres n'indique l'inverse quelques heures plus tard.
Toujours dans le sondage CSA, Marine Le Pen gagne un point à 16% et François Bayrou est stable à 13%. En revanche, Jean-Luc Mélenchon, crédité pour la première fois dans la précédente enquête de 10% d'intentions de vote, continue de progresser à 11% (+1 point). La candidate EELV Eva Joly atteint un plus bas à 1% (-1), à égalité avec Dominique de Villepin (-0,5) et Nicolas Dupont-Aignan (+,0,5).
Nathalie Arthaud et Corinne Lepage sont à 0,5%, les autres candidats, Philippe Poutou et Jacques Cheminade en dessous.

20h07. «Je sais que l’Europe ne protège pas assez, pas besoin d’inventer je ne sais quel Act qui vient des USA pour m’en rendre compte», rétorque François Hollande
 en taclant la proposition de Nicolas Sarkozy. Il «a annoncé la renégociation de trois traités, avec son courage qui arrive un peu tard»

20h05. «Je ferai la réforme fiscale tant attendue», martèle François Hollande. 

20h02. «Pourquoi c'est dans les quartiers les plus favorisés qu'il y a le plus de forces de l'ordre», s'interroge François Hollande,
 avant de se lancer dans un long passage sur la laïcité. 

20 heures. « Je ne suis pas dans le double discours, je ne suis pas dans le double-jeu », se défend François Hollande. 

19h55. « Personne n'a vu le plan Marshall pour les banlieues », critique François Hollande.
«Il n'y aura pas de plan Marshall pour les banlieues. Personne ne sait dans les banlieues qui était le General Marshall», s'amuse-t-il. « Je me suis engagé à renforcer l'école dans les quartiers et je porterai de 20 à 25 % le nombre de logements sociaux par commune et je multiplierai par cinq les amendes » Selon lui, le président-candidat assure qu'il y aura un nouveau plan mais «c'est le même», d'après François Hollande. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...