mardi 14 février 2012

Assemblée et polémique sur le nazisme: «Sanctionner Letchimy aurait été une faute politique», selon Ayrault



13 contributions
Créé le 14/02/2012 à 14h29 -- Mis à jour le 14/02/2012 à 15h51

POLITIQUE - Les présidents de groupes ont réagi ce mardi après la décision du bureau de l’Assemblée...

Après sa question polémique à Claude Guéant, Serge Letchimy n’a pas été sanctionné, mardi matin par le bureau de l’Assemblée nationale. «Il ne s'est pas dégagé de consensus pour prononcer une sanction à l'égard de Serge Letchimy», a annoncé le président de l’Assemblée, Bernard Accoyer, lors d'un point presse, expliquant que le député s'était expliqué devant les membres du bureau sur ses propos assimilant l'analyse de Claude Guéant à du nazisme. «Nous restons dans un pays de liberté et de respect de la démocratie», a de son côté déclaré Serge Letchimy, député apparenté PS, dans les couloirs de l’Assemblée, répétant qu’il n’y avait «aucune attaque personnelle» dans ses propos.
>> Plus de réactions à venir sur 20minutes.fr
Un avis que ne partage pas Christian Jacob, président du groupe UMP. «Le bureau a pris une décision. Je souhaitais une sanction forte, le président de l'Assemblée souhaitait une position de consensus. La décision du bureau est la décision du bureau», a-t-il lâché. Du côté de Claude Guéant, l'incident semble clos. «J'avais dit que c'était une décision qui appartient au bureau de l'Assemblée nationale. Je n'ai pas de sentiments à exprimer», a-t-il indiqué à l'AFP, en Guadeloupe, où il est en déplacement.
Lors de la réunion, les députés UMP se sont retrouvés en minorité, certains ne s’étant pas déplacés. «Nous nous sommes retrouvés en majorité et nous avons donc voté pour qu'il ne soit pas sanctionné, a expliqué à 20 minutesDanièle Hoffman-Rispal, député PS et membre du Bureau. «Le sanctionner aurait été une faute politique. Serge Letchimy s’inscrit dans le combat du droit et des luttes contre les discriminations. Il est l’un des héritiers politiques de ce grand homme qu’était Aimé Césaire», a réagi sur BFMTV Jean-Marc Ayrault, président du groupe PS. 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...