lundi 19 mars 2012

Grèce: Evangélos Vénizélos annonce son élection à la tête des socialistes


Evangélos Vénizélos, actuel ministre des Finances et seul candidat aux élections au sein des socialistes grecs du Pasok, a proclamé dimanche soir sa victoire à la tête du parti une heure et demi après la fermeture des bureaux de vote à travers le pays.
Evangélos Vénizélos, actuel ministre des Finances et seul candidat aux élections au sein des socialistes grecs du Pasok, a proclamé dimanche soir sa victoire à la tête du parti une heure et demi après la fermeture des bureaux de vote à travers le pays.
Evangélos Vénizélos, actuel ministre des Finances et seul candidat à la direction des socialistes grecs du Pasok, a annoncé dimanche soir son élection à la tête du parti, une heure et demie après la fermeture des bureaux de vote.
"Un nouveau espoir vient de naître (...) aujourd'hui, nous avons rétabli la confiance pour un nouveau départ, nous commençons", a lancé M. Vénizélos, 55 ans, en arrivant au quartier général du Pasok dans le centre d'Athènes.
Il succède à Georges Papandréou et espère redresser le Pasok, sanctionné pour la rigueur imposée depuis 2010 au pays pour faire face à la crise de la dette.
Selon les estimations du parti, 200.000 membres et sympathisants socialistes ont participé au vote, "une participation satisfaisante", selon les organisateurs. Les résultats définitifs seront annoncés en fin soirée, a indiqué le Pasok.
Environ 390.000 membres du parti étaient appelés à voter dans environ un millier de bureaux de vote installés à travers le pays.
Entamé à 07H00 GMT, le scrutin est terminé à 17H00 GMT après une prolongation de deux heures par rapport à l'heure fixée initialement par les organisateurs.
Sans rival, M. Vénizélos a fait de ce vote une occasion "pour rassembler" et "unir" le Pasok, en chute libre dans les sondages en vue des élections législatives anticipées prévues pour début mai.
Invitant les cadres et les membres du Pasok à participer massivement à ce scrutin, M. Vénizélos a promis dans son slogan de campagne "un nouveau départ pour le centre-gauche".
Candidat malheureux face à Georges Papandréou aux précédentes élections du Pasok en 2007, il sera le quatrième chef de ce parti, créé par Andréas, le père de Georges.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...