mardi 24 janvier 2012

La Tunisie marque les esprits

Lauréate de la CAN en 2004, la Tunisie a prouvé qu'elle était une candidate crédible à la victoire finale lors de l'édition 2012 en s'imposant face au Maroc (2-1), lundi soir à Libreville. Les Aigles de Carthage ont fait la différence grâce à Korbi (34e) et Msakni (76e) et rejoignent ainsi le Gabon en tête du groupe C. Les Lions de l'Atlas, qui ont sauvé l'honneur grâce à Kharja (86e), n'ont déjà plus le droit à l'erreur. 

Korbi, ici en duel avec Bousouffa, a inscrit le premier but tunisien. (Reuters) Korbi, ici en duel avec Bousouffa, a inscrit le premier but tunisien. (Reuters)
En l'absence de l'Égypte, triple tenante du titre, difficile de prédire qui va remporter la Coupe d'Afrique des Nations. Huit ans après avoir décroché le trophée à domicile, pour la seule fois de son histoire, la Tunisie se verrait bien remettre le couvert. Les Aigles de Carthage ont en tout cas bien démarré l'édition 2012 en décrochant un succès capital face au Maroc (2-1), lundi à Libreville. Finalistes malheureux en 2004 face à ces mêmes Tunisiens et non qualifiés en 2010, les Lions de l'Atlas avaient à coeur de bien démarrer la compétition. Mais ils se sont heurtés au réalisme de leurs adversaires dans ce choc entre équipes du Maghreb.

Si les hommes de Sami Trabelsi sont les premiers à se mettre en évidence avec une reprise sur corner de Haggui sauvée in extremis par Lamyaghri (8e), ceux d'Eric Gerets se montrent aussi dangereux. Il faut en effet une belle sortie de Mathlouthi pour empêcher Chamakh, qui avait bien combiné avec Bousouffa, d'ouvrir le score (12e). Quelques minutes plus tard, le dernier rempart tunisien est encore là pour détourner de la main gauche une frappe du droit de Bousouffa (18e) et claquer un corner de Kadouri (28e). Les Aigles de Carthage ne sont toutefois pas en reste, car, entre ces deux occasions, c'est le poteau qui repousse un tir surpuissant de Dhaouadhi (23e).

Entrée décisive de Msakni

Finalement, c'est bien la Tunisie qui va réussir à ouvrir le score grâce à Khaled Korbi. Du coin gauche de la surface, le milieu de terrain de l'Esperance de Tunis enroule parfaitement son coup franc. L'attaquant de l'Evian TG Saber Khelifa saute pour dévier de la tête, mais ne touche pas le ballon, qui trompe la vigilance du gardien marocain (1-0, 34e). Marouane Chamakh et Younès Belhanda tentent de sonner la révolte mais se heurtent toujours à un Mathlouthi des grands soirs.

La seconde période est moins spectaculaire et la Tunisie se met à l'abri grâce à Msakni, qui, à peine entré en jeu, efface trois adversaires à l'entrée de la surface avant de décrocher une frappe croisée, légèrement déviée par Mehdi Benatia, qui fait mouche (2-0, 76e). Le Maroc est à terre. Houssine Kharja redonne un peu d'espoir aux siens en reprenant de volée une remise de la tête de Kantari, qui était alors en position de hors-jeu (2-1, 86e), mais les Tunisiens tiendront le choc malgré une fin de match tendue. Un succès vendredi face au Niger leur assurerait quasiment leur place en quarts de finale. De leur côté, les Lions de l'Atlas devront accrocher le Gabon pour espérer poursuivre l'aventure.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...