samedi 25 février 2012

Dynamique quand tu nous tiens


Dynamique quand tu nous tiens

R�duire le texte Augmenter le texte Imprimer l'article Envoyer l'article � un ami
Par Shaï MAMOU
De Football.fr
Créé le 24/02/2012 à 19:02, modifié le 24/02/2012 à 20:06
Montpellier accueille Bordeaux pour poursuivre son formidable parcours en Ligue 1. (Reuters)Montpellier accueille Bordeaux pour poursuivre son formidable parcours en Ligue 1. (Reuters)
Annonces Google
Ce sont deux équipes en forme qui s'affrontent à La Mosson samedi, à 19 heures, dans le cadre de la 25e journée de Ligue 1. Invaincu depuis huit matches toutes compétitions confondues, Montpellier accueilleBordeaux, qui a retrouvé un allant formidable depuis le changement de système décidé par Francis Gillot. Les Girondins tenteront également de gommer la déception du match aller où ils avaient longtemps compté deux buts d'avance. Le match en direct

"Je vois que cela a perturbé pas mal d'équipes !", constate René Girard sur le site officiel de son club. Le cela en question, c'est le nouveau schéma tactique des Girondins de Bordeaux, qui affrontent Montpellier samedi soir. Contraint de changer ses cartes pour mettre fin à la débandade de son équipe lors des premiers mois, Francis Gillot a aligné, avec succès, une défense à cinq. Depuis, que des victoires ou presque, dont une rocambolesque à Lille (4-5), et une neuvième place à six points de la Ligue Europa.

"C'est une équipe qui a retrouvé de la fraîcheur, pas facile à manoeuvrer. On s'attend à un match costaud, face à des garçons costauds, capables d'exploser pour jouer le contre. Ce n'est plus la même équipe qu'en début de saison, poursuit Girard. Difficile en effet de comparer ce groupe qui, au vu du calendrier, pourrait bien être l'arbitre du championnat (Montpellier, Paris,Marseille et Saint-Etienne au menu, ndlr), avec le collectif moribond et à côté de la plaque des premières journées.

Gillot: "On est une équipe embêtante à jouer"

Les Héraultais ne peuvent du coup pas aborder ce match sans méfiance. Pourtant, leur formidable dynamique en inciterait plus d'un à fanfaronner. Deuxièmes à un point du Paris Saint-Germain, les Montpelliérains auraient même pu prendre les commandes du championnat sans l'égalisation de Guillaume Hoarau au Parc des Princes la semaine passée (2-2). Le peu de spectateurs qui ignoraient encore que le MHSC n'était pas là par hasard en ont eu la preuve formelle avec l'excellent match de Belhanda et compagnie dans la capitale. De plus en plus attendus, les hommes de René Girard se voient proposer dès à présent un test des plus relevés avec la venue des Girondins. Ces derniers ont nettement moins de pression qu'il y a quelques semaines et entendent contrarier leurs hôtes d'un soir.

"Peut-être que le rôle de favori va les handicaper. Ce n'est pas du tout la même chose. Ils se doivent de gagner pour rester dans la course. De notre côté, nous commençons à être une équipe embêtante à jouer. Je pense que ce sera une rencontre aussi difficile qu'à Lille", a prévenu Francis Gillot, bien plus détendu que par le passé, au cours de la conférence de presse d'avant-match relayée par le site des Girondins. Les habitués des tribunes de Chaban-Delmas, en grève pendant un quart d'heure contre Rennes le week-end dernier (pour protester contre l'interdiction d'utiliser des tifos, ndlr), ne cracheraient sans doute pas sur un résultat similaire à celui du match aller. Mais sans doute pas dans les mêmes circonstances. Les Girondins avaient été rejoints dans les toutes dernières minutes de la partie après avoir mené 2 buts à 0. Une autre époque diront certains...
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...