samedi 18 février 2012

Le véritometre, ou le fact-checking à la française


Le véritometre, ou le fact-checking à la française


imageiTélé et Owni s’associent pour lancer le “véritomètre”. Il s’agit de vérifier les données avancées par les candidats à l’élection présidentielle. Dans un discours, un fait chiffré apporte toujours un poids. Il a comme avantage de pouvoir être vérifié facilement et rapidement
Chaque candidat se voit attribué un score de crédibilité. sur le véritométre de iTélé/Owni. 
Deux remarques me semblent ici importantes. D’abord, l’attitude vis à vis du discours politique change, puisque l’on ne se centre plus sur le discours dans sa généralité mais sur des “faits” avancés sur un candidat.
Ensuite, même si “fact-checking” est généralement considéré comme une avancée puisque les dires des uns et des autres sont contrôlés, il ne faut pas oublié que les faits sont toujours des productions sociales, .

Le fact-checking sur Owni : http://owni.fr/tag/fact-checking/

2 trackbacks

Voici la liste de liens se référant à cette note : Le véritometre, ou le fact-checking à la française.
URL de trackback de cette note : http://blogs.lexpress.fr/presidentielle-2012-express/2012/02/18/le-vritometre-ou-le-fact-checking-la-franaise/trackback/

3 commentaires

Après la politique des boutiquiers, la politique des chiffres ? :)
Manipulation et bidouillages inacceptables quand on prétend dire la vérité.
Allez voir la fiche Sarkozy et vous comprendrez.
OWNI et I-télé ont le droit d’être de gauche mais manipuler l’information à ce point relève plus d’un manque de déontologie.
  • Bonne idée.
    Seul problème ….. les vérités « officielles » elles-mêmes sont sujettes à caution :
    * Cela dépend des sources : le nombre de chômeurs est différent, par exemple, selon l’OMS et selon l’INSEE qui s’est toujours comporté en valet du pouvoir.
    * Il faut une connaissance approfondie des concepts pour pouvoir comprendre certains chiffres : ex : compter les activités des administrations dans le « Produit Intérieur Brut » est assez rigolo et ne sert qu’à donner bonne conscience aux budgétivores et autres parasites du travail humain.
    Il faudrait donc compléter le « véritomètre » par une formation détaillée des veautants …. ou juger les « chiffres » à leur relative utilité.
    Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...