mardi 24 janvier 2012

Rohr : «Le plus dur est à venir»

Gernot Rohr (sélectionneur du Gabon) : «Il y a une satisfaction mais courte car nous devons déjà préparer notre prochain match (Ndlr : contre le Maroc, vendredi). On n'a pas pris de but, on n'a pas de blessé, on n'a pris qu'un carton... C'est un bon début mais le plus dur est à venir car les deux équipes qui restent à jouer (Maroc et Tunisie) sont peut-être meilleures (...) On a fait le premier pas, il en reste deux. Les joueurs ont fait le match qu'il fallait faire. La pression était forte mais ils ont su se libérer (...) On a beaucoup de jeunes joueurs qui sont plus ou moins inconnus et j'espère que les observateurs vont les regarder».

Didier Ovono (gardien et capitaine du Gabon) : «On a été solide en défense. (Sur la fin de match :) J'ai dit aux gars de se calmer car je connais Moussa Maazou (attaquant du Niger) pour l'avoir déjà joué et je sais que c'est un gars dangereux (ndlr : il s'est procuré la seule occasion du Niger à la 82e minute). Ensuite, on avait un jeune joueur (Ebanega) dans la charnière. Et puis, en menant 2 à 0, ça ne servait à rien de se découvrir». 

Harouna Doula (sélectionneur du Niger) : «On savait que ce serait un match difficile. On a pris le premier but quand on commençait à s'installer. On a fait une mauvaise entame de match mais il y a encore deux matches et il faut se concentrer sur les 6 points en jeu. L'équipe a joué en-deçà de ses moyens. Il faut vite oublier ce match et préparer l'avenir calmement».

Idrissa Laouali (capitaine du Niger) : «On a été en-deçà de nos capacités mais ce match n'est pas une fin en soi. On va préparer les prochains matches. Il y a eu du déchet dans notre jeu mais on va essayer de corriger les erreurs commises et remonter la pente». (Avec AFP)
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...