dimanche 3 avril 2011

histoire berkane

Berkane est une ville marocaine se situant au nord-est du Maroc dans la région de l'Oriental, au nord des monts des Béni-Snassen. La ville tire son nom du saint patron de la ville, Sidi Ahmed Aberkane (en amazigh, Aberkane signifie « noir ».

La ville se situe sur le territoire de la confédération des Béni-Snassen composée de berbérophones et d'arabophones.

Les habitants s'expriment en amazigh zénète et en arabe.

Sommaire
1 Histoire
2 Géographie
2.1 Localisation
2.2 Climat
2.3 Ressources en eaux et équipement hydro-agricole
3 Population
3.1 Structure par âge
4 Économie
5 Art culinaire
6 Musique
6.1 Reggada
7 Sport
8 Personnalités
9 Jumelages
10 Liens internes
11 Liens externes
12 Notes et références
1Histoire

Située dans les environs de Tafoughalt où une présence humaine est attestée il y a 40.000 à 100.000 ans, l'histoire des premiers occupants vers du site reste cependant largement méconnue.

La ville actuelle de Berkane a été fondée au début du xxe siècle sur les ruines d'un village ayant existé autour du marabout de Sidi Ahmed Aberkane.

Géographie[modifier]

Localisation[modifier]


Carte du Maroc
Berkane se situe sur la plaine de Triffa, au Nord des monts des Béni-Snassen, dans la vallée de Moulouya, fleuve séparant la province de Berkane et celle de Nador.

Climat[modifier]
Le climat de la région est de type méditerranéen, semi aride, caractérisé par une pluviométrie moyenne annuelle de 350 mm. Les températures moyennes annuelles varient entre 17,6°C et 20,5°C

Ressources en eaux et équipement hydro-agricole[modifier]
Les eaux de surfaces sont constituées essentiellement des apports de la Moulouya. Ces eaux sont régularisées par le barrage Mohammed V et barrage Machrâa Hammadi. Les ressources souterraines sont constituées de la nappe phréatique des Triffa. La superficie équipée en grande hydraulique s'élève à 36060 hectares, essentiellement en gravitaire.

Population

Selon le recensement officiel de 1994, la province comptait 250 715 habitants. Les estimations étaient de 259 000 habitants, en 1997. La densité moyenne est de 126 habitants par kilomètre carré, avec un maximum de 5 502 habitants/km² à Berkane, et un minimum de 20 habitants/km² à Tafoughalt.

Le taux de croissance annuel de la population locale est sensiblement égal au taux à l'échelle nationale. Le taux de croissance de la population urbaine est passée de 33,6% en 1960 à 53% en 1982, les campagnes environnantes se vidant de leur population au profit de la ville.

Les Monts des Beni Snassen sont situés au nord-est du Maroc à la frontière du Rif. C’est une région qui s’étend de la frontière algérienne (Oued Kiss) jusqu’au fleuve Moulouya à l’ouest (frontière avec la tribu de Ayt Stoutte) Ils dominent une vaste région de plaines : Trifa au nord et Angad au sud. Autrefois, les forêts y étaient très denses. L’abondance de l’eau dans ces montagnes a favorisé dans le passé la fixation des populations dans les villages. Ces montagnards berbères ont développé une société basée sur l’agriculture grâce à la culture en terrasse.

L’origine des Beni Snassen est mal définie : se pose l'hypothèse possible d'un lien entre le qualificatif « Iznassen » et le mot « zénète ». Les Iznassen parlent le berbère zénète. La région est bilingue ; la majorité de la population s'exprimant en berbère et en arabe maghrébin. Berkane est à la fois une ville d'émigration de la part des autochtones qui sont partis en masse vers l'Europe et d'immigration dans la mesure où elle accueille des populations venues du RIF, du Sud, du Centre, de l'Ouest du pays et du Sahara pour y travailler dans l'agriculture ou la construction.

La confédération des Beni Snassen est constituée de quatre grandes fractions : yath Khaled au sud des monts Beni Snassen (Ahfir et régions), yath Menquch et yath Ahthik au centre et yath Uryemech au nord pas très loin du fleuve Moulouya.

Ces deux dernières décennies, les villages des monts Beni Snassen se sont vidés de leur population au profit des villes. Ceci est surtout dû à l’acquisition des montagnards de terrains se trouvant dans la plaine et à la sécheresse et la paupérisation des montagnes où la vie est devenue difficile après l’abandon de l’agriculture.

La première fraction a donné naissance à la ville d’Ahfir. Les deux suivantes à celle de Berkane. La dernière se trouve dispersée entre Aklim, Boughriba et Berkane. Une partie des Beni Snassen s’est installée à Oujda.

Après les différentes sécheresses du début du XXe siècle, la région a connu une forte émigration vers l’Algérie et vers la région de Fès, où certains se sont installés définitivement.



Structure par âge
-51% des habitants ont moins de 20 ans. -57% des habitants ont moins de 25ans. -6% des habitants ont plus de 60 ans.

Économie[modifier]

L'économie de Berkane se base essentiellement sur l'agriculture, et la ville est désignée en tant que capitale des agrumes du Maroc oriental.

Art culinaire[modifier]

En plus des plats qu'on trouve dans d'autres régions du Maroc et de l'Algérie, la cuisine de Berkane se distingue par ses spécialités régionales:

Khringo : Sorte de crêpe avec des petites alvéoles sur une face, d'où son surnom de mille trous.

Ka'k : Biscuit sec en forme de soleil à base de farine, d'anis et de fenouil.

Khoubbiz : plat à base d'herbes (blettes), qui ressemblent aux épinards.

Cabouya / Bsi-Bsi : Courges de la région d'Oujda

Karane : est un plat à base de la poudre pois chiches, très apprécié dans la Région on l'accompagne d'une boisson locale nommée Barida.

Barida : est une boisson rafrechissante à base d'orange ou citron, elle accompagne le plat populaire karane

Musique

Reggada
L'origine du mot provient du nom d’un village qui se situe à 9 km de Berkane. Il est utilisé pour désigner un genre de musique spécifique à la région de Berkane.

C'est à l'origine une danse guerrière des tribus berbères; les guerriers dansaient en signe de victoire sur l'ennemi, d'où l'usage du fusil ; les frappes de pieds au sol se font au rythme de la musique et symbolisent l'appartenance à la terre.

Cette musique est fortement rythmée par le bendir et la ghaïta ou le zamr (sorte de flûte à deux cornes). La Reggada se rapproche d'autres musiques locales comme el-Mangouchi et l'Allaoui. On la danse avec des mouvements d'épaules, un fusil (ou un bâton), en frappant des pieds contre le sol au rythme de la musique.

Sport

La Renaissance Sportive de Berkane évolue en troisième division du Championnat marocain.

Personnalités[modifier]

Personnalités du monde politique :

Mbarek Bekkai (1907-1961) : premier chef de gouvernement du Maroc indépendant
Abbas El Fassi (1940) : premier ministre du Maroc (2007), né à Berkane
Farid Aouad(1957): homme politique, Maire de la ville de berkane (2009)
Ali Belhaj : homme politique, président du parti Alliance des libertés et du conseil de la region de l oriental
Rachida Dati : ex-ministre de la justice française, de père originaire de la région (Ahfir)
Personnalités de la culture :

Abdelkarim Berchid : homme de théâtre
Khadija Leclere : actrice et réalisatrice belgo-marocaine, Grand Prix de l'Académie de Bruxelles du théâtre et grand prix de signes et d nuit.
Germain Ayache (?-1990) : historien, né à Berkane dans une famille juive arabophone, enseignait l'histoire à l'université de Rabat.
Mohammed Saoud (°1959) : artiste peintre, leader du digitalart, auteur du chef d'œuvre danse d'une veuve
Said Bengrad , Professeur de Sémiologie à l'Université Moulay Ismail de Meknès
Naima Badaoui : styliste marocaine, née le 23 juin 1969 à Berkane. Elle a fait des études de littérature Anglaise à l'université Mohammed 1 de Oujda. Par la suite, elle a quitté Berkane pour faire ses études supérieures à Rabat. Elle a développé son don dans le domaine de modélisme et Stylisme. Naima a présenté une série de défilés de mode dans différents pays comme la France, les Pays bas, la Belgique, l'Egypte. Inspirée par différentes cultures, Naima est aussi un élément actif dans le domaine associatif, elle est secrétaire générale de l'association Trifa pour le développement communautaire de la région de l'oriental, comme elle est membre de l'association "Ne touche pas à mon enfant".[réf. nécessaire]
Wallen: chanteuse française de r&b née en 1978 à Bobigny (France)
Personnalités des sports :

Hicham El Guerrouj (°1974) : athlète marocain, double médaillé olympique à Athènes et plusieurs fois champion du monde en athlétisme et plusieurs fois élu sportif de l'année
Mohammed Chaouch (°1966) : joueur de football professionnel en France et international marocain
el Brazi : famille qui a fourni deux des plus grands gardiens de but aux Lions de l'Atlas
Adil Rami : joueur de football professionnel en France(Lille)
Jumelages[modifier]

Zeist (Pays-Bas)
Bondy (France)
Saint-Gilles (Belgique)
Perpignan (France)
Liens internes[modifier]

Reggada
Nador
Saïdia
Ahfir
Alhoceima
Oujda
Maroc

tanger 2011


voila les photo de tanger 2011 , ville entre espagne et vilel marocaine 

berkane 2011

berkane 2011 maroc ,ville oriental a coté d'aklim et ahfir et saidia , voila les photo de berkane 2011 
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...