jeudi 16 décembre 2010

WikiLeaks: la libération sous caution de Julian Assange confirmée

Julian Assange a été libéré jeudi soir à Londres après le versement de la caution exigée pour sa mise en liberté conditionnelle, a annoncé un porte-parole de WikiLeaks. Il devait être assigné à résidence jusqu'aux prochaines auditions.
Après deux tentatives infructueuses, Julian Assange a finalement réussi à arracher jeudi matin à la justice britannique sa mise en liberté conditionnelle. La Haute Cour de Justice de Londres s'est rendue aux arguments des avocats au terme d'une audience de 90 minutes. Le fondateur de Wikileaks est détenu à Londres depuis le 7 décembre dans le cadre d'une procédure d'extradition vers la Suède.
Le parquet britannique - qui représente la Suède à l'origine d'une demande d'extradition dans le cadre d'une affaire d'agressions sexuelles dans ce pays - avait fait appel mardi de la décision de remise en liberté. Il craignait que le prévenu prenne la fuite.
Julian Assange, qui a toujours clamé son innocence et crié à la machination politique, va donc pouvoir quitter prochainement sa cellule de la prison de Wansdworth. Il y était détenu depuis neuf jours, dans des conditions "dignes de Dickens", aux dires de ses avocats.
Soutien de Michael Moore
Le fondateur de Wikileaks devra cependant porter un bracelet électronique et verser une caution de 240'000 livres (363'000 francs), dont 200'000 en liquide. Il sera en outre assigné à résidence dans la propriété d'un de ses amis à environ 200 kilomètres de Londres.
Plusieurs célébrités, comme les réalisateurs américain et britannique Michael Moore et Ken Loach, avaient promis de mettre la main à la poche pour régler la caution.
(ats / 16 décembre 2010 20:39) 

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...