jeudi 6 mai 2010

À Paris, le tabagisme au collège et au lycée a repris

Question ouverte

Autre question»

La monnaie euro va-t-elle bientôt disparaître ?

Etant donné la donne, peut-on envisager que, dans un avenir plus ou moins proche, l'euro, en tant que monnaie, disparaîtra ? Reviendra-t-on aux monnaies d'avant ?
  • Il y a 2 jours
  • - Il reste 2 jours pour répondre.

Réponses (3)

Goodluck Jonathan investi à la présidence du Nigeria

Le président nigérian par intérim, Goodluck Jonathan, a prêté serment jeudi pour succéder à la tête de l'Etat à Umaru Yar'Adua, mort la veille,
et mener le pays le plus peuplé d'Afrique vers l'élection présidentielle de 2011.Lire la suite l'article

Goodluck Jonathan a pris ses fonctions devant des ministres du gouvernement, des gouverneurs régionaux et des ambassadeurs réunis dans la résidence présidentielle à Abuja, la capitale. Il conduira l'actuel mandat à son terme, en avril prochain.

Vice-président d'Umaru Yar'Adua, Jonathan assurait l'intérim à la tête de l'Etat depuis le 9 février, la maladie ayant éloigné le président du pouvoir depuis des mois. Il doit maintenant désigner un vice-président.

"Le Nigeria a perdu le joyau de sa couronne", a déclaré le nouveau président, âgé de 53 ans, avant la cérémonie.

Il a décrété sept jours de deuil national dans ce pays de 140 millions d'habitants et riche en pétrole.

Agé de 58 ans, Yar'Adua est mort mercredi dans sa résidence officielle. Il devait être inhumé jeudi dans son Etat natal de Katsina. Il n'avait plus été vu en public depuis novembre 2009.

Souffrant de problèmes rénaux depuis des années, il s'était rendu en fin d'année dernière en Arabie saoudite pour y soigner une péricardite, inflammation de la membrane enveloppant le coeur.

TOURNANT

Depuis le début de son intérim, Goodluck Jonathan a renforcé son pouvoir, remaniant le gouvernement et nommant sa propre équipe de conseillers, mais la disparition de Yar'Adua annonce une élection très disputée.

On ignore pour l'heure si Jonathan, originaire de la région du delta du Niger, dans le Sud, sera candidat. Un accord tacite au sein du parti au pouvoir prévoit une rotation du pouvoir entre Nord et Sud, or le prochain mandat devrait revenir à un dirigeant issu comme Yar'Adua du Nord, majoritairement musulman.

"La question primordiale sera de savoir qui est le nouveau vice-président. Le candidat pour la présidentielle de 2011 sera probablement quelqu'un du Nord", dit Kayode Akindele, directeur du cabinet de consultants Greengate Strategic Partners à Lagos.

Malgré les accusations de bourrage des urnes et de pratiques d'intimidation, dénoncés par l'opposition et les observateurs de l'Union européenne, le triomphe de Yar'Adua à l'élection d'avril 2007 avait marqué un tournant pour le Nigeria indépendant.

Pour la première fois dans l'histoire de ce pays, parsemée de coups d'Etat militaires, le pouvoir passait d'un président civil à un autre. Avant sa victoire, ses détracteurs affirmaient qu'il serait une "marionnette" d'Olusegun Obasanjo, son prédécesseur, un ancien militaire n'ayant que peu d'égards pour la justice et la loi.

"Je serai aussi indépendant que le permet la Constitution de 1999", répondait-il, s'engageant à respecter l'Etat de droit.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...