mardi 18 janvier 2011

Les iPad et Galaxy Tab subventionnés par les opérateurs peinent à séduire

Les iPad  et Galaxy Tab subventionnés par les opérateurs peinent à séduire

Tags : Tablette tactile, Android, iOS 4, Internet, Internet mobile, iPad, Galaxy Tab, Tablet PC
L’engouement pour les tablettes tactiles entraine il un excès d’optimisme dans les ventes ? Les premiers chiffres probants en provenance des opérateurs pour les iPad et Galaxy Tab subventionnés ne sont pas spécialement enthousiasmant.
Si Samsung s’est félicité d’avoir écoulé 1 000 000 de Galaxy Tab dans le monde en deux mois, une récente intervention du géant coréen se veut plus modérée.

Rapporté par l’AFP, Samsung n’a pas atteint ses objectifs dans l’hexagone en vendant moins de 50 000 tablettes. Si le coréen se montre satisfait, il précise également que la stratégie avec les opérateurs devrait être « réajustée».

Le business model est en effet à revoir pour les constructeurs et les opérateurs subventionnant les tablettes. Car si ces acteurs du marché misent sur un prix de vente très attractif ( à partir de 199 euros pour un Galaxy Tab voir 179 pour un iPad chez Orange) pour attirer le consommateur, ce dernier n’est pas dupe.

Un second forfait pour l’iPad ou la Galaxy Tab ?


Au prix très attractif, il faut évidement ajouter forfait et option, un surcout important et pas forcement utile pour la majorité des utilisateurs de tablette qui ont un usage sédentaire de leur tablette en se connectent au Wi-Fi domestique.

C’est bien l’usage et la souscription d’un second forfait qui semble au cœur du problème. Pourquoi payer un second forfait pour un usage ponctuel sur ma tablette alors que j’ai déjà un forfait avec de la data pour mon mobile ? En outre, avec les solutions de partage de connexion qui se généralisent sur les smartphone, la souscription d’un forfait tablette devient encore moins légitime…



Un iPad subventionné à 1023 euros


Au-delà de l’usage souvent ponctuel de la data en situation de mobilité, un rapide calcul des tarifs met en évidence la limite du modèle de subvention des tablettes.

Un iPad 16 Go Wi-Fi + 3G est commercialisé nu 599 euros. Ce même iPad est proposé à 279 euros avec un engagement sur 24 mois. Pour profiter de cette offre, il faut souscrire un abonnement de minimum 31 euros/mois (forfait Orange multimedia iPad avec réduction exclu web sur 24 mois). 

Pour profiter de son iPad à 279 euros, l’utilisateur aura finalement déboursé 1023 euros sur 2 ans. Un tarif trop important qu’il faut ajouter au forfait mobile initial, une tablette ne se substituant que très difficilement à un mobile… 

On comprend dés lors la réticence des utilisateurs pour les tablettes subventionnées.

Des premiers résultats décevants


A côté des chiffres délivrés par Samsung  pour son smartpad mi tablette mi smartphone, les résultats de vente des opérateurs pondèrent l’euphorie autour des tablettes, du moins les tablettes subventionnées.

Selon nos confrères de l’Express, alors que Noël 2010 devait être le rush de la tablette, le premier opérateur hexagonal dit avoir  écoulé 30 000 tablettes ( 70% d’iPad et 30% de Galaxy Tab) et ce en dépit d’une large communication TV et d’un gros relais médiatique.

Si ces chiffres ne sont pas mauvais on ne peut effectivement pas parler d’un raz de marée !

Le modèle économique est donc à revoir pour les tablettes subventionnées, un forfait unique mobile élargi avec une option pour un usage tablette via par exemple une seconde SIM, un abonnement plus restrictif mais aussi moins couteux avec un fair-use plus limité, autant de pistes à étudier pour les acteurs de la tablette.

l’IPAD disponible en France le 28 Mai

Le fabricant informatique américain Apple a annoncé vendredi que sa tablette internet iPad serait lancée le 28 mai en Australie, au Canada, en France, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Espagne, en Suisse et au Royaume-Uni.
Les clients pourront pré-commander tous les modèles sur le magasin en ligne d’Apple, dans les neuf pays, à partir du lundi 10 mai, a précisé le groupe dans un communiqué.
Lancée le 3 avril aux États-Unis, la tablette tactile d’Apple a remporté un vif succès: plus d’un million d’exemplaires ont été commercialisés en un mois.
Selon Apple, « les clients ont téléchargé plus de 12 millions d’applications depuis l’Apple Store, ainsi que plus d’1,5 million d’ebooks depuis l’iBookstore ».
Apple prévoit par ailleurs de « rendre l’iPad disponible en Autriche, en Belgique, à Hong Kong, en Irlande, au Luxembourg, au Mexique, aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande et à Singapour en juillet ».
En France, l’iPad sera disponible à des tarifs allant de 499 à 699 euros pour les modèles wifi et de 599 à 799 euros pour les modèles 3G.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...