jeudi 23 février 2012

Des pertes abyssales pour la banque Dexia en 2011


Des pertes abyssales pour la banque Dexia en 2011

Aujourd'hui à 09h43
(Boursier.com) -- Pour la banque Dexia, les comptes 2011 sont à peu près aussi catastrophiques qu'on pouvait l'imaginer, avec une perte nette de -11,64 milliards d'euros, dont -6,4 milliards d'euros pour les activités poursuivies et -5,23 milliards d'euros pour les activités abandonnées. Les revenus de la période ont été négatifs de -4,383 milliards d'euros, à comparer à +5,31 milliards d'euros un an avant, et la perte brute d'exploitation ressort à -5,5 milliards d'euros, après +1,6 milliard d'euros un an plus tôt.
Les pertes se décomposent entre une déprécation de -4 milliards d'euros liée à la cession de Dexia Banque Belgique, -3,4 milliards d'euros de décote sur les titres souverains grecs et assimilés (à hauteur de 75%), mais aussi -2,6 milliards d'euros liés aux cessions d'actifs et -984 millions d'euros de perte consécutive à la cession de Dexia Municipal Agency. Le ratio "Core Tier 1" ressort à 6,4% (7,3% hors risques pondérés liés aux cessions à venir). Dexia ne versera évidemment pas de dividende et ne paiera pas de coupons sur sa dette hybride, pas plus qu'elle n'exercera de call sur la dette subordonnée.
Dexia a interpellé jeudi la Commission européenne. Elle estime dans un communiqué que l'absence d'un soutien adéquat des pouvoirs publics "pourrait avoir un impact sur la situation de continuité d'exploitation de Dexia et engendrer des tensions sur la situation de liquidité et de solvabilité du groupe". Elle ajoute qu'il est essentiel que la rémunération des garanties soit suffisamment faible pour qu'elle puisse réaliser un résultat positif et renforcer ses fonds propres.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...