dimanche 23 mai 2010

pour ce weekend on te propoze 8 film a regarder directement

notre blog te montre 8 film pour bien finir ce fin de weekend
les film tu peut les regarder sans les charger ...

Des photos du BlackBerry Bold 9800

Par Rudy Posté le 24 mai 2010 dans Mobile |

Des photos de ce qui semble être un prototype du BlackBerry Bold 9800 se sont échappées sur le net, les images nous donnent un aperçu du nouveau téléphone de chez RIM. On y découvre des images du nouvel OS 6 de BlackBerry, qui comprend un navigateur WebKit. Le téléphone dispose d’un clavier physique coulissant, mais aussi d’un clavier virtuel.



Article original : http://www.begeek.fr/des-photos-du-blackberry-bold-9800-11720#ixzz0onEv6Klh
AFP, Mise a jour : 23/05/2010 12:00

Fusillade sur l'A4: la police identifie et recherche un deuxième suspect

Les enquêteurs ont identifié un deuxième suspect du commando responsable de la fusillade spectaculaire jeudi dans le Val-de-Marne, le ministre de l'Intérieur annonçant à l'occasion de ce drame que les polices municipales pourront à nouveau être dotées de pistolets Taser.

"Un deuxième membre du groupe a été formellement identifié" dans le cadre de l'enquête sur la fusillade qui a coûté la vie à une policière municipale jeudi, annonce Brice Hortefeux dans un entretien au Journal du Dimanche.

Ce deuxième homme, âgé d'une trentaine d'années, est connu des services de police et de la justice, a-t-on indiqué dimanche de source policière, confirmant une information de RTL.

"Les autres sont en cours d'identification. Je vous garantis que les membres de ce commando seront inéluctablement arrêtés", ajoute le ministre. "Il s'agit d'un groupe manifestement très bien organisé, probablement de 6 à 7 personnes", précise t-il.

Le seul suspect arrêté, qui a reconnu faire partie du commando de malfaiteurs, est toujours en garde-à-vue, celle-ci ayant été prolongée jusqu'à lundi soir.

Il refuse de donner les noms de ses complices mais les enquêteurs détiennent "des empreintes digitales, des traces génétiques et des images vidéo prises par les caméras de l'autoroute", déclare le ministre.

Des traces de sang dans une Mercedes abandonnée par les malfaiteurs dans leur fuite sont notamment analysées, selon une source policière.

Selon M. Hortefeux, ce commando appartient au grand banditisme et préparait l'attaque d'un fourgon blindé. Des armes, une grenade et une herse de fabrication artisanale ont été retrouvées lors des saisies.

Jeudi, un commando lourdement armé circulant sur l'A4 avait tiré au fusil-mitrailleur sur des automobilistes et des policiers lancés à leurs trousses.

Arrivés à Villiers-sur-Marne, ces hommes avaient pris pour cible des policiers municipaux, avant de s'enfuir. Atteinte par trois balles, Aurélie Fouquet, 26 ans, a succombé à ses blessures. C'est la première fois qu'une policière municipale est tuée par balles en mission.

L'homme interpellé jeudi soir à Champigny dans le Val-de-Marne, "très connu des services de police", a nié avoir lui-même ouvert le feu, indiquait samedi une source policière.

Cet homme est notamment propriétaire d'un sac contenant une kalachnikov, d'un chargeur et d'un gilet pare-balles, selon le parquet de Paris.

Parallèlement aux avancées de l'enquête, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'il avait signé un décret permettant aux communes le souhaitant de doter leur police municipale de Taser, pistolets à impulsion électrique.

Leur utilisation par les policiers municipaux avait été suspendue en septembre, le Conseil d'Etat jugeant que l'usage de l'arme n'était pas suffisamment encadré d'un point de vue juridique.

Le ministre avait alors promis qu'un nouveau décret permettant leur utilisation par la police municipale serait pris.

L'annonce de M. Hortefeux a été mal accueillie par des syndicats de police municipale, qui rencontreront jeudi le ministre.

"Répondre aux armes de guerre par le Taser est totalement inadapté et hors contexte", a dit Fréderic Foncel du SNPM-CFTC (syndicat national de police municipale). "Nous souhaitons une harmonisation des moyens de transmission, de communication, de protection avec la police nationale".

"La réponse n'est pas adaptée à l'événement", ont estimé de leur côté les représentants de la CFDT Interco Police.

AFP, Mise a jour : 23/05/2010 12:00

Fusillade sur l'A4: la police identifie et recherche un deuxième suspect

Les enquêteurs ont identifié un deuxième suspect du commando responsable de la fusillade spectaculaire jeudi dans le Val-de-Marne, le ministre de l'Intérieur annonçant à l'occasion de ce drame que les polices municipales pourront à nouveau être dotées de pistolets Taser.

"Un deuxième membre du groupe a été formellement identifié" dans le cadre de l'enquête sur la fusillade qui a coûté la vie à une policière municipale jeudi, annonce Brice Hortefeux dans un entretien au Journal du Dimanche.

Ce deuxième homme, âgé d'une trentaine d'années, est connu des services de police et de la justice, a-t-on indiqué dimanche de source policière, confirmant une information de RTL.

"Les autres sont en cours d'identification. Je vous garantis que les membres de ce commando seront inéluctablement arrêtés", ajoute le ministre. "Il s'agit d'un groupe manifestement très bien organisé, probablement de 6 à 7 personnes", précise t-il.

Le seul suspect arrêté, qui a reconnu faire partie du commando de malfaiteurs, est toujours en garde-à-vue, celle-ci ayant été prolongée jusqu'à lundi soir.

Il refuse de donner les noms de ses complices mais les enquêteurs détiennent "des empreintes digitales, des traces génétiques et des images vidéo prises par les caméras de l'autoroute", déclare le ministre.

Des traces de sang dans une Mercedes abandonnée par les malfaiteurs dans leur fuite sont notamment analysées, selon une source policière.

Selon M. Hortefeux, ce commando appartient au grand banditisme et préparait l'attaque d'un fourgon blindé. Des armes, une grenade et une herse de fabrication artisanale ont été retrouvées lors des saisies.

Jeudi, un commando lourdement armé circulant sur l'A4 avait tiré au fusil-mitrailleur sur des automobilistes et des policiers lancés à leurs trousses.

Arrivés à Villiers-sur-Marne, ces hommes avaient pris pour cible des policiers municipaux, avant de s'enfuir. Atteinte par trois balles, Aurélie Fouquet, 26 ans, a succombé à ses blessures. C'est la première fois qu'une policière municipale est tuée par balles en mission.

L'homme interpellé jeudi soir à Champigny dans le Val-de-Marne, "très connu des services de police", a nié avoir lui-même ouvert le feu, indiquait samedi une source policière.

Cet homme est notamment propriétaire d'un sac contenant une kalachnikov, d'un chargeur et d'un gilet pare-balles, selon le parquet de Paris.

Parallèlement aux avancées de l'enquête, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'il avait signé un décret permettant aux communes le souhaitant de doter leur police municipale de Taser, pistolets à impulsion électrique.

Leur utilisation par les policiers municipaux avait été suspendue en septembre, le Conseil d'Etat jugeant que l'usage de l'arme n'était pas suffisamment encadré d'un point de vue juridique.

Le ministre avait alors promis qu'un nouveau décret permettant leur utilisation par la police municipale serait pris.

L'annonce de M. Hortefeux a été mal accueillie par des syndicats de police municipale, qui rencontreront jeudi le ministre.

"Répondre aux armes de guerre par le Taser est totalement inadapté et hors contexte", a dit Fréderic Foncel du SNPM-CFTC (syndicat national de police municipale). "Nous souhaitons une harmonisation des moyens de transmission, de communication, de protection avec la police nationale".

Fusillade sur l'A4: la police identifie et recherche un deuxième suspect

AFP, Mise a jour : 23/05/2010 12:00

Fusillade sur l'A4: la police identifie et recherche un deuxième suspect

Les enquêteurs ont identifié un deuxième suspect du commando responsable de la fusillade spectaculaire jeudi dans le Val-de-Marne, le ministre de l'Intérieur annonçant à l'occasion de ce drame que les polices municipales pourront à nouveau être dotées de pistolets Taser.

Deux policiers passent à côté de deux véhicules calcinés, dont une fourgonnette (G), sont stationnés près de l'entrée de l'autouroute à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne) le 20 mai 2010, après une fusillade au cours de laquelle une policière municipale a été tuée et une automobiliste gravement blessée par des malfaiteurs lourdement armés.

"Un deuxième membre du groupe a été formellement identifié" dans le cadre de l'enquête sur la fusillade qui a coûté la vie à une policière municipale jeudi, annonce Brice Hortefeux dans un entretien au Journal du Dimanche.

Ce deuxième homme, âgé d'une trentaine d'années, est connu des services de police et de la justice, a-t-on indiqué dimanche de source policière, confirmant une information de RTL.

"Les autres sont en cours d'identification. Je vous garantis que les membres de ce commando seront inéluctablement arrêtés", ajoute le ministre. "Il s'agit d'un groupe manifestement très bien organisé, probablement de 6 à 7 personnes", précise t-il.

Le seul suspect arrêté, qui a reconnu faire partie du commando de malfaiteurs, est toujours en garde-à-vue, celle-ci ayant été prolongée jusqu'à lundi soir.

Il refuse de donner les noms de ses complices mais les enquêteurs détiennent "des empreintes digitales, des traces génétiques et des images vidéo prises par les caméras de l'autoroute", déclare le ministre.

Des traces de sang dans une Mercedes abandonnée par les malfaiteurs dans leur fuite sont notamment analysées, selon une source policière.

Selon M. Hortefeux, ce commando appartient au grand banditisme et préparait l'attaque d'un fourgon blindé. Des armes, une grenade et une herse de fabrication artisanale ont été retrouvées lors des saisies.

Jeudi, un commando lourdement armé circulant sur l'A4 avait tiré au fusil-mitrailleur sur des automobilistes et des policiers lancés à leurs trousses.

Arrivés à Villiers-sur-Marne, ces hommes avaient pris pour cible des policiers municipaux, avant de s'enfuir. Atteinte par trois balles, Aurélie Fouquet, 26 ans, a succombé à ses blessures. C'est la première fois qu'une policière municipale est tuée par balles en mission.

L'homme interpellé jeudi soir à Champigny dans le Val-de-Marne, "très connu des services de police", a nié avoir lui-même ouvert le feu, indiquait samedi une source policière.

Cet homme est notamment propriétaire d'un sac contenant une kalachnikov, d'un chargeur et d'un gilet pare-balles, selon le parquet de Paris.

Parallèlement aux avancées de l'enquête, le ministre de l'Intérieur a annoncé qu'il avait signé un décret permettant aux communes le souhaitant de doter leur police municipale de Taser, pistolets à impulsion électrique.

Leur utilisation par les policiers municipaux avait été suspendue en septembre, le Conseil d'Etat jugeant que l'usage de l'arme n'était pas suffisamment encadré d'un point de vue juridique.

Le ministre avait alors promis qu'un nouveau décret permettant leur utilisation par la police municipale serait pris.

L'annonce de M. Hortefeux a été mal accueillie par des syndicats de police municipale, qui rencontreront jeudi le ministre.

"Répondre aux armes de guerre par le Taser est totalement inadapté et hors contexte", a dit Fréderic Foncel du SNPM-CFTC (syndicat national de police municipale). "Nous souhaitons une harmonisation des moyens de transmission, de communication, de protection avec la police nationale".

"La réponse n'est pas adaptée à l'événement", ont estimé de leur côté les représentants de la CFDT Interco Police.

19 morts dans un accident ferroviaire en Chine

AFP | 23.05.10 | 17h19

Le déraillement du train, qui avait quitté Shanghai pour la ville touristique de Guilin, a eu lieu dans la province du Jiangxi.
REUTERS/STRINGER SHANGHAI
Le déraillement du train, qui avait quitté Shanghai pour la ville touristique de Guilin, a eu lieu dans la province du Jiangxi.

Au moins 19 personnes ont été tuées et 71 blessées après le déraillement d'un train dans une région montagneuse de l'est de la Chine touchée par des glissements de terrain, a annoncé dimanche 23 mai l'agence Chine Nouvelle.

Le déraillement du train, qui avait quitté Shanghai pour la ville touristique de Guilin, a eu lieu dans la province du Jiangxi tôt dimanche, a précisé l'agence officielle. Le bilan pourrait s'alourdir, a averti la police, alors que les secouristes tentaient toujours en soirée de desincarcérer des passagers.

La locomotive et quelques-uns des 17 wagons du train ont déraillé et certains se sont retournés, a précisé l'agence, selon laquelle des glissements de terrain avaient endommagé les rails. Plus de 280 passagers ont pu être évacués du train et 53 autres extraits de ses voitures, mais on ignorait le nombre total de personnes voyageant à bord.



Des glissements de terrain auraient endommagé les rails.
AP
Des glissements de terrain auraient endommagé les rails.

Vos meilleurs looks

Vous avez été nombreux à participer au jeu-concours « Mon look sur MSN ». Bien que le choix ait été difficile, nous avons retenu 15 looks originaux. Rock, bobo, sportif, excentrique… tous les styles sont représentés. L’heure est venue de découvrir en images les meilleurs looks des internautes MSN !Pascaline nous offre un style estival acidulé.

PAC MAN (REMI GAILLARD)

UNE VIDEO TRO RIGOLTE DE PACMAN DANS LA VIE ReAL LOOL

Vue satellite de douala ( cameroun )

POUR NAVIGER SUR LA CARTE DYNAMIQUE ?
VOUS AVEZ LES TOUCHE SUR LA CARTE ,DES FLéCHES POUR SE DEPALCAER noRD ET sud ET ouest ET EST .. ET VOUS AVEZ LES (+) POUR ZOMMER APPROCHER LA TERRE ET (-) POUR MONTRER S4ESLOIGNER DE LA TERRE POUR MONTER VERS LE CIEL
AMUZER VOUS BIEN !!!

Plan de douala


View Larger Map
vue de douala en plan pour tous voir , les nom de rue et avenue...
pour naviguer dans cette carte dynamique ,utilisez les fleches pour se depalacer de Nord au sud et oust a est et pour soomer vous avez les (+) et (-).. amuzez vous bien !!!

samedi 15 mai 2010

Six nouveaux morts dans les violences en Thaïlande

Huit nouveaux morts dans les violences en Thaïlande

Mots clés : Crise, Chemises Rouges, THAÏLANDE, BANGKOK, Abhisit Vejjajiva

Par lefigaro.fr
15/05/2010 | Mise à jour : 20:31
Réactions (81)
Les autorités ont bloqué tous les accès menant au principal site où sont retranchés les manifestants.
Les autorités ont bloqué tous les accès menant au principal site où sont retranchés les manifestants. Crédits photo : AP

Les affrontements entre militaires et manifestants antigouvernementaux se sont poursuivis samedi. Ils ont fait depuis vendredi au moins 24 morts et 187 blessés. Pour le premier ministre, pas question de «reculer».

Nouvelles violences meurtrières à Bangkok. Au moins huit personnes ont été tuées samedi et 50 blessées, alors que les militaires ont de nouveau ouvert le feu sur les manifestants. Des tirs nourris et des explosions ont continué de résonner dans Bangkok toute la journée dans de nouvelles scènes de guérilla urbaine qui risquaient de se prolonger au cours de la nuit. Au total, selon les services de secours, 24 personnes ont été tuées et 187 blessées depuis jeudi soir, date de la reprise des violences. Vendredi, les soldats thaïlandais avaient déjà tiré lors d'émeutes près des ambassades des Etats-Unis et du Japon.

Scènes de guerilla urbaine au centre de Bangkok, vendredi :

C'est la déclaration du premier ministre thaïlandais qui a mis le feu aux poudres dans le camp des «chemises rouges» jeudi : «J'ai annulé la date des élections. C'est ma décision car les manifestants refusent de se disperser». «Les chemises rouges n'ont accepté que verbalement de se joindre à la feuille de route vers la réconciliation», a expliqué Korbsak Sabhavasu, son secrétaire général. «Mais ils n'ont pas décidé de mettre fin aux manifestations et il est donc impossible d'organiser des élections comme prévues».

Plus de dix jours après sa publication, le plan de sortie de crise du gouvernement semble plus fragile que jamais, après avoir suscité de vifs espoirs et recueilli l'assentiment apparent de la majorité des acteurs politiques du royaume. Mais les «chemises rouges» ont bloqué le processus en début de semaine en exigeant l'inculpation du numéro deux du gouvernement, Suthep Thaugsuban, qu'ils jugent responsable des violences du 10 avril qui ont fait 25 morts et plus de 800 blessés.

Au moins 170 blessés

Exaspérée par les atermoiements de l'opposition, l'armée a annoncé jeudi que des blindés allaient prendre position en fin de journée. Une menace qui a aussitôt provoqué de vives tensions dans la capitale. Dans la soirée, des tirs et des détonations ont été entendus près des barricades. Un général pro-«chemises rouges», Khattiya Sawasdipol, alias Seh Daeng, a été blessé. Le militaire, très populaire parmi les manifestants et de facto en charge des opérations de sécurité dans leur campement, a reçu une balle en pleine tête. Il se trouve dans un état grave. L'armée thaïlandaise a démenti vendredi être à l'origine du tir, comme l'affirme l'opposition. [LIRE le portrait de Seh Daeng]

Parmi les blessés vendredi, trois journalistes, dont un reporter canadien de France 24 grièvement touché par trois balles. Le quotidien thaïlandais Matichon a par ailleurs indiqué que l'un de ses photographes avait également été blessé par balle. Et la chaîne de télévision par internet Voice TV a déclaré qu'un cameraman, âgé de 27 ans, avait été blessé mais que son état était jugé satisfaisant.

Dans la foulée, les autorités américaines britanniques et canadiennes ont annoncé avoir fermé leurs ambassades à Bangkok, se disant «très préoccupées» par cette montée de violence. Samedi, les Etats-Unis ont annoncé samedi qu'ils évacuaient une partie du personnel de leur ambassade. Le département d'Etat conseille aux citoyens américains de «reporter tout voyage à Bangkok et tout voyage non impératif dans le reste de la Thaïlande».

Les autorités ont bloqué tous les accès menant au principal site où sont retranchés les manifestants. «L'opération est destinée à faire pression sur les chemises rouges pour qu'ils reviennent à la table des négociations», a clairement expliqué le ministre de la Défense. L'armée cherche à étrangler les «rouges» sur le plan logistique dans l'espoir de réduire au maximum le nombre de manifestants, qui se retrouvent désormais sans électricité, sans approvisionnement en eau et nourriture, et sans passage des camions poubelles.

Pas question de «reculer» pour le premier ministre

Le gouvernement thaïlandais a décidé d'étendre l'état d'urgence qui avait été décrété sur Bangkok et ses environs à 17 autres provinces du pays. Objectif : faciliter le contrôle des manifestants anti-gouvernementaux. Le premier ministre Vejjajiva a affirmé samedi qu'il n'était pas question de «reculer» face aux manifestants. Il a affirmé que l'armée allait poursuivre l'opération engagée jeudi qui vise à asphyxier et isoler les milliers de manifestants occupant un quartier du centre commercial de la capitale.

Mais pour l'instant, les «chemises rouges» ne fléchissent pas. Jeudi, ils ont réitéré leur volonté d'aller au bout de leur combat et ont réaffirmé que la dernière condition posée, l'inculpation du numéro deux du gouvernement, n'était pas négociable. «Notre priorité numéro un est de demander justice pour les victimes» du 10 avril, a indiqué Nattawut Saikuar.

12/04/2010 11:05

Le déraillement d'un train fait 11 morts en Italie



Un train régional de voyageurs a déraillé vers 9 heures, lundi 12 avril, dans le nord de l'Italie. Une dizaine de personnes ont péri dans l'accident et une trentaine d'autres sont blessées


Un train de voyageurs régional a déraillé dans le nord de l'Italie, lundi 12 avril, vers 9 h. L'accident a fait une dizaine de morts et une trentaine de blessés. Les secouristes sont encore à la recherche de personnes ensevelies sous la boue.

Un glissement de terrain est à l'origine de l'accident: une masse de terre a fauché une voiture du convoi, qui a fait dérailler le train. La rupture d'un tuyau d'irrigation aurait gorgé la terre d'eau, la rendant ainsi plus fragile.

La ligne ferroviaire régionale de la région de Merano, où s'est produit l'accident, a été inaugurée en 2005 et est considérée comme l'une des plus modernes du pays.

jeudi 13 mai 2010

Mickeal jackson revient parmi nous

MICKEAL JACKSON FANTOME MORT

Mickeal jackson revient parmi nous , c'est ce que jai découvert dans cette vidéo qui circule sur internet ,
mickeal jackson apprait sur le capot d'une voiture garé surment devant son villa, je peut pas confirmer .

Une video qui dure 1minute05 ,montre des aprecu de mickeal jackson ,une fois on voit son vizage appraitre
sur le capot d'une voiture
et un moment dans les couloir de sa maison on le voit passer, mais je me demande
si c'est pas truker la video , esque c'est
VRAI !!!.

POUR VOIR LA VIDEO CLIKER ICI



les autres pages les plus visité :
homme qui marche sur l'eauDécouvrez ou redécouvrez sur INFORMATIONDUWEB une video qui montre des mec qui marche sur l'eau
La video est de bonne qualité d'image en plus , Pour voir la video ! Cliquez-ici...





BlogBang

lhomme marche sur l'eau c'est surprenant !!!

homme qui marche dans leau banierre
Plus de trois mec prennent leur camionnette et partent vers une belle riviere qui se trouve au portugal
les mec ont tous fait pour montrer au monde que tout est possible , que l'homme peut marcher sur l'eau et difier la loi de la gravité ce que jai découvert dans cette vidéo qui circule sur internet ,
c'est que ces professionel ont réuissi a marcher sur l'eau en tantant plusieur fois , mais a la fin ,ils arrive a marcher plus de 6 métre sur la riviere .
Video interessante a voir en dessous


BlogBang

VIDEO DE Michael Jackson QUI REVIENT PARMI NOUS,FANTOME

VIDEO DE Michael Jackson QUI MONTRE SON FANTOME ?REGARDER LA VIDEO POUR COMPRENDRE

Michael Jackson REVIENT PARMI NOUS

MICKEAL JACKSON FANTOME MORT

Mickeal jackson revient parmi nous , c'est ce que jai découvert dans cette vidéo qui circule sur internet ,
mickeal jackson apprait sur le capot d'une voiture garé surment devant son villa, je peut pas confirmer .

Une video qui dure 1minute05 ,montre des aprecu de mickeal jackson ,une fois on voit son vizage appraitre
sur le capot d'une voiture
et un moment dans les couloir de sa maison on le voit passer, mais je me demande
si c'est pas truker la video , esque c'est
VRAI !!!.

POUR VOIR LA VIDEO CLIKER ICI


les autres pages les plus visité :
homme qui marche sur l'eau
Découvrez ou redécouvrez sur INFORMATIONDUWEB une video qui montre des mec qui marche sur l'eau
la video je lai vu et revu
plusieur fois, et je l'ai trouver interessante pour vous la montré sur mon blog .

La video est de bonne qualité d'image en plus , Pour voir la video ! Cliquez-ici...

mercredi 12 mai 2010

L'énergie solaire du Sahara se prépare à éclairer l'Europe

solaire grande puissance

Et si le soleil du Sahara alimentait l’Europe en électricité ? L’idée est en passe de se réaliser. Le Plan solaire méditerranéen, annoncé en décembre par l'Union européenne, va démarrer d'ici à la fin de l'année. Il ambitionne d'installer des milliers de miroirs paraboliques dans le désert du Sahara.

Le concept est plus que séduisant puisque comme l’explique le physicienGerhard Knies, inspirateur du projet TREC (Trans-Mediterranean Revewable Energy Cooperation) : "Les déserts chauds couvrent environ 36 millions de km2 sur les 149 millions de km2 de terres émergées de la planète. L'énergie solaire frappant chaque année 1 km2 de désert est en moyenne de 2,2 térawattheures (TWh), soit 80 millions de TWh par an. Cela représente une quantité d'énergie si considérable que 1 % de la surface des déserts suffirait pour produire l'électricité nécessaire à l'ensemble de l'humanité." Un projet ambitieux à étudier de près si l'on considère la demande mondiale croissante en énergie.

Le Sahara deviendrait dès lors le terrain d’une gigantesque centrale solaire à concentration (CSP) qui alimenterait tout le Maghreb et même l’Europe. Ceplan solaire méditerranéen apporterait à la fois de l’électricité et des ressources financières aux pays d'Afrique du Nord. De plus, cela permettrait de donner à l'Europe une source énergétique susceptible de l'aider à remplir son objectif de 20% d'électricité produite à partir d'énergies renouvelables d'ici à 2020, contre 8% aujourd'hui. Enfin, cette centrale pourrait couvrir 15% des besoins en électricité de l’Europe en 2050. Les centrales solaires thermiques utilisent des centaines de miroirs pour concentrer la lumière du soleil dans l'eau. Cela produit de la vapeur d'eau qui peut à son tour faire tourner les turbines. Et ce sont ces turbines qui génèrent l'électricité. Lescentrales solaires thermiques à concentration sont donc particulièrement adaptées pour des régions chaudes et sèches comme le désert du Sahara.

Selon l'Observatoire Méditerranéen de l'Energie (OME), si les politiques actuelles ne sont pas modifiées, la demande en énergie du bassin Méditerranéen devrait croître de 1,5% par an pour atteindre 1,4 million de tonnes d'équivalent pétrole (tep) en 2030 contre 990 millions de tep en 2005. 80% de cette énergie proviendrait du pétrole alors que le pic de production du bassin nord-africain (Algérie, Libye, Egypte) sera atteint en 2020.

Ce projet qui paraissait au départ quelque peu utopique, pourrait bien être amené à voir le jour car de très grosses entreprises allemandes se sont manifestées afin de devenir investisseurs dans la construction de cette gigantesque centrale solaire thermique. La Fondation Desertec, soutenue par une vingtaine d’entreprises allemandes (Deutsche Bank, RWE, Siemens et d'autres) souhaite créer dès le mois de juillet un consortium pour construire la fameuse centrale solaire en Afrique (à l’initiative du réassureur bavarois Munich Re, elles se réuniront le 13 juillet à Munich avec d’autres sociétés européennes et du bassin méditerranéen, ainsi que des observateurs de la Ligue arabe). Le projet Desertec semble donc se concrétiser.

Sahara

L’ambition allemande est d’installer, sur plusieurs milliers de km2 dans leSahara, d’immenses miroirs paraboliques produisant de la vapeur d’eau transformée en électricité par une turbine. Le projet engendre évidemment des dépenses très importantes puisqu’il faudrait non seulement construire lacentrale solaire à concentration mais aussi les réseaux permettant d’acheminer l’électricité en Europe. L’addition totale pourrait s’élever à 395 milliards d’euros, selon une étude réalisée par le German Aerospace center, dont 45 milliards pour les réseaux.

Même si cela représente un coût très élevé, il faut considérer le projet Desertec comme un investissement sur le long terme permettant au final de réaliser d’importantes économies. "Aujourd'hui, une centrale solaire thermique produit l'électricité à un coût situé entre 0,14 et 0,18 euro par kilowattheure (kWh). Si une capacité de 5 000 mégawatts (MW) était installée dans le monde, le prix pourrait se situer entre 0,08 et 0,12 euro par kWh, et pour 100 GW, entre 0,04 et 0,06 euro par kWh", précise Franz Trieb.

Les écologistes allemands ont salué le projet, tout comme Greenpeace. L’ONG a d’ailleurs affirmé que le projet Desertec rendra « superflues la construction de nouvelles centrales thermiques et la prolongation de la durée de vie des centrales nucléaires ». Par ailleurs, les émissions de CO2pourraient être réduites de 4,7 milliards de tonnes d’ici 2050, soit six fois la production annuelle de l’Allemagne. Un projet ambitieux mais qui vaut peut être la peine d’être réalisé, qu’en pensez-vous ?

Crédit Photo : eplea66 / Flick

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...