lundi 19 mars 2012

François Hollande hué par des salariés de Fessenheim

François Hollande a été hué, lundi, à la sortie de son QG de campagne par une quarantaine de salariés de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin), dont il préconise la fermeture, à l'issue d'un entretien avec plusieurs de leurs représentants. Le candidat PSà l'Élysée, qui s'apprêtait à se rendre sur le site de la tuerie de Toulouse, est sorti de ses locaux de campagne sous les sifflets et les cornes de brume. "C'est Louis XVI qui s'en va !", "Casse-toi, sale vendu !" lui ont lancé des salariés, venus d'Alsace en car tôt dans la matinée. Auparavant, il avait eu un entretien d'environ une heure avec une délégation d'employés de la centrale, la plus ancienne du parc nucléaire français, dont il a inscrit la fermeture dans son programme. Le candidat a toujours assuré que, s'il était élu, il n'y aurait aucune suppression d'emplois sur le site, grâce à des reconversions nécessaires pour assurer le démantèlement. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...