mardi 7 décembre 2010

photo de saidia 2011 ,plage méditeranéenne ,frontiere avec algérie ,région oriental oujda berkane



Nouvelles Photos de la ville de oujda 2010 ,région oriental du maroc , ville frontiere avec l'algérie ...

i
la c u o
la c u o
photo by: rush
la medina
la medina
photo by: zak
lmethef
lmethef
photo by: zak
oujda bab el gharbi
oujda bab el gharbi
photo by: zak
oujdia
oujdia
photo by: oujda
oujdia
oujdia
photo by: oujda
oujdia
oujdia
photo by: saidia
oujdia
oujdia
photo by: oujda:lawat nachef
oujdia
oujdia
photo by: oujda:lkots
photo
sortie ouest medina
sortie ouest medina
photo by: zak

tribunal famille
tribunal famille
photo by: zak
vive oujda
vive oujda


Sept Italiens tués par un automobiliste marocain

Sept Italiens tués par un automobiliste marocain

6 décembre 2010 - Sept Italiens tués par un automobiliste marocain

Sept cyclistes italiens sont morts et trois autres ont été blessés après avoir été fauchés par un automobiliste marocain, dimanche dans la banlieue de Catanzaro, au sud de l’Italie.

L’accident qui a été décrit de tragique par les médias italiens, laisse entendre que l’automobiliste roulait à grande vitesse.
Le mis en cause, un immigré marocain âgé de 21 ans et résidant dans la même région, a été arrêté pour homicide volontaire.
Selon les premiers éléments de l’enquête, Chafik K. roulait sous l’effet de drogues,son permis lui avait été retiré sept mois auparavant.

Un Marocain tué à Cordoba


Un Marocain tué à Cordoba

6 décembre 2010 - Un Marocain tué à Cordoba

Un jeune marocain a été tué samedi 27 novembre par balles dans la région de Cordoba par un fermier, qui affirme que la victime était entrée dans sa ferme pour voler du bétail.


Après avoir été entendu par la justice, le mis en cause n’a pas été innocenté, mais a été relâché par le juge. Chose qui a été condamné par plusieurs associations locales, qui ont manifesté leur inquiétude quant à une possible recrudescence de la violence dans la région de Cordoba.
Ces associations, interpellent les autorités pour l’arrestation du coupable, surtout que le frère de la victime serait dans la région, avec l’intention de venger son frère

Google dévoile son nouveau smartphone, le Nexus


06/12/2010 |
Le logo de Samsung a remplacé celui de HTC.
Le logo de Samsung a remplacé celui de HTC.

Successeur du Nexus One, il est conçu en partenariat avec Samsung, et distribué cette fois dans les circuits conventionnels en magasin.

Le fiasco du Nexus One n'a pas découragé Google de vendre un nouveau téléphone mobile sous Android. Cinq mois après avoir annoncé l'abandon surprise de la commercialisation de son premier smartphone, lancé en janvier, puis juré, par la voix de son PDG Eric Schmidt, qu'il n'était pas nécessaire de retenter l'expérience, Google a finalement dévoilé un second portable, le Nexus S.
Google a une nouvelle fois confié la fabrication de son téléphone à un partenaire. Mais il a abandonné HTC pour Samsung. Le nom retenu, «Nexus S», traduit justement la proximité de ce modèle avec le Galaxy S, un des rivaux les plus coriaces de l'iPhone, dont Samsung compte vendre 20 millions d'exemplaires dans le monde en 2010 et le double l'an prochain. Le Nexus S intègre un capteur photo de 5 megapixels avec flash, une autre caméra en façade pour la visioconférence, un écran tactile 4 pouces AMOLED, un processeur à 1 GHz particulièrement véloce et le tout nouveau système Android 2.3, Gingerbread.
Avec le Nexus S, Google cherche à doter la gamme pléthorique de téléphones Android d'un mètre-étalon, sur lesquels les autres fabricants pourraient venir se caler. Là où Apple se concentre sur un seul modèle d'iPhone, il est parfois reproché aux smartphones fonctionnant avec le système d'exploitation de Google d'être trop disparates, ce qui compliquerait les mises à jour et ralentirait la percée de nouvelles fonctions. L'ajout d'un capteur NFC préfigure ainsi de l'arrivée du paiement sans contact dans les téléphones portables.

Le contexte a changé


Alors que des partenaires de Google pouvaient craindre que le Nexus One déstabilise le marché des téléphones Android, le Nexus S arrive dans un contexte sensiblement différent. En un an, ces autres fabricants de téléphones Android ont acquis de solides positions, à l'image de HTC, dont les ventes ce trimestre ont bondi de 150%. Il se vend désormais davantage de smartphones Android que d'iPhone, selon de le cabinet d'études Gartner. Et le système d'exploitation de Google est devenu le deuxième plus populaire au monde, derrière Symbian et devant iOS.
Le mode de distribution du Nexus S est en revanche plus conventionnel que celui de son prédécesseur. Lors de la sortie du Nexus One, Google avait tenté d'imposer un modèle de vente directe sur son site Internet, court-circuitant les opérateurs. Mais dès le mois de mai, le patron d'Android chez Google, Andy Rubin, admettait l'échec de cette initiative et annonçait le passage à une distribution plus conventionnelle dans les boutiques des opérateurs. «De nombreux clients aiment essayer un téléphone avant de l'acheter», écrivait-il.
Le Nexus S sera vendu 529 dollars aux Etats-Unis avec abonnement et 199 dollars avec un forfait T-Mobile. Il sera disponible à partir du 16 décembre en ligne ou dans un magasin Best Buy, et chez Carphone Warehouse en Grande-Bretagne. La date de sortie et le prix français ne sont encore connus.







Google
dévoile son nouveau smartphone, le Nexus S

Mots
clés : , , , , 

Par Benjamin
Ferran


06/12/2010 | Mise à jour : 19:06
Réactions (6) 
Le logo de Samsung a remplacé celui de HTC.

Le
logo de Samsung a remplacé celui de HTC.

Successeur
du Nexus One, il est conçu en partenariat avec Samsung, et
distribué cette fois dans les circuits conventionnels en
magasin.


Le fiasco du Nexus
One
 n'a
pas découragé Google de vendre un nouveau
téléphone mobile sous Android. Cinq mois
après avoir annoncé l'abandon
surprise de la commercialisation de son premier smartphone
,
lancé en janvier, puis juré, par
la voix de son PDG Eric Schmidt
, qu'il n'était pas
nécessaire de retenter l'expérience, Google a
finalement dévoilé un second portable, le Nexus S.

Google a une nouvelle fois confié la fabrication de
son téléphone à un partenaire. Mais il
a abandonné HTC pour Samsung. Le nom retenu,
«Nexus S», traduit justement la
proximité de ce modèle avec le Galaxy S, un des
rivaux les plus coriaces de l'iPhone, dont Samsung compte vendre 20
millions d'exemplaires dans le monde en 2010 et le double l'an
prochain. Le Nexus S intègre un capteur photo de 5
megapixels avec flash, une autre caméra en façade
pour la visioconférence, un écran tactile 4
pouces AMOLED, un processeur à 1 GHz
particulièrement véloce et le tout nouveau
système Android 2.3, Gingerbread.

Avec le Nexus S, Google cherche à doter
la gamme pléthorique de téléphones
Android d'un mètre-étalon
, sur lesquels
les autres fabricants pourraient venir se caler. Là
où Apple se concentre sur un seul modèle
d'iPhone, il est parfois reproché aux smartphones
fonctionnant avec le système d'exploitation de Google
d'être trop disparates, ce qui compliquerait les mises
à jour et ralentirait la percée de nouvelles
fonctions. L'ajout d'un capteur NFC préfigure ainsi de
l'arrivée du paiement sans contact dans les
téléphones portables.

Le
contexte a changé

Alors que des partenaires de Google pouvaient craindre que le
Nexus One déstabilise le marché des
téléphones Android, le Nexus S arrive dans un
contexte sensiblement différent. En un an, ces autres
fabricants de téléphones Android ont acquis de
solides positions, à l'image de HTC, dont les ventes ce
trimestre ont bondi de 150%. Il se vend désormais davantage
de smartphones Android que d'iPhone
, selon de le cabinet
d'études Gartner. Et le système d'exploitation de
Google est devenu le deuxième plus populaire au monde,
derrière Symbian et devant iOS.

Le mode de distribution du Nexus S est en revanche plus
conventionnel que celui de son prédécesseur. Lors
de la sortie du Nexus One, Google avait tenté d'imposer un
modèle de vente directe sur son site Internet,
court-circuitant les opérateurs. Mais dès le mois
de mai, le patron d'Android chez Google, Andy Rubin, admettait
l'échec de cette initiative et annonçait le
passage à une distribution plus conventionnelle dans les
boutiques des opérateurs. «De nombreux clients
aiment essayer un téléphone avant de
l'acheter», écrivait-il.

Le Nexus S sera vendu 529 dollars aux Etats-Unis avec
abonnement et 199 dollars avec un forfait T-Mobile. Il sera disponible
à partir du 16 décembre en ligne ou dans un
magasin Best Buy, et chez Carphone Warehouse en Grande-Bretagne. La
date de sortie et le prix français ne sont encore connus.




Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...