vendredi 16 mars 2012

CRUSH3D et Rhythm Thief, des jeux Sega qui donnent envie d'une 3DS


Deux jeux qui sortiront au début de l'année prochaine. Deux titres de l'éminent Sega, l'un pour mettre à mal votre cerveau, l'autre pour tester votre sens du rythme. Deux possibles raisons d'acheter une 3DS.

laisser un avis
envoyer
par mail
imprimer
l'article
Après des débuts difficiles, et grâce à une baisse de prix puis à l'enrichissement d'un catalogue pas forcément folichon à l'origine, la 3DS décolle et prend de la vitesse. Des titres phares comme Super Mario 3D Land et Mario Kart 7 devraient lui assurer un beau succès à Noël. Mais après ? Pour les lendemains de fête un peu difficiles ? Pour la froidure hivernale des matins trop gris ?
On pourra compter sur l'ancien frère ennemi de Nintendo, Sega. Lors d'une petite session de prise en main, nous avons eu l'occasion de jouer à CRUSH3D, qui sortira le 13 janvier, et àRhythm Thief, prévu pour le début de l'année, sans plus de précisions. Deux jeux sympathiques et entraînants qui vont réveiller vos méninges et votre sens du rythme...

« CRUSH3D » : tempête sous un crâne

On s’en voudrait presque de l’avoir complètement raté sur PSP il y a deux ou trois ans. MaisCRUSH3D sur 3DS a ce petit quelque chose qui donne envie d’y revenir, encore et encore. Dans ce puzzle game, vous incarnez Dany, pauvre victime, presque consentante, d’un savant gentiment doux-dingue. Coincé dans votre subconscient, vous êtes obligé de récolter des perles bleues ou rouges et des trophées pour revenir à la réalité. Ça pourrait évoquer un bête jeu de plates-formes. Il y en a bien, des plates-formes, mais elles ne sont là que pour vous éviter de tomber dans le vide pendant que vous vous tenez la tête à deux mains, si vous le voulez bien.
En effet, si Danny – qui arbore une robe de chambre (personnalisable) – peut sauter, les plates-formes sont systématiquement trop éloignées pour qu’il puisse passer de l’une à l’autre d’un grand bond. Ici, la clé du succès, c’est de gonfler et dégonfler. Autrement dit, de passer de la 3D à la 2D et inversement. Et pour que tout cela soit utile, on peut faire tourner la caméra, afin d’afficher la position du héros sous différents angles (gauche, droite, face, arrière et haut). Un mur infranchissable par le côté ou de face devient un simple trait de couleur quand on le voit du dessus.
Car, si Danny, en robe de chambre, personnalisable, peut sauter, les plates-formes sont systématiquement trop éloignées pour qu’on puisse passer de l’une à l’autre d’un bon. Non, ici, la clé du succès, c’est de gonfler et dégonfler. Autrement dit, de passer de 3D en 2D et inversement. Et pour que tout cela soit utile, on peut faire tourner la caméra, afin d’afficher la position de votre héros sous différents angles (gauche, droite, face, arrière et haut). Ainsi, un mur infranchissable de côté ou de face, devient un simple, trait de couleur quand on le voit du dessus.

Bref, il faut appendre à jouer avec ces vues et des objets (par exemple sphériques, donc déplaçables dans toutes les directions, ou cylindriques, à pousser seulement sur un axe) pour traverser les niveaux jusqu’à la sortie. Les oreilles rougeoyantes, le front plissé, les yeux fiévreux (et en robe de chambre, par mimétisme), on éprouve une joie immense quand on a récolté assez de points pour débloquer le passage vers un autre casse-tête, encore plus perfide.
Les graphismes ne sont pas la force de ce titre, mais son ambiance amusante et la complexité de ces casse-tête devraient offrir de longues heures de jeu, sans même parler des trophées à récolter au fil des niveaux. Très plaisant et prometteur.

« Rhythm Thief » : pour l'Empereur !

Si CRUSH3D a mis à mal votre cerveau fatigué par de trop longues saisons de la Star Academy,Rhythm Thief va taper là où ça fait mal – oui, mais en rythme. Ce titre décalé, qui n'offre qu'un semblant d’histoire, vous propose d’incarner Raphaël ou Fondue, son chien. Le premier, sorte de Hudson Hawk, est le fils d’un grand voleur qui a disparu trois ans plus tôt après avoir cambriolé le sarcophage ou le cénotaphe (le débat est lancé) de Napoléon. Comme il se doit, Raphaël décide de reprendre le flambeau pour retrouver son père. Dès lors, le rythme prend possession de votre corps, et de votre 3DS.

Différents types de jeux sont proposés. Si vous cambriolez un musée, il vous faudra échapper à la lampe torche des gardiens en appuyant sur l'une des quatre postures affichées sur l’écran tactile en fonction de la forme des statues ou des meubles derrière lesquels vous vous cachez. A d’autres moments vous devrez esquisser, à l’aide du stylet, des mouvements dans une direction ou une autre afin d'enchaîner des pas de danse incroyables.
Entre ces phases rythmiques bien goupillées et portées par des musiques franchement entraînantes – une des réussites du titres, à côté de sa patte graphique –, Rhythm Thief vous propose de chercher, en tapotant à l’aveugle sur l’écran tactile, des bonus, comme des médailles.
Le fan orphelin de Guitar Hero l’aura compris, celui de Rhythm Paradise encore plus, le jeu de rythme revient en force et de manière plutôt intelligente.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...