Nos confrères d’Univers Freebox et d’Itespresso ont pu interroger Xavier Niel, co-fondateur d’Illiad.
En ce qui concerne les forfaits data, exploitables sous forme de carte SIM à insérer dans une tablette/ordinateur compatible ou via clé 3G, Niel rappelle que pour le moment, les clients désireux de connecter leurs appareils à l’internet peuvent d’ores et déjà le faire via la fonction modem de leur smartphone. Ceux qui ne souhaitent pas adhérer aux forfaits de Free mobile pour le moment, ou qui n’ont tout simplement pas de smartphones devront patienter encore quelques semaines.
Xavier Niel ajoute à ce sujet que Free souhaite proposer des offres compréhensibles, comparables à ce qui se fait actuellement sur le marché. Le fair-use , les débits et les protocoles autorisés (newsgroup, p2p) n’ont quant à eux pas été précisés.
L’interview a également abordé la facturation de l’option BlackBerry que certains utilisateurs n’auront pas manqué de souligner lors du lancement de l’offre, Xavier Niel répond tout simplement à la question « Pourquoi facturer cette option » (alors qu’elle est intégrée dans les forfaits des autres opérateurs) par la réponse suivante aussi brève qu’explicite : « Parce que BlackBerry nous la facture ». Free estime qu’il n’est pas en mesure d’intégrer cette option dans son modèle économique à l’inverse des opérateurs concurrents (serait-ce donc le seuil de rentabilité de l’offre à 19.99€).
Autre aspect intéressant, le passage de la 3G au WiFi via le protocole EAP-SIM entre autres :
Vous allez voir le réseau Free Wifi qui va être modifié dans les jours qui viennent. Avec cette modification, il va y avoir des modes d’identification différentes, notamment EAP-SIM, qui va permettre à une SIM automatiquement de se connecter sur les Free Wifi
Ce dispositif a été mis en place, car le réseau 3G que propose Free est pour l’instant en grande partie assujetti à Orange, mais également en raison du fait qu’une connexion 3G n’est pas gratuite pour l’opérateur qui peut s’appuyer sur un parc de Free WiFi conséquent.
En ce qui concerne la 4G, Xavier Niel souligne le fait que le réseau 3G déployé par Free est déjà compatible 4G et que les déploiements débuterons bientôt pour une ouverture du réseau d’ici à 2013, agenda calé donc sur celui de Stéphane Richard, président d’Orange.
Enfin, Free prévoit la présence de 100 boutiques physiques sur le territoire d’ici à 2 ans.
Xavier Niel Free 600x348 Free mobile : Forfaits data et 4G en ligne de mire

Capture24 Free mobile : Forfaits data et 4G en ligne de mire

Interview Xavier Niel : Free Mobile, Femtocells… par UniversFreebox