mardi 24 janvier 2012

Classes moyennes : Hollande répond à Sarkozy


François Hollande, au Bourget, ce dimanche, pour son premier grand meeting de campagne. (Photo Thomas Coex. AFP)
Je m'abonne
Téléchargez Libé sur web, iPhone, iPad, Android
1€ seulement jusqu'à la fin du mois
A peine descendu sur le tarmac de l'aéroport de Hyères-Toulon (Var), ce mardi matin, François Hollande a réagi aux attaques distillées par Nicolas Sarkozy lors d'un petit déjeuner avec les parlementaires UMP. Le président de la République l'aurait accusé de mener «une attaque sans précédent contre les classes moyennes».
«Que répondre à des rumeurs dont on ne sait rien, lancées par on ne sait qui ? Ce qui est vrai, c'est que les classes moyennes ont beaucoup subi, beaucoup payé pendant cinq ans. Et qu'elles s'apprêtent encore à être prélévées davantage si la TVA est augmentée. Ce sont elles qui payent toujours davantage de taxes, de prélèvements. Ce ne sont pas elles qui ont été bénéficiaires du bouclier fiscal», a dénoncé Hollande, qui se défend de polémiquer.
«Ce qui m'intéresse, ce n'est plus le passé, mais de donner une espérance, notamment aux classes moyennes qui doivent être confortées, notamment par l'école. Car ces familles attendent beaucoup de l'école. Beaucoup d'employés, de cadres, de techniciens, de fonctionnaires – et je n'oublie pas les ouvriers – savent bien que c'est leur condition d'aujourd'hui qui doit être améliorée et surtout celle de leurs enfants.»
Avant de conclure : «Si un candidat veut s'exprimer qu'il le fasse 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...