mardi 21 février 2012

Manifestation contre la profanation de corans en Afghanistan

Manifestation contre la profanation de corans en Afghanistan

Créé le 21-02-2012 à 10h15 - Mis à jour à 13h30      Réagir

 
 Share0
Plus de 2.000 Afghans ont manifesté mardi aux abords de la grande base américaine de Bagram contre la "profanation" d'exemplaires du Coran et d'autres emblèmes de l'islam par des soldats étrangers stationnés en Afghanistan. /Photo prise le 21 février 2012/REUTERS/Mohammad Ismail
(c) Reuters
Plus de 2.000 Afghans ont manifesté mardi aux abords de la grande base américaine de Bagram contre la "profanation" d'exemplaires du Coran et d'autres emblèmes de l'islam par des soldats étrangers stationnés en Afghanistan. /Photo prise le 21 février 2012/REUTERS/Mohammad Ismail (c) Reuters
BAGRAM, Afghanistan (Reuters) - Environ 2.000 Afghans ont manifesté mardi aux abords de la grande base américaine de Bagram contre la "profanation" d'exemplaires du Coran par des soldats étrangers stationnés en Afghanistan.
Le général John Allen, qui dirige la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf), a tenté de calmer le jeu en présentant ses "excuses sincères" pour ces actes, afin d'éviter qu'une vague de colère ne se propage à travers le pays.
"Lorsque nous avons eu connaissance de ces actes, nous sommes aussitôt intervenus et les avons fait cesser", a-t-il dit, en assurant qu'"Il n'y avait pas eu là de mauvaise intention".
La base aérienne de Bagram est située à une heure de route au nord de la capitale Kaboul. Des hélicoptères américains ont tiré des fusées éclairantes pour tenter de disperser le rassemblement, devant les portes de la base.
Les manifestants scandaient des slogans anti-étrangers et lançaient des pierres.
"Nous, les Afghans, nous ne voulons pas de ces chrétiens et infidèles, ce sont les ennemis de notre patrie, de notre honneur et de notre Coran", a déclaré un manifestant. "J'appelle tous les musulmans à se sacrifier pour faire partir ces troupes de notre territoire", a-t-il ajouté.
La base de Bagram comprend une prison où sont détenus des Afghans sous la garde de militaires américains. Ce centre de détention nourrit le ressentiment de la population afghane en raison des informations faisant état de tortures et autres mauvais traitement infligés à des taliban.
Selon Roshna Khalid, porte-parole du gouverneur de la province où est située Bagram, des exemplaires du Coran ont été brûlés à l'intérieur de la base.
En avril dernier, des manifestations s'étaient déroulées pendant trois jours en Afghanistan contre un pasteur américain qui avait brûlé intentionnellement un coran en Floride.
Onze personnes, dont sept employés étrangers de l'Onu, avaient été tuées quand des manifestants avaient envahi un complexe des Nations unies à Mazar-i-Sharif, dans le nord de l'Afghanistan. Lors d'une autre émeute survenue à Kandahar, la grande ville du Sud, neuf personnes avaient péri et plus de 80 autres avaient été blessées.
Samar Zwak, Eric Faye pour le service français, édité par Gilles Trequesser
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...