mardi 24 janvier 2012

Le plan arabe constitue une intervention flagrante dans les affaires de la Syrie (ministre syrien des AE)


Le nouveau plan de la Ligue arabe constitue une intervention flagrante dans les affaires syriennes et les Arabes savent que "nous ne l'accepterons pas", a déclaré mardi le ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Moallem.
Le plan est scandaleux et "porte atteinte à la souveraineté de la Syrie et interfère dans ses affaires intérieures", a estimé M. Moallem lors d'une conférence de presse.
LA Ligue arabe a appelé dimanche le président syrien Bachar al-Assad à déléguer le pouvoir à son premier vice-président pour adresser la question d'un gouvernement d'union nationale.
"Lorsque nous avons reçu le rapport de la mission des observateurs arabes vendredi dernier, nous avons tiré la conclusion que son contenu ne serait pas satisfaisant pour certains Arabes", a dit M. Mouallem.
S'adressant à la Ligue arabe, il a déclaré: "Si vous n'avez pas honte, alors faites ce que vous voulez".
Il a affirmé que le rapport des observateurs a confirmé la présence de groupes armés en Syrie qui commettent des actes de sabotage et dénoncent les campagnes médiatiques "tendancieuse" contre la Syrie ainsi que les exagérations systématiques de ce qui se passe sur le terrain.
Le rapport a également confirmé que la soi-disant Armée syrienne libre, un groupe de militant contre le président Bachar al-Assad, était derrière l'assassinat de la journaliste française, toujours selon le ministre.
La Syrie a satisfait ce qu'elle s'est engagée à faire conformément au plan de la Ligue arabe et au protocole arabe, a souligné M. Mouallem, ajoutant que le nouveau projet de constitution syrienne serait mis au référendum la semaine prochaine et qu'un nouveau gouvernement d'union nationale serait bientôt formé.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...