vendredi 21 janvier 2011

Sud-Soudan: le Kenya se félicite du "succès" du référendum



Des Sud-Soudanais tiennent le drapeau du Sud, le 15 janvier 2011 à Kauda
Des Sud-Soudanais tiennent le drapeau du Sud, le 15 janvier 2011 à Kauda
Le gouvernement kényan s'est félicité vendredi du déroulement du référendum d'autodétermination au Sud-Soudan, estimant cependant que ce "succès" est pour l'instant "insuffisant à garantir la paix" au Soudan.
Le Kenya "rejoint le reste de la communauté internationale pour applaudir au déroulement pacifique et transparent du référendum" d'autodétermination, indique un communiqué du ministère des Affaires étrangères.
Nairobi "félicite chaleureusement le peuple du Sud-Soudan pour s'être mobilisé en si grand nombre et (...) comporté de façon exemplaire lors des six jours du vote", poursuit le texte.
Selon des résultats préliminaires compilés par l'AFP, les Sud-Soudanais se sont prononcés à près de 99% des voix en faveur de l'indépendance, lors de ce référendum historique qui s'est déroulé du 9 au 15 janvier.
Ce scrutin était le point-clé de l'accord de paix global (CPA) ayant mis fin en 2005 à plus de deux décennies de guerre civile entre le Nord, musulman et en grande partie arabe, et le Sud, afro-chrétien, un conflit ayant fait plus de deux millions de morts, nordistes et sudistes confondus.
Le gouvernement kényan félicite la Commission en charge de l'organisation du scrutin (SSRB), le SPLM (ex-rébellion sudiste), le NCP (Parti du Congrès, au pouvoir au nord) et les gouvernements du Sud et du Nord "pour avoir mené le référendum jusqu'à son terme avec succès".
Il appelle également "le NCP à continuer dans le même esprit de dialogue avec le SPLM afin de résoudre les questions en suspens et post-référendum".
Le Kenya prend cependant "note du fait que la conclusion heureuse du référendum est insuffisante à garantir la paix globale au Soudan, particulièrement entre le Nord et le Sud".
Il reste en effet "des questions essentielles à régler" et qui doivent trouver une solution avant la proclamation officielle de l'indépendance du Sud-Soudan le 9 juillet 2011, souligne le communiqué.
Pays voisin du Sud-Soudan, le Kenya fut longtemps un fidèle allié de l'ex-rébellion sudiste de l'Armée/Mouvement populaire de libération du Soudan (SPLA/M), et abrite un grand nombre de réfugiés sud-soudanais
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...